Bulletin Le Migrateur

Le Migrateur - décembre 2016

 

 
 
Banniere migrateur
LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU REGROUPEMENT QUÉBECOISEAUXDÉCEMBRE 2016MAINTENANT 35 ANS À SUIVRE LES POPULATIONS D'OISEAUX
Faites un don

QUÉBECOISEAUX ET LA COMMUNAUTÉ

Lire sur le site WEB

Suivez-nous sur FACEBOOK
Commentez sur TWITTER
Le concours voyage prend fin le 31 décembre prochain

Notre populaire concours destiné aux membres de QuébecOiseaux arrive à sa fin. Et il est très facile de faire partie des chanceux qui peuvent rêver de s’envoler pour une de nos destinations exotiques telles le Costa Rica, la Colombie, la Catalogne ou toute autre destination que proposent Explorateur Voyage et Serge Beaudette.

Pour espérer gagner, il suffit d’être membre individuel de QuébecOiseaux. Vérifiez votre carte de membre et assurez-vous que cette dernière sera valide le 31 décembre 2016, à minuit. Vous n'avez pas de carte de membre? Rendez-vous au www.quebecoiseaux.org/membres et devenez membre en quelques minutes.

Pour le 2e prix, Vortex, offre un de ses impressionnants produits d’optique, soit une lunette de repérage Viper HD 20-60x80 et un trépied Pro-GT. Ce prix a une valeur de 1 830 $.

Pour vérifier le statut de votre adhésion, vous n'avez qu'à ouvrir une session sur le site Web de QuébecOiseaux et cliquer sur le bouton bleu où s’affiche votre nom, en haut à droite de l’écran. Suivez ensuite le lien Mon profil et cliquez sur l’onglet Adhésions.

Pour plus de détails et pour consulter les règlements du concours, suivez le lien suivant : www.quebecoiseaux.org/voyage2016

pub 1080 web
 
Le tirage aura lieu le 17 janvier 2017 à 14h. Bonne chance à tous!

Nous remercions nos généreux commanditaires
pitpitpitLogo Explo NoirVTXonVORTEX Green



HAUT


Un cadeau de Noël original et économique

Voici revenue la période des fêtes, durant laquelle on recherche le cadeau original qui ne grèvera pas notre budget. Un défi difficile à relever, on en convient.

Le concert-bénéfice de QuébecOiseaux s’avère une belle occasion de faire des heureux. Avec chaque achat, nous remettons un laissez-passer garantissant un accès illimité pendant un an à tous les parcs du réseauSarahDHakim de la Sépaq. La valeur de cadeau s’élève à 76,50 $.
Il est donc possible de faire deux cadeaux à l’achat d’une participation au concert-bénéfice.
Considérant la valeur de ce laissez-passer, votre siège ne vous coûte que 43 $ incluant cocktail dînatoire et spectacle jazz, avec le Sarah D. Hakim Band.

Ne manquez pas cette occasion unique et réservez votre place en visitant notre site Web au www.quebecoiseaux.org/soiree-benefice.


HAUT


Un congrès ornithologique en 2017

Décidément, les choses bougent à QuébecOiseaux. Après une pause de quelques années, nous sommes heureux de vous informer que nous organisons un congrès ornithologique prévu pour le weekend du 28 et 29 octobre prochains. Nous souhaitons que le Congrès QuébecOiseaux offre une variété de sujets et d’activités pour répondre aux attentes des ornithologues de tous les niveaux. Nous pouvons d’ailleurs vous informer que nous étudions la possibilité que l’événement se tienne sur une période de deux ou trois jours.

Étant donné la proximité avec le réservoir Beaudet et que le congrès se déroulera le même weekend que l'événement Victo et ses oies, nos deux organisations ont décidé de travailler conjointement afin d'offrir aux congressistes une expérience mémorable.

Le congrès aura lieu à l’hôtel Le Victorin, à Victoriaville. Nous sommes à construire le programme de l’événement et nous vous tiendrons au courant des développements dans vos prochaines éditions du Migrateur.


