Bulletin Le Migrateur

Le Migrateur - août 2015

 

LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU REGROUPEMENT QUÉBECOISEAUX
AOÛT 2015
PLUS DE 30 ANS À SUIVRE LES POPULATIONS D'OISEAUX
Faites un don

QUÉBECOISEAUX ET LA COMMUNAUTÉ

Lire sur le site WEB

Suivez-nous sur F A C E B O O K
Commentez sur T W I T T E R

Retour du grand concours-voyage Le monde à vol d'oiseau

PUB RQO-ConcoursVoyage P 271-V5 webPour une troisième année consécutive, QuébecOiseaux vous offre la chance de vous envoler pour un voyage ornithologique à faire rêver: Costa  Rica, Catalogne, Arizona, Colombie, Îles Galápagos ...

Cette année encore, une formule flexible permettra au gagnant du premier prix de choisir parmi une liste de destinations réparties sur une période de deux ans. Ce qui vous laissera suffisamment de temps pour planifier une absence du travail avec votre employeur! L'heureux élu se verra décerner un chèque voyage de 3 500 $ applicable sur l’une des destinations ornithologiques offertes généreusement par Groupe Voyage VP.

Serge Beaudette, bien connu pour ses qualités d’accompagnateur et pour ses captivants récits de voyage illustrés de superbes photos, accompagnera les voyageurs.

Pour le 2e prix, Vortex, offre un autre de ses impressionnants produits d’optique, soit une lunette de repérage Viper HD 15-45x65 et un trépied Summit SS-P, d’une valeur marchande de 1365 $.

Comment participer? Ces prix seront tirés parmi les membres individuels de QuébecOiseaux. Il suffit donc de devenir membre ou de vous assurer que votre adhésion soit en règle le 31 décembre 2015

Devenir membre

Pour vérifier le statut de votre adhésion, vous n'avez qu'à ouvrir une session sur le site Web de QuébecOiseaux et cliquer sur le bouton bleu où s’affiche votre nom, en haut à droite de l’écran. Suivez ensuite le lien Mon profil et cliquez sur l’onglet Adhésions.

Pour plus de détails et pour consulter les règlements du concours, suivez le lien suivant: www.quebecoiseaux.org/voyage2015

Nous remercions nos généreux commanditaires


Groupe Voyages VP est détenteur d'un permis du Québec

Bonne chance à tous!

Haut

De bonnes nouvelles au niveau du financement de l’organisation

QuébecOiseaux tient à remercier le Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur de la Recherche pour sa contribution de 81 850 $ dans le cadre du Programme d’aide financière aux organismes nationaux de loisir, ainsi qu’Environnement Canada pour son soutien aux projets d’Atlas des oiseaux nicheurs du Québec (100 000$ pour deux ans) et de Suivi des espèces en péril (SOS-POP; 100 000 $ sur deux ans).
 
LogoEESR LOGO-EC

Une nouvelle série télévisée sur les oiseaux et l’ornithologie

Pierre Verville , porte-parole de QuébecOiseaux, animera 13 épisodes de la série Fou des oiseaux, qui prendra les ondes dès le 7 septembre 2015, sur la chaîne UNIS.

Le personnel de QuébecOiseaux a d’ailleurs eu le plaisir de collaborer à cette série en conseillant notamment l’équipe de production sur l’identification des lieux des tournage, des espèces d’intérêt et des intervenants, en participant à la révision scientifique, ainsi qu’en donnant un coup de main au niveau du contenu du site Web qui accompagnera la série.

Les téléspectateurs seront impressionnés par la qualité des images d’oiseaux et d’habitats, ainsi que par l’authenticité et la passion qui anime chacun des intervenants

QuébecOiseaux est fière de s'associer au lancement officiel de la série avant sa mise en ondes et de vous inviter à venir rencontrer Pierre Verville. Un visionnement réservé à la presse et aux amis de QuébecOiseaux aura lieu le 27 août prochain, 10 h 30, au Cinéma Banque Scotia, à Montréal, situé au 977 rue Ste-Catherine Ouest, à Montréal. Pour y assister, vous devez réserver avant le 26 août en cliquant sur le lien suivant :

Visionnement Fou des oiseaux - Image principale Eventbrite 3

https://www.eventbrite.com/e/inscription-avant-premiere-de-la-serie-fou-des-oiseaux-18096571332

Nous espérons vous y rencontrer, faites vite, les places sont limitées.


