• Grand Défi QuébecOiseaux

    Participez à nos efforts de conservation des oiseaux de rivage. Chaque contribution compte! Plus de détails
  • La page des oiseaux rares

    Sûrement la source ornithologique la plus populaire au Québec, la page des oiseaux rares recoit plus d'un million de visites par année. Plus de détails
  • Magazine

    Le magazine QuébecOiseaux aborde dans chaque numéro l'actualité, présente des sites d’observation fréquentés par les ornithologues amateurs, des livres, de l’équipement et un calendrier d’activités et donne des trucs pour attirer les oiseaux dans sa cour. On y retrouve aussi des chroniques portant sur les oiseaux d’ici, les observations saisonnières et la photographie. Plus de détails
  • eBird Québec

    Le portail eBird Québec permet aux ornithologues de contribuer au suivi des populations d’oiseaux, tout en offrant des outils interactifs de visualisation des données (cartes de répartition, histogrammes de présence, etc.). Plus de détails
  • Appuyez le Regroupement

    En devenant membre de QuébecOiseaux, vous contribuez à la protection des oiseaux, à l'émergence de la science citoyenne et à l'amélioration du losir ornithologique en plus d'obtenir un bouquet d'avantages exclusifs aux membres du Regroupement. Demandez votre carte dès maintenant. Plus de détails
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Avril 2016

Martinet ramoneur : bénévoles recherchés pour inventaires

Le Regroupement QuébecOiseaux a mené en 2014 une vaste campagne d'inventaires de martinets dans les bâtiments religieux. De nombreux bénévoles de partout au Québec avaient observé plus de 400 cheminées et permis de découvrir plus de 40 nouveaux sites utilisés par l'espèce. Par la suite, QuébecOiseaux a fait des démarches auprès de gestionnaires de bâtiments dont la cheminée était utilisée afin de les informer de la situation de l'espèce, de l'importance des cheminées pour sa nidification et des pratiques à promouvoir pour maintenir les conditions favorisant la nidification.

Considérant le succès qu'a connu ce projet, nous sommes à la recherche de bénévoles pour renouveler l'expérience cette année et poursuivre l'identification de nouveaux sites dans les bâtiments religieux, tout en élargissant la démarche aux établissements d'enseignement.

Les objectifs des inventaires sont les suivants :

  • visiter les établissements scolaires et les bâtiments religieux qui ne font pas déjà l'objet d'un suivi dans le cadre des inventaires du Service canadien de la faune ou du suivi des espèces en péril (SOS-POP), afin de déterminer si la cheminée est accessible et peut être utilisée par le martinet;
  • déterminer si les cheminées sont utilisées par le martinet comme lieux de rassemblement pour y passer la nuit (dortoirs);
  • déterminer si les cheminées sont utilisées par le martinet comme sites de nidification.

Les bâtiments à visiter seront déterminés par QuébecOiseaux. Une liste personnalisée des cheminées à observer sera envoyée à chaque bénévole en fonction du nombre de bâtiments qu'il souhaite visiter et du secteur dans lequel il voudrait effectuer ses inventaires. Ceci évitera qu'un même site soit visité par plus d'un bénévole.

Deux inventaires (d'une durée d'environ une heure) devront être réalisés pour chaque bâtiment :

  • du 21 mai au 6 juin 2016 : inventaire au coucher du soleil, pour vérifier l'utilisation de la cheminée comme dortoir;
  • du 15 juin au 31 juillet 2016 : inventaire en plein jour, pour vérifier l'utilisation de la cheminée comme site de nidification.

Un guide du participant sera envoyé avec toutes les informations nécessaires : instructions (protocole), formulaire de prise de données, brève description du Martinet ramoneur, coordonnées des bâtiments à visiter, etc.

À noter que les données amassées lors de ces inventaires sont compatibles et complémentaires à celles recueillies lors des suivis du Service canadien de la faune et du suivi des espèces en péril (SOS-POP). Les inventaires n'engendreront aucun dédoublement des visites. En outre, les résultats de ces inventaires de martinets seront transmis au Service canadien de la faune et à la base de données sur les espèces en péril (SOS-POP).

Pour faire part de son intérêt, écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou téléphoner au 514 252-3190, poste 4 (sans frais : 1 888 647-3289, poste 4).

Connectez-vous pour commenter