HAUT


 
600x400-QcOISEAUX EMAIL1
Préparez votre RON

GEBL tuqueLe Recensement des oiseaux de Noël, communément appelé « RON », est une activité vielle de 117 ans qui consiste à recenser, pendant une journée dans la période du 14 décembre au 5 janvier, un maximum d’oiseaux dans un territoire prédéterminé de 24 kilomètres de diamètre.

Si vous avez le goût de vivre cette expérience, nous vous recommandons de faire un pré-RON. Préparez votre journée de recensement en faisant préalablement la tournée des mangeoires d’oiseaux de votre territoire et laissez une lettre aux propriétaires desdites mangeoires pour les informer de l’activité. Cette démarche permet de :
  • Sensibiliser le public à l’existence et l’importance de cette activité;
  • Informer les propriétaires de la date de l’activité et de la visite prochaine des ornithologues et vous garantir un accueil favorable lors de votre visite;
  • Augmenter les chances que les mangeoires soient remplies pour la date du recensement;
  • Faire connaître votre club et ses activités si vous faites partie d’un club.

Nous vous offrons une trousse pour organiser votre campagne de « pré-RON » comprenant une lettre type que vous pourrez remettre aux propriétaires de mangeoires, en main propre ou dans leur boite à lettres. Nous personnaliserons la lettre avec la date de votre activité, et votre signature électronique si vous ne voulez pas signer toutes les lettres manuellement. De plus, en guise de remerciement , nous vous proposons de remettre aux propriétaires de mangeoires un exemplaire gratuit du magazine QuébecOiseaux, un dépliant du Regroupement QuébecOiseaux ainsi qu’un formulaire de participation au concours Le monde à vol d’oiseau. Si vous vous faites votre RON avec un club d’ornithologie, nous pourrons y mettre le nom et le logo de votre club. Vous n’aurez qu’à ajouter à la trousse votre propre dépliant de club et le tour est joué!

Si cette initiative vous intéresse, veuillez nous en faire part le plus rapidement possible à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin que nous puissions préparer les envois postaux à temps. Idéalement, les lettres devraient être distribuées au moins quelques jours avant la date officielle de votre recensement.


HAUT


Et amenez vos jeunes faire un RON Junior!

Nous avons organisé en 2015, avec la collaboration de la Société d'ornithologie de la vallée du Richelieu, notre premier Recensement des oiseaux de Noël à l'intention des jeunes (ou RON junior). La Société d'ornithologie de Lanaudière, en collaboration avec SCIRBI, a aussi participé à une activité similaire lors des deux dernières années.

ROFA JSGL'activité est fort simple, il s'agit d'organiser une excursion d'une demi-journée en petits groupes puis de faire le décompte des espèces tous ensemble, idéalement avec collation et chocolat chaud.

Très appréciée des jeunes (et de leurs parents), l'activité fera l'objet d'un article portant sur quelques recommandations pour l'organisation de cette activité et sera publié dans la prochaine édition du magazine QuébecOiseaux. Mais dans le but de donner un peu plus de temps aux clubs qui voudraient se lancer dans l'aventure, nous avons aussi créé une page sur notre site Web : www.quebecoiseaux.org/ronjunior.

HAUT


Avicourse logo


Ceux qui ont déjà participé à l’Avicourse d’hiver savent que c’est un remède fantastique à la déprime hivernale. Vous n’y avez jamais participé? Cassez la glace, brisez l’hiver… 2016 sera votre année!

Les règles sont simples : les observations doivent être faites au Québec du 1er décembre 2016 jusqu’au 28 février 2017, et seules les espèces clairement identifiées sont comptabilisées. Les espèces hybrides ne sont pas comptabilisées. Évidemment, on demande à ce que toutes les observations soient effectuées dans le respect du code de conduite de QuébecOiseaux.

