Opération Chicots

Un chicot est un arbre mort ou moribond, encore debout. De nos jours, il est rare de trouver de gros chicots en milieu forestier. Le développement et les pratiques forestières des dernières décennies ont engendré la disparition des forêts matures, et par le fait même, des arbres de gros diamètre, ceux-ci étant prisés pour la production de bois d’œuvre. De plus, la présence d’arbres morts sur pied a longtemps été perçue comme un signe de mauvaise gestion des forêts aménagées et un gaspillage des ressources. Sans oublier que les chicots étaient généralement abattus lors de l’exploitation par mesure préventive de sécurité pour les travailleurs forestiers.

Alors, pourquoi s’intéresser à des arbres morts ou moribonds? Parce que leur grande valeur écologique est indéniable! En effet, leur présence constitue une véritable mine d’or pour une multitude d’espèces qui savent en tirer profit. Les chicots remplissent essentiellement trois fonctions pour la faune : l’alimentation, la nidification et le repos. D’abord convoités par les insectes, les chicots se transforment en garde-manger pour les pics qui y creuseront aussi des cavités pour nicher et se reposer. Ces mêmes cavités seront ensuite utilisées par des utilisateurs secondaires, tels les mésanges, les sittelles, les canards, les hiboux, les polatouches, les chauves-souris, et d’autres espèces cavicoles. Plusieurs études ont démontré que l’abondance de chicots et de cavités naturelles était un facteur limitant pour certaines populations d’oiseaux. Le maintien d’une densité suffisante de chicots à différents stades de détérioration est donc essentiel pour assurer la conservation des espèces qui en dépendent.

Le Martinet ramoneur

Le Martinet ramoneur est un petit oiseau noirâtre similaire à l’hirondelle. Il se distingue de cette dernière par sa courte queue et ses ailes arquées tel un boomerang. Avant le début de la colonisation et de la foresterie industrielle, le Martinet ramoneur nichait dans la cavité centrale des arbres morts de grande taille (diamètre de plus de 50 cm). Ces gros chicots se faisant rares, l’espèce a pris refuge dans les vieilles cheminées en maçonnerie. Malheureusement, ce nouvel habitat est aussi en perte avec la diminution des vieilles cheminées adéquates pour le martinet dû aux rénovations et aux fermetures de celles-ci.

Depuis un peu plus de 40 ans, la population canadienne du Martinet ramoneur a subi un important déclin, ce qui lui a valu le statut d’espèce menacée selon la Loi sur les espèces en péril. En effet, de 1970 à 2012, le nombre d’individus a diminué de 92 %. Au Québec, il ne resterait guère plus que quelques milliers de couples nicheurs.

À l’heure actuelle, moins d'une dizaine d'indices de nidification du Martinet ramoneur en milieu naturel sont documentés dans la banque de données sur les populations d’oiseaux en péril (SOS-POP). De ces mentions, à peine cinq nids ont été trouvés dans des arbres creux, certains d’entre eux ayant été découverts après la chute du chicot.

Objectifs

Opération chicots est une campagne de recensement des chicots propices au Martinet ramoneur, c’est-à-dire les arbres creux de plus de 50 cm de diamètre. Ce projet a pour but de répertorier des sites de nidification potentiels pour le Martinet ramoneur en milieu naturel afin de mieux comprendre ses besoins en matière d’habitat. Les données recueillies grâce à ce programme nous permettront ensuite de mieux cibler les interventions pour la conservation en milieu forestier.

Les caractéristiques des chicots recherchées par le Martinet ramoneur :

  • Diamètre de plus de 50 cm
  • Arbre creux (vide)
  • Présence de cavité(s)
  • Cavité au sommet de préférence (de type cheminée)

Comment participer?

Vous faites partie de ces gens qui travaillent dans le milieu forestier ou encore vous passez beaucoup de temps en forêt par pur plaisir? Vous pouvez nous aider! Il vous suffit de nous signaler les chicots propices que vous observez. Consultez les documents d’information ici-bas pour plus de détails.

Note :
Si vous possédez un appareil GPS, assurez-vous de régler le format du système de référence géodésique utilisé en NAD83, et au format de position en degrés décimaux (ex. : 47,88034, -71,27546).

N’hésitez pas à nous joindre par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au (514) 252-3190 poste 4.

Document d’information (PDF)
Formulaire de données (PDF)
Exemple de formulaire rempli (PDF)
Affiche promotionnelle (PDF)
Dépliant Connaître et protéger le Martinet ramoneur (PDF)

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière