Bulletin Le Migrateur

Le Migrateur - août 2016

 

 
 
Banniere migrateur
LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU REGROUPEMENT QUÉBECOISEAUX
AOÛT 2016
MAINTENANT 35 ANS À SUIVRE LES POPULATIONS D'OISEAUX
Faites un don

QUÉBECOISEAUX ET LA COMMUNAUTÉ

Lire sur le site WEB

Suivez-nous sur FACEBOOK
Commentez sur TWITTER

Un été à saveur ornithologique

Juin et juillet 2016 ont vu les oiseaux faire la manchette dans divers médias. D’abord, la décision d’Environnement Canada d’autoriser la chasse à la Tourterelle triste à compter de septembre 2016 a suscité l’intérêt de plusieurs journalistes. Un autre dossier à faire la manchette durant les dernières semaines a été celui du futur Éco-campus Hubert-Reeves, situé dans l’arrondissement St-Laurent de la ville de Montréal. Tour à tour les médias tels le Journal de Montréal, le Journal Métro et même plusieurs stations satellites d’ICI Radio-Canada se sont faits porte-paroles de l’ornithologie afin d’éclairer le public sur ces sujets.
De plus, La Presse + a publié un dossier complet sur l’ornithologie dans son édition du 27 juillet 2016 et QuébecOiseaux a conclu une entente pour une série d’épisodes d’une heure portant sur l’ornithologie dans le cadre de l’émission Une bouffée d’air frais, sur les ondes du FM 102,3.

 


Retour du concours voyage pour les membres de QuébecOiseaux

Trogon-masqué Cette année encore, QuébecOiseaux offre la chance à ses membres de s’envoler pour un voyage ornithologique à faire rêver : Costa Rica, Catalogne, Colombie, Îles Galápagos, etc.

Grâce à sa formule flexible, le gagnant du premier prix peut choisir parmi une liste de destinations réparties sur une période de deux ans. L'heureux élu se verra décerner un chèque voyage de 2 000 $ applicable sur l’une des destinations ornithologiques offertes généreusement par Explorateur Voyage et Serge Beaudette.

Ce dernier a plus d’un truc dans son sac, il connait tous les guides locaux et tous les repaires des oiseaux. Si vous n’avez jamais participé à un voyage ornithologique en groupe organisé, voilà votre chance. Des centaines d’espèces d’oiseaux vous attendent sur votre route.

Pour le 2e prix, Vortex, offre un autre de ses impressionnants produits d’optique, soit une lunette de repérage Viper HD 20-60x80 et un trépied Pro-GT. Nous avons tous investi dans des jumelles, mais la lunette de repérage constitue une dépense importante. Courez la chance de compléter votre équipement avec une lunette haute densité, garantie à vie. Ce prix a une valeur de 1 830$.

Comment participer? Ces prix seront tirés parmi les membres individuels de QuébecOiseaux. Il suffit donc de devenir membre ou de vous assurer que votre adhésion soit en règle au 31 décembre 2016, à minuit.

Pour vérifier le statut de votre adhésion, vous n'avez qu'à ouvrir une session sur le site Web de QuébecOiseaux et cliquer sur le bouton bleu où s’affiche votre nom, en haut à droite de l’écran. Suivez ensuite le lien Mon profil et cliquez sur l’onglet Adhésions.

Pour plus de détails et pour consulter les règlements du concours, suivez le lien suivant : www.quebecoiseaux.org/voyage2016

Nous remercions nos généreux commanditaires
pitpitpitLogo Explo NoirVTXonVORTEX Green

 

 

 


Mise au point sur le dossier de l'Éco-campus Hubert-Reeves du Technoparc de Montréal

eco-campusÀ la demande de QuébecOiseaux, notre directeur-général et biologiste de formation, Jean-Sébastien Guénette a rencontré le 22 juillet dernier un des biologistes de la Ville de Montréal, responsables du projet de création du futur parc-nature des Sources, qui est en lien direct avec le projet du Technoparc.

Cette rencontre a été très cordiale et informative, la ville faisant montre d’une grande transparence. Les informations obtenues lors de cette rencontre ont été très intéressantes et également rassurantes. Non seulement l’intervention de QuébecOiseaux a été appréciée, mais une collaboration a été planifiée pour la suite des événements, tant au niveau de la conservation que pour des avis ornithologiques.