Les avicoureurs peuvent se mesurer entre eux à l’échelle régionale, ou tout simplement se lancer un défi personnel de surpasser leurs performances passées. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur cet événement, un reportage complet incluant notamment quelques trucs pour observer un maximum d’espèces, a été publié l'an dernier dans l’édition d’hiver 2014 du magazine QuébecOiseaux.

Pour participer

Vous devez vous enregistrer et être membre du Regroupement QuébecOiseaux. Vous devez également avoir un compte eBird pour avoir accès au formulaire de saisie des observations . Si vous n'avez pas de compte eBird, vous pourrez rapidement en créer un.

siflDu nouveau cette année
  1. On ne coche plus les espèces, mais on entre le numéro de feuillet eBird correspondant à l'observation de l'espèce. En plus de s'assurer que vos précieuses données d'observation soient intégrées à eBird, cette nouvelle procédure vous permettra de savoir où et quand les observations de vos « concurrents » ont été faites.
  2. Dans le but de diminuer notre empreinte écologique, nous vous encourageons dorénavant à faire votre Avicourse à l'échelle régionale plutôt qu'à l'échelle provinciale. Nous n'affichons d'ailleurs plus le classement provincial. Évidemment, rien ne vous empêche de participer dans plus d’une région.

Venez visiter le www.quebecoiseaux.org/avicourse pour participer ou pour voir le classement des participants.


HAUT


Une nouvelle façon de contribuer aux activités de QuébecOiseaux

PAAZ-Lucien-Lemay-webNous sommes heureux d’annoncer le lancement du Fonds Photo QuébecOiseaux qui vise à offrir aux photographes d’oiseaux une façon simple de soutenir les activités du Regroupement QuébecOiseaux. Avec ce nouveau fonds photo, les photographes pourront dorénavant faire don de clichés que nous pourrons utiliser pour nos différentes activités. Les photos données permettront à QuébecOiseaux de sauver temps et argent. Les ressources ainsi économisées seront redirigées vers nos différents projets de protection des oiseaux et de conservation des habitats. Donner une photo sera donc l’équivalent de faire un don en argent.

À titre de photographe, votre don au Fonds Photo QuébecOiseaux est aussi une excellente façon de voir vos œuvres diffusées auprès d’un vaste auditoire et que vous soyez reconnu pour votre engagement au sein de la communauté ornithologique Québécoise. Cela constituera aussi le meilleur moyen d’assurer une pérennité aux œuvres, pour lesquelles vous avez déployé tant d’efforts. Une belle façon de continuer une contribution à la collectivité et de perpétuer votre souvenir.

Vous pouvez dès maintenant soumettre vos fichiers via notre formulaire électronique. Il suffit d’identifier les photos que vous souhaitez donner, d’accepter l’acte de donation et de transmettre les fichiers photo. Si vous avez de nombreux fichiers à donner, vous pouvez également les faire parvenir sur support rigide (p. ex. CD, DVD, clé USB) par la poste à QuébecOiseaux ou via un service de transfert de fichiers (p. ex. WeTransfer.com).

QuébecOiseaux tient à remercier tous les photographes donateurs.


HAUT


Création du Comité d'homologation des oiseaux rares du Québec

Afin notamment de soutenir les réviseurs régionaux du portail eBird, QuébecOiseaux a récemment mis en place un comité d'homologation des oiseaux rares du Québec. Composé des ornithologues émérites que sont Claude Auchu, Pierre Bannon, Gérard Cyr (responsable), Samuel Denault et Germain Savard, ce comité a pour mandat de maintenir à jour la liste officielle des oiseaux du Québec, de revoir à l’occasion la validité de certaines mentions, et de développer à l'occasion des outils à l’intention des réviseurs régionaux.

Une section du site Web de QuébecOiseaux sera dédiée au comité qui pourra, par souci de transparence, y publier régulièrement les décisions qui seront entérinées.


HAUT


Implantation de 5 structures artificielles pour l'Hirondelle rustique

HIRUNous avons procédé cet automne à l’implantation de cinq structures de nidification pour l’Hirondelle rustique sur les terrains de producteurs agricoles de la Montérégie.

