Conservation

Protection de l’habitat des Hirondelles de rivage et des Hirondelles à ailes hérissées dans les sablières en exploitation

Bien qu’elles aient été créées en grande partie par l’humain et pour l’humain, les sablières sont utilisées par certains insectivores aériens comme site de nidification. C’est le cas notamment de l’Hirondelle à ailes hérissées et l’Hirondelle de rivage pour lesquelles les sablières constituent un important site de nidification. Les parois de sable à la verticale permettent à ces oiseaux d’y creuser des tunnels pour y nicher. Les activités d’exploitation dans les sablières peuvent alors déranger les oiseaux lors de la nidification ou encore détruire totalement leurs nids. D’un autre côté, la fermeture des sablières entraîne aussi une perte d’habitat en n’offrant plus ces parois de sable. Cette problématique est observable sur une grande partie du territoire québécois.

Afin de favoriser le maintien des sites de nidification de ces oiseaux, nous établirons un portrait des sablières au Québec qui permettra de situer ces dernières et de trouver qui en sont les gestionnaires. Nous procèderons ensuite à une validation sur le terrain de l’utilisation des sablières comme site de nidification par deux espèces d’insectivores aériens, soit les Hirondelles à ailes hérissées et de rivage. Cette étape permettra d’établir les sites prioritaires d’intervention.

Des documents d’information seront réalisés dans le but d’atténuer les menaces qui pèsent sur ces espèces. Ils seront remis aux gestionnaires de sablières pour les informer et les conscientiser à la situation de ces hirondelles. Des mesures de conservation simples à mettre en œuvre pour favoriser une cohabitation entre ces insectivores aériens et l’exploitation du sable dans les sablières seront aussi proposées aux gestionnaires. De plus, des ententes seront signées avec les propriétaires s’engageant à réduire leur impact sur ces insectivores aériens lorsqu'ils appliqueront certaines des mesures recommandées.


Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Geneviève Perreault, biologiste : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Document :

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière de :

  • Environnement Canada
  • Fondation de la faune du Québec