Voyage ornithologique en Équateur... encore quelques places pour novembre

Il reste encore quelques places pour le prochain départ offert par Serge Beaudette et  Groupe Voyage VP, le 24 novembre prochain pour le circuit optimisé en Équateur: 9 jours dans les meilleurs sites du nord-ouest du pays et les 2 meilleurs sites de l’est, ainsi qu’une extension facultative de 5 jours en Amazonie!
Coq-de-roche-péruvien-2014-11-23 06-09-52 -IMG 7860
Plusieurs habitats de tous les étages altitudinaux seront visités entre l’Amazonie (au niveau de la mer) et le Col de Papallacta, à plus de 4 300 mètres, un parcours qui promet près de 600 espèces dont certaines journées avec plus de 130 espèces!
 
Donc, faites vite si vous souhaitez voir le Coq-de-roches, l’Engoulevent lyre dont la queue fait près de 4 fois la longueur de son corps, des Manakins aux ailes d’or, et vous offrir un exploit peu commun : voir de très près, et assez longtemps pour en tirer d’excellentes photos, 5 espèces de grallaires, des Quetzals dorés, des toucanets, 14 espèces de colibris, etc.

 Tous les détails sont sur le site www.pitpitpit.com. De plus, Serge Beaudette et Groupe Voyage VP offrent à tous les membres de QuébecOiseaux un rabais de 20 $ sur prix du voyage. Vous n'êtes pas membre? Si vous mentionnez QuébecOiseaux lors de votre visite, vous obtiendrez une adhésion annuelle de 20 $ en guise de rabais. Cette adhésion vous permettra d'obtenir un rabais lors de voyages subséquents.

Pour les amateurs de voyages, les destinations de la prochaine année seront  le Costa Rica (février et mars 2016), l'Arizona (avril 2016 et 2017), et l'Espagne (Catalogne en mai 2016 et 2017) en plus de la Colombie (janvier 2016) et les Îles Galápago dont les dates restent à déterminer.

Soulignons que Groupe Voyages VP est le voyagiste avec qui nous collaborons pour notre concours-voyage depuis maintenant deux ans. Expert en forfaits exclusifs, Groupe Voyages VP offre un large éventail de plans, dont il a confié le volet ornithologique aux bons soins de Serge Beaudette.

PUBLIREPORTAGE
Des habitats aviaires bénéficiant du soutien de la Fondation

Hydro-Québec pour l’environnement

Depuis 2001, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement a accordé près de 13 millions de dollars à plus de 200 projets. Ces initiatives concrètes, réalisées aux quatre coins de la province, visent à protéger, à restaurer et à mettre en valeur des milieux naturels ainsi qu’à sensibiliser le public à des problématiques environnementales locales. Plusieurs de ces projets ont permis la protection et la mise en valeur d’habitats aviaires d’importance et pourront servir de terrain de jeu aux ornithologues de tous âges. Voici des exemples :

  • En 2012, le Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT) aRéserve naturelle Clarke-Sydenham réalisé un projet visant à sensibiliser la population à la problématique du dérangement des oiseaux dont l’habitat est situé à proximité des lacs les plus achalandés de Rouyn-Noranda. Des panneaux d’interprétation ont donc été érigés sur les berges des lacs Noranda, Osisko, Édouard et Dufault. Les ornithologues pourront y consulter des informations complémentaires à leurs observations.
  • L’organisme Le Nichoir a récemment installé six panneaux d’interprétation le long des sentiers de la réserve naturelle Clarke Sydenham, en Montérégie. Propriété de Conservation de la nature Canada, la réserve de 19 hectares comporte des habitats variés tels des forêts anciennes, des champs et des étangs temporaires, en plus d’abriter une impressionnante biodiversité animale et végétale. On y présente les espèces d’oiseaux à observer et les mesures à adopter pour protéger les différents habitats aviaires.

Pour connaître d’autres lieux d’observation et d’apprentissage, visitez le site Web de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. Bonnes découvertes !

 

Invitation du Club des ornithologues de QuébAffiche confér  S Brûlotte vec   copie 2ec

Dans le cadre du 60e anniversaire du club, vous êtes invités à une conférence grand public donnée par Suzanne Brûlotte, auteure de plusieurs guides d'observation des oiseaux.

La conférence aura lieu le 25 septembre prochain, au Montmartre Canadien, situé au 1969, chemin Saint-Louis à Québec, dès 19 h 30.

L'admission n'est que de 8 $ et les moins de 16 sont accueillis gratuitement.

Pour plus d'information, visitez le www.coq.qc.ca

L'automne dans le magazine QuébecOiseaux

par  Michel Préville, rédacteur en chef

 La tordeuse du bourgeon de l’épinette revient en force et fait les manchettes, y compris dans le magazine QuébecOiseaux! Un grand reportage met en évidence ce phénomène et les oiseaux qui savent en profiter, notamment le trio de choc formé des Parulines tigrée, obscure et à poitrine baie.

