• Grand Défi QuébecOiseaux

    Participez à nos efforts de conservation des oiseaux de rivage. Chaque contribution compte! Plus de détails
  • La page des oiseaux rares

    Sûrement la source ornithologique la plus populaire au Québec, la page des oiseaux rares recoit plus d'un million de visites par année. Plus de détails
  • Magazine

    Le magazine QuébecOiseaux aborde dans chaque numéro l'actualité, présente des sites d’observation fréquentés par les ornithologues amateurs, des livres, de l’équipement et un calendrier d’activités et donne des trucs pour attirer les oiseaux dans sa cour. On y retrouve aussi des chroniques portant sur les oiseaux d’ici, les observations saisonnières et la photographie. Plus de détails
  • eBird Québec

    Le portail eBird Québec permet aux ornithologues de contribuer au suivi des populations d’oiseaux, tout en offrant des outils interactifs de visualisation des données (cartes de répartition, histogrammes de présence, etc.). Plus de détails
  • Appuyez le Regroupement

    En devenant membre de QuébecOiseaux, vous contribuez à la protection des oiseaux, à l'émergence de la science citoyenne et à l'amélioration du losir ornithologique en plus d'obtenir un bouquet d'avantages exclusifs aux membres du Regroupement. Demandez votre carte dès maintenant. Plus de détails
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Mai 2016

L'été dans les pages de QuébecOiseaux

L'édition estivale du magazine QuébecOiseaux invite les lecteurs à mettre le cap sur le fjord du Saguenay, avec pour guides deux de ses ornithologues les plus chevronnés, Claudette Cormier et Germain Savard de Saint-Fulgence, détenteurs du record du plus grand nombre d'espèces d'oiseaux observées au Québec à partir de la cour d'une maison (226 espèces au dernier décompte!). Au-delà des berges de la rivière Saguenay, le reportage comprend une incursion en Boréalie afin de découvrir les attraits du Parc national des Monts-Valin.

La possibilité d'ouvrir la chasse à la Tourterelle triste a suscité de nombreuses réactions outrées au sein de la communauté ornithologique. Pour justifier sa demande, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs prétend que la population de cette espèce est en augmentation et à un niveau soutenable. Mais est-ce vraiment le cas? Un article, qui passe en revue les plus récentes données disponibles, démontre que la tourterelle connaîtrait plutôt un déclin au Québec.

Comment encourager la relève en ornithologie? Dans la région de Rimouski l'engagement de parents, de professeurs, de scientifiques et de bénévoles a permis de mettre sur pied le projet « Des nids chez vous ». Objectif : rapprocher les jeunes de la nature, tout en leur faisant découvrir le monde fascinant de l'ornithologie et de la recherche en écologie. Un article rend compte de cette expérience en milieu scolaire qui comprend la construction et l'installation de nichoirs, ainsi que le suivi de la nidification jusqu'au baguage des oisillons.

Offrir une source d'eau facile d'accès et sécuritaire est la meilleure façon d'observer chez soi des espèces qui ne fréquentent pas les mangeoires, comme les grives, parulines et viréos, mais qui viendront pour s'abreuver et se rafraîchir. En fait, durant la canicule, les oiseaux semblent apprécier une bonne baignade autant que les humains, surtout en milieu urbain où les points d'eau de bonne qualité sont plutôt rares. Sous le titre « Spa et buvette », la chronique Côté cour, côté jardin aborde en détails les bains d'oiseaux.

À lire également, un portrait du Plongeon huard, un texte de l'écrivain Eric Dupont illustré par le peintre animalier Ghislain Caron, la chronique des livres consacrée au premier volume de l'Illustrated Checklist of the Birds of the World, ainsi que les actualités, les observations saisonnières, le calendrier des activités et le traditionnel « défi ».

Cette nouvelle édition de QuébecOiseaux sera distribuée aux abonnés au cours de la troisième semaine de mai et apparaîtra en kiosque au début de juin.

1 Commentaire

Connectez-vous pour commenter