Une autre rencontre cette fois avec les représentants du Technoparc ainsi qu’avec divers groupes intéressés est planifiée pour le 4 aout prochain.

Le projet du Technoparc est devenu un sujet chaud lorsque les ornithologues le fréquentant ont alerté la communauté ornithologique d’une situation qui semblait représenter un risque environnemental potentiellement élevé. Nous remercions les ornithologues, notamment Joël Coutu, pour leur vigilance. Nous le disons souvent, vous êtes les yeux et les oreilles de QuébecOiseaux.

Nous vous tiendrons informés des développements.
Fou des oiseaux en reprise à TV5 et nouveaux épisodes en septembre

FdO 350W 72Ceux qui n’ont pas eu la chance de voir Fou des oiseau à l’automne 2015, ou qui souhaitent revoir certains épisodes pourront le faire sur les ondes de TV5. En effet, le diffuseur de la francophonie internationale reprend depuis le 27 juillet, une série de neuf épisodes diffusés les mardis à 19 h 00 puis en reprise dans la semaine qui suit. Vérifiez auprès de votre câblodiffuseur pour l’horaire complet.

Ensuite, dès le 14 septembre et pour les 13 semaines suivantes, UnisTV vous invite à la deuxième saison de Fou des oiseaux. Cette nouvelle mouture promet de vous fasciner autant que la première édition et Pierre Verville vous fera même voyager jusque dans l’Ouest canadien.

QuébecOiseaux est fier d’être associé à la réalisation de Fou des oiseaux et d’en être le commanditaire principal.

L'automne dans les pages du magazine QuébecOiseaux

À la fin de l’été, quand la plupart des oiseaux ont cessé de chanter, il n’est pas rare d’apercevoir des espèces que bien des amateurs ont du mal à identifier au sein de la végétation dense. Petite taille, bec fin, vol très actif, coloris terne. S’agit-il de parulines ? Peut-être, mais elles semblent bien différentes de l’apparence qu’elles avaient au printemps. Dans l’édition automnale du magazine QuébecOiseaux, un reportage sur les parulines « déroutantes » présente des conseils pour identifier ces espèces, photos à l’appui.
28n1
Chef d’antenne de TVA, Sophie Thibault est bien connue des téléspectateurs; ces derniers connaissent sans doute moins sa passion pour les oiseaux et la photographie. Une entrevue permet de découvrir ce double intérêt relativement récent, alors que les pages centrales du magazine offrent l’occasion d’en voir le fruit, avec la présentation de quelques photos particulièrement bien réussies.

La popularité des appareils mobiles ne fait plus aucun doute, et les amateurs d’oiseaux n'y échappent pas. Le magazine présente 11 applications que tout ornithologue branché devrait avoir dans son téléphone mobile lorsqu’il fait de l’observation.

Côté « cour », la titulaire de la chronique présente ses coups de cœur dénichés dans des centres de jardin et auxquels elle n’a pu résister : des végétaux introduits dans son jardin par pur plaisir et qui, après quelques saisons, ont remporté un franc succès auprès des visiteurs ailés.

Côté « destination », les lecteurs sont conviés à une escapade sur l’île aux Grues, au large de Montmagny, pour y découvrir entre autres la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle. Un haut lieu pour l’observation des oiseaux durant les migrations.

À lire également, un portrait du Busard Saint-Martin, un récit de l’écrivaine Francine Tougas illustré par le peintre animalier Ghislain Caron, les observations saisonnières, le calendrier des activités, le traditionnel « défi » et la chronique des actualités qui souligne entre autres – sur deux pages – le 100e anniversaire de la Convention concernant les oiseaux migrateurs.

Cette nouvelle édition de QuébecOiseaux sera distribuée aux abonnés au cours de la troisième semaine d'août et apparaîtra en kiosque au début de septembre. Vous avez jusqu'au 10 août pour vous abonner à temps pour recevoir le numéro d'automne chez vous.
Crédits photo : Trogon masqué - Suzanne Labbé, Éco-campus - Saisie d'écran GoogleMaps