Conservation

Aménagement forestier et conservation de l’habitat de la Paruline azurée

La Paruline azurée est un passereau insectivore qui vit dans la strate supérieure des forêts feuillues matures. Elle se reproduit principalement dans l’est des Etats-Unis (Figure 1). On la retrouve aussi dans le sud de l’Ontario et du Québec. Au cours des 40 dernières années, la population de Parulines azurées a subi l’un des déclins les plus importants parmi toutes les autres espèces de parulines forestières de l’Amérique du Nord (3,98% /an de 1966 à 2006). Elle est d’ailleurs considérée comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Au Canada, le Comité sur la situation des espèces en péril (COSEPAC) a récemment révisé sont statut qui est passé de préoccupant à « en voie de disparition » en 2010. Cet oiseau est également désigné menacé au Québec en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Plusieurs facteurs semblent expliquer le déclin de l’espèce, notamment la perte, la dégradation et la fragmentation de son habitat de reproduction.

Plusieurs facteurs semblent expliquer le déclin de l’espèce, notamment la perte, la dégradation et la fragmentation de son habitat de reproduction. Ce phénomène a été décrit comme étant la menace à long terme la plus grave à laquelle est confrontée la Paruline azurée dans son aire de reproduction. La perte des forêts feuillues matures contribue également au déclin de plusieurs espèces fauniques et floristiques en situation précaire (p. ex. ginseng à cinq folioles). Dans le sud du Québec, l’exploitation forestière constitue un facteur limitant pour l’espèce. En 2011, le Regroupement QuébecOiseaux (RQO) a revu les études les plus récentes afin de bien cerner ses besoins en matière d’habitat et d’identifier les pratiques sylvicoles compatibles avec la protection de l’habitat. En collaboration avec l’Agence forestière de la Montérégie (AFM), le RQO a donc identifié des objectifs d’aménagement simples qui permettront aux intervenants, par exemple les ingénieurs forestiers, de proposer des pratiques qui permettront de préserver ou d’améliorer l’habitat de la Paruline azurée.

Aménagement forestier pour la conservation de l’habitat de la Paruline azurée

Le Regroupement QuébecOiseaux a également développé un modèle de prédiction de l’habitat afin de faciliter la planification d’inventaires pour identifier de nouveaux territoires de reproduction pour l’espèce.

Personne-ressource: Madame Yong Lang, biologiste - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

logo-EC-6klogoFFQ

 

 

 

 

Bailleurs de fonds : PIH, FFQ