Conservation

Revue et étude de la documentation scientifique sur les effets potentiels sur les oiseaux insectivores aériensdes épandages de Bti

L’utilisation de produits à base de Bacillus thuringiensis israelensis (Bti) pour lutter contre les insectes piqueurs est très répandue au Québec, notamment dans la région métropolitaine, mais aussi en région. Bien que le Bti ait un champ d’action très spécifique et s’attaque uniquement aux moustiques, mouches noires et chironomides, ces insectes représentent une partie importante de la production secondaire du réseau trophique de certains écosystèmes, notamment celle des milieux humides. Il est donc possible que l’épandage de Bti dans les municipalités du Québec ait des effets néfastes sur les oiseaux insectivores en réduisant directement ou indirectement la quantité de proies disponibles.

Dans le contexte où on observe un déclin important des effectifs de plusieurs espèces d’oiseaux insectivores aériens au Québec, il apparaît justifié d’étudier la littérature scientifique afin de bien comprendre le fonctionnement du Bti et les effets potentiels directs et indirects sur les oiseaux insectivores aériens, de l’épandage de Bti . Cette revue scientifique servira à comprendre et évaluer la situation dans le contexte québécois et de faire la lumière sur la question afin d'y voir plus clair

Objectifs du projet :

1) Faire une revue de littérature traitant des impacts directs et indirects sur les oiseaux insectivores de l’utilisation du Bti ;

2) Rendre disponible cette information aux gestionnaires des municipalités, aux clubs d’ornithologie, industrie du Bti, gestionnaires de municipalités et au grand public pour leur faire part de nos constats.