Inspirées des anciennes granges de bois, ces structures de pruche ont été érigées dans les municipalités d’Hinchinbrooke, Saint-Valentin, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Sainte-Julie. Nous espérons qu’elles pourront accueillir des hirondelles dès le printemps prochain. Nous vous tiendrons informé du succès de cette initiative selon leur utilisation.

Ce projet pilote a obtenu un financement de 32 750 $ du Fonds pour dommages à l’environnement. Il vise à assurer ultimement des habitats de nidification permanents et non sujets à la destruction de nids d’Hirondelle rustique.

Nous tenons à remercier Daniel Morin, artisan du bois, qui a conçu les pièces et procédé à l’assemblage de chacune de ces structures.

Le Fonds pour dommages à l’environnement est un programme du gouvernement du Canada, administré par Environnement et Changement climatique Canada et se base sur le principe du pollueur-payeur. Lorsque des dommages sont infligés à l’environnement, les fonds provenant des amendes, des ordonnances de la cour et des règlements volontaires sont versés dans le fonds. L’argent est ensuite investi dans des projets prioritaires qui seront avantageux pour le milieu naturel.

Ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à communiquer avec Stéphane Lamoureux, biologiste responsable du projet.


HAUT


L'Hirondelle noire : un portrait de la situation inquiétant

Appuyé financièrement par le Gouvernement du Canada, QuébecOiseaux a dernièrement mis en ligne le portrait de situation de l’Hirondelle noire au Québec. Ce premier et unique portrait de l’espèce au Québec présente une situation inquiétante pour le maintien des effectifs de cette espèce d’oiseau.

Historiquement, l’Hirondelle noire nichait dans les arbres creux, les cavités de pics et les anfractuosités des falaises. Aujourd’hui, l’ensemble de la population reproductrice de l’Est dépend entièrement des nichoirs artificiels où elle niche en colonie. L’Hirondelle noire vit donc en relation très étroite avec l’humain.

hinoAutrefois nombreuses, les Hirondelles noires sont présentes un peu partout sur le territoire agricole, dans les zones résidentielles et les parcs urbains. Toutefois, comme pour la majorité des oiseaux insectivores aériens, les populations d’Hirondelle noire ont diminué de façon inquiétante depuis les années 80 et particulièrement dans l’est de son aire de répartition. Selon le Relevé des oiseaux nicheurs, la population nord-américaine a diminué globalement de 28 % et la population canadienne de 48 % depuis 1970. Au Québec, c’est un déclin marqué de 94 % pour la même période. Sur le territoire québécois, il ne resterait guère plus qu’un millier de couples nicheurs.

Ce déclin s’explique probablement par une combinaison de facteurs. Parmi eux, on note des conditions climatiques périodiques défavorables, la prédation par les oiseaux de proie, la diminution des populations d’insectes, l’utilisation de produits chimiques toxiques, la perte d’habitat, la compétition avec l’Étourneau sansonnet et le Moineau domestique et les mauvaises pratiques d’entretien des nichoirs.

L’ensemble des données suggère que l’espèce court un grand risque de disparaître du territoire québécois. Malgré ce constat inquiétant, l’Hirondelle noire ne fait l’objet d’aucun statut de protection, et ce, tant au fédéral qu’au provincial. Le fait que l’espèce semble mieux se porter dans l’ouest peut expliquer pourquoi le COSEPAC ne s’est pas encore prononcé. Mais il est incompréhensible que le comité consultatif sur la situation des espèces menacées ou vulnérables du MFFP ne se soit pas encore penché sur la situation de l’espèce.

Pour consulter le portrait de situation de l’Hirondelle noire au Québec : http://quebecoiseaux.org/index.php/publications/autres/category/4-rapports-techniques


HAUT


Stagiaires recherchés

QuébecOiseaux est à la recherche de stagiaires pour participer aux différents projets de conservation prévus pour le printemps et l’été 2017. Le stage offert permettra au candidat de vivre une expérience enrichissante et de prendre part aux différentes étapes de travaux sur le terrain (planification, collecte et saisie de données, rédaction de rapports).