Depuis quelques décennies, la Petite Nyctale attire l’attention d’une multitude de scientifiques qui tentent de percer, par des programmes de baguage, les mystères entourant plusieurs aspects de sa biologie. En plus de livrer le fruit de ces recherches sur le petit strigidé, l’édition automnale présente un reportage sur l’Observatoire d’oiseaux de McGill qui assure un suivi des migrations aux portes de la ville.

Côté « destination » les lecteurs sont invités à découvrir la réserve de Port-Cartier–Sept-Îles. Cette réserve faunique facilement accessible permet de faire une incursion au cœur de la forêt boréale et d’y observer son avifaune typmagazine webique.

Parlant d’escapade, qui n’aimerait pas partir en excursion ornithologique à Pointe-Pelée, au cap Tourmente ou à Grand Manan avec Pierre Verville, dont la passion pour l’ornithologie est aujourd’hui aussi connue que ses talents d’imitateur? C’est à de telles visites virtuelles que les téléspectateurs seront conviés dans le cadre d’une série documentaire qui prendra l’affiche cet automne. En exclusivité, le magazine publie une entrevue avec l’animateur et le réalisateur qui expliquent l’approche privilégiée et les objectifs visés.

Cette édition présente en outre un portrait du Pluvier argenté, une chronique consacrée à la photo d’oiseaux de rivage, l’essai de jumelles d’entrée de gamme, un texte de l’écrivain Sylvain Meunier illustré par le peintre Ghislain Caron, et bien sûr, les actualités, les observations saisonnières, le calendrier des activités et le traditionnel « défi ».

Les abonnés recevront leur exemplaire au cours des prochains jours, alors que les lecteurs qui achètent le magazine en kiosque devront patienter jusqu’à la fin du mois d’août.

DANS LE BLOGUE                                                                           

Les gens derrière des initiatives permettant la sauvegarde des martinets

equipe maraYong Lang et Geneviève Perreault - Biologistes

Plusieurs intervenants de divers horizons sont fiers de participer activement à la sauvegarde du Martinet ramoneur et nous souhaitons souligner leurs initiatives dans les lignes qui suivent. C'est le cas notamment de Simon Parent, agriculteur de profession, qui a dû sauter de joie lorsqu’il a MARA nid oisillons Lac-Edouard nichoir-2015découvert cinq petits oeufs blancs dans un nid de brindilles dans le nichoir à martinets qu’il a installé au Sanatorium historique du Lac-Édouard, à La Tuque. Il s’agit de la première nidification au Canada dans une structure non chauffée! C’est probablement avec le même enthousiasme que Claire Charron et Deborah Powell, ornithologues en Outaouais, ont accueilli une cinquantaine de martinets dans le dortoir annexé à l’ancienne cheminée qui a été fermée à l’école McDowell, à Shawville.

De leur côté, Serge Mercier, Benoit Turgeon et Patrick Gauthier, attendent patiemment que les cheminées de briques installées à Sherbrooke et à Magog soient occupées. Au printemps 2015, ils ont réunis des étudiants en maçonnerie, des entreprises de briquetage ainsi que la communauté estrienne pour la mise sur pied de leur projet.

C’est d’ailleurs grâce à l’initiative des étudiants en maçonnerie que Mathieu Lemay, technicien en ramonage chez Cheminée en Santé, a été mis au courant de la situation du martinet. Ainsi, lorsqu’il a repéré un nid occupé par le martinet dans la cheminée d’un de ses clients, il a immédiatement proposé au propriétaire de l’immeuble d'éviter d'effectuer des travaux sur sa cheminée durant la période de reproduction. Cela a permis à un couple de martinets de compléter leur nidification cet été.

Toutes ces initiatives sont des exemples inspirant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. s de gestes qui peuvent être posés pour la protection du Martinet ramoneur, sans oublier la participation des centaines de bénévoles qui sillonnent les rues de la province à la recherche de nouveaux sites occupés par cette espèce. Nous remercions tous les bénévoles qui effectuent annuellement des suivis et qui permettent, par l’entremise de la récolte de données, d’avoir un meilleur portrait de la situation du martinet au Québec.

Si vous souhaitez vous impliquer ou vous joindre au réseau d’intervenants pour la protection du martinet, veuillez nous contacter et il nous fera plaisir de vous outiller dans vos démarches (Yong Lang et Geneviève Perreault : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , 1-888-647-3289, poste 4).

Il est possible de participer à la protection du martinet, que ce soit en faisant connaître l’espèce à votre entourage, en effectuant un inventaire ou en approchant des propriétaires ayant une cheminée occupée. Il n’en tient qu’à vous de voir comment vous aimeriez mettre la main à la pâte!

Nos projets en un coup d'oeil

Vous pouvez maintenant voir en quelques clics de souris l'ensemble des projets menés par l’équipe de QuébecOiseaux. En accédant à la section Nos projets vous avez la liste des projets courants et complétés.

