Conservation

Entretien des emprises électriques

La Paruline à ailes dorées affectionne les milieux arbustifs ouverts tels que les aulnaies ou les friches abandonnées. Ces dernières sont des habitats en transition entre un milieu ouvert (ex. : champ) et un milieu forestier. Des interventions de contrôle de la végétation peuvent s’avérer nécessaires pour maintenir et même créer ce type de milieux. L’entretien des emprises électriques est un bon exemple d’intervention qui favorise le maintien d’une végétation herbacée dense et arbustive propice à l’espèce. D’ailleurs, aux États-Unis, la présence de cette paruline est étroitement associée aux emprises électriques.

Pour vérifier la fréquence de leur utilisation par la Paruline à ailes dorées, une portion de la ligne de 735 kV Châteauguay-Massena, en Montérégie, a été suivie par une équipe du Regroupement QuébecOiseaux entre 2009 et 2011. Au cours de ces inventaires, 10 mentions de l’espèce ont été signalées sur une distance de 14 km, ce qui représente une portion significative de la population du Québec qui compterait une cinquantaine de couples nicheurs. Cette découverte a donc augmenté de 12 % dans la province, le nombre de couples nicheurs connus pour l’espèce. Un rapport a été soumis à Hydro-Québec TransÉnergie afin de présenter des recommandations visant à améliorer la gestion des emprises pour favoriser le maintien d’un habitat propice à l’espèce et éviter la destruction des nichées.

Personnes-ressources: Madame Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , biologistes.

Bailleurs de fonds : PIH

logo-EC-6k