Pour plus d'information : Offre de stage 2017


HAUT


L'hiver dans les pages du magazine QuébecOiseaux

Il y a une trentaine d'années, la présence du Dindon sauvage était plutôt rare au Québec et il fallait se rendre au sud de Montréal, près de la frontière américaine, pour avoir la chance de l'observer. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, alors que les milliers d'individus relâchés depuis 2005 dans diverses régions s'y sont acclimatés et reproduits. Sous le titre « Des glouglous de plus en plus familiers », un reportage fait le point sur cette espèce.

28n2Les ornithologues à la recherche de destinations exotiques seront doublement servis dans cette nouvelle édition, avec tout d'abord un reportage sur le Botswana, joyau de l'Afrique australe où il est possible d'observer pas moins de 550 espèces, dont plusieurs endémiques. Un autre article plonge les lecteurs au cœur des Everglades, en Floride, les tropiques de l'Amérique du Nord qui accueillent 350 espèces d'oiseaux.

Une nouvelle chronique photo s'insère dans les pages du magazine à compter de cette édition. Dans son premier article, le chroniqueur Jean-Daniel Gagné présente quatre appareils pouvant répondre aux besoins de tous les types de photographes, de l'amateur au professionnel.

Il est aussi question de photographie dans la chronique Équipement, avec la présentation des accessoires de la compagnie Phone Skope qui permettent d'arrimer solidement un téléphone mobile à une lunette d'approche (ou même à des jumelles) afin de photographier ses observations. Divers modèles de téléphones et de lunettes ont été mis à l'essai. Autre sujet abordé par le chroniqueur, le multiplicateur de focale récemment mis sur le marché pour la lunette Kowa.

La chronique Côté cour, côté jardin présente divers accessoires éprouvés pour l'alimentation des oiseaux : mangeoires sélectives, plateaux ramasse-graines, dômes pour mettre la nourriture à l'abri des intempéries et présentoirs grillagés pour le suif.

À lire également, un portrait du Jaseur boréal, un récit de l'écrivaine Andrée Christensen illustré par le peintre animalier Ghislain Caron, un article sur le Recensement des oiseaux de Noël junior, les observations saisonnières, le calendrier des activités, le traditionnel défi d'identification et la chronique des actualités qui souligne entre autres le 100e anniversaire de Bird Protection Québec/Protection des oiseaux du Québec.

Cette nouvelle édition de QuébecOiseaux a été distribuée aux abonnés au cours de la troisième semaine de novembre et est actuellement en kiosque partout au Québec.

Pour vous abonner : www.quebecoiseaux.org/magazine


HAUT


L'excellent forum Ornitho-Qc se joint à la famille QuébecOiseaux

Monsieur Guy Lauzière, administrateur d'Ornitho-Qc, a récemment offert à QuébecOiseaux de prendre la relève au niveau de la gestion du forum. Malgré l'apparition dans les dernières années de plusieurs autres plateformes sociales, Ornitho-Qc représente toujours un outil de communications et de partage d'information fort important pour la communauté ornithologique du Québec.

Nous avons donc accepté avec plaisir de prendre la relève de Monsieur Lauzière, que nous tenons d'ailleurs à remercier pour son dévouement durant toutes les années qu'il a consacrées à Ornitho-Qc.

Quant à la gestion du forum, nous n'avons pas l'intention de changer une formule gagnante puisque Madame Chantal Pic a accepté de conserver le titre de modératrice.

QuébecOiseaux est heureux de pouvoir assurer la pérennité d’Ornitho-Qc, un superbe forum fréquenté par un large éventail d’ornithologues.


HAUT


Crédits photo : Trogon masqué © Suzanne Labbé; Sarah D. Hakim Band © Site web officiel; Roselins familiers © Jean-Sébastien Guénette; Paruline azurée © Lucien Lemay; Structrure à Hirondelle rustique © Linda Perez, Hirondelle noire © Marcel Gauthier.