Il nous fait plaisir de vous offrir les liens vers un de nos projets courants.

Nichoirs recherchés pour l'Hirondelle noire et la Crécerelle d'Amérique
Nous sollicitons votre aide pour savoir où se cachent ces nichoirs au Québec !

Catherine Dion et Simon Bédard - Biologistes

QuébecOiseaux travaille activement à la conservation de l’Hirondelle noire et de la Crécerelle d’Amérique. Ces deux espèces subissent un déclin de population considérable et constant depuis les dernières années. Elles pourraient grandement profiter d’un coup de pouce de l’humaiCRAM HINO 1n par l’installation, l’entretien et le suivi de nichoirs artificiels.

D’ailleurs, au Québec, l’Hirondelle noire nicherait exclusivement dans des nichoirs artificiels et l’utilisation de nichoirs pour cette espèce remonterait à loin, alors que certains Amérindiens du sud des États-Unis leur proposaient des courges évidées comme lieu de nidification.

En ce qui a trait à la Crécerelle d’Amérique, celle-ci niche naturellement dans les cavités des arbres morts en milieu ouvert, mais ceux-ci se font de plus en plus rares. De plus, la crécerelle est en compétition pour les sites de nidification avec l’Étourneau sansonnet, une espèce introduite.

Objectifs

Afin de bien orienter l’installation de nouveaux nichoirs et organiser un suivi de ceux existants, il est premièrement important de mieux connaître la disponibilité actuelle des nichoirs au Québec pour ces deux espèces.

Dans les mois et les années à venir, QuébecOiseaux invitera également les ornithologues et autres amants de la nature à faire le suivi de nidification de leurs nichoirs. Ces données de nidification sont effectivement de très grande valeur et permettent de mieux comprendre la dynamique des populations d’oiseaux (p. ex. nombre d’oisillons, taux de prédation, période de nidification, fidélité aux sites de nidification) et de mieux orienter les actions de conservation.

img 5755 20110830 111464637

Comment participer?
Vous faites l’entretien d’un nichoir ou vous savez où se trouvent un ou plusieurs d’entre eux? Vous pouvez facilement nous aider! Il vous suffit de nous transmettre vos précieuses informations. Nous sommes intéressés à connaître l’existence des nichoirs destinés à ces deux espèces qu’ils soient utilisés ou non.

Comment transmettre vos données?
Dans un formulaire en ligne, il vous suffit de répondre à une dizaine de questions par nichoir qui ne prennent pas plus de cinq minutes. Vous pouvez saisir jusqu'à trois nichoirs par formulaire. Si vous avez plus de nichoirs à soumettre, vous n’avez qu’à remplir un nouveau formulaire en ligne.

Outre le formulaire en ligne, vous pouvez aussi soumettre vos données de trois autres façons :

1-      en nous envoyant une copie numérisée ou une photo de vos formulaires papier.

2-      en nous faisant parvenir vos formulaires papier par la poste.

3-      si vous avez plusieurs nichoirs, un fichier EXCEL est également disponible.

Pour soumettre vos données en ligne, pour télécharger le formulaire papier et pour toutes autres informations sur la transmission de vos observations, visitez la page web de cette initiative au :
www.quebecoiseaux.org/nichoir

N’hésitez pas à nous contacter au besoin par téléphone ou par courriel à l’une des coordonnées suivantes :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

OU

Spécifiquement pour l’Hirondelle noire :

Simon Bédard, biologiste
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514-252-3190 poste 2

Spécifiquement pour la Crécerelle d’Amérique :

Catherine Dion, biologiste
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514-252-3190 poste 1

LOGO-EC

et

granddefi logo

ERRATUM

Nous nous devons d'apporter une correction à l'article La lutte contre les insectes piqueurs, un obstacle de plus pour nos oiseaux insectivores aériens? lequel a paru dans l’édition du mois de juin.
 
En effet, les termes « l'éradication de la majorité des moustiques » n'auraient pas dû être utilisés. Une éradication ne peut s'appliquer en partie, puisque éradiquer signifie faire disparaître dans sa totalité.
Nous nous excusons pour cet écart linguistique bien involontaire. Nous vous invitons à lire le texte corrigé en cliquant sur le lien suivant: Revue scientifique des effets potentiels du Bti.

Crédits photo : Coq-de-roche Péruvien@Serge Beaudette; Crécerelle d'Amérique et Hirondelle de rivage@Marcel Gauthier, oisillons@Simon Parent, cheminée@Yong Lang, Petit Blongios@Marcel Gauthier, Martinet ramoneur@Greg Lavatry, nichoirs et Hirondelle noire@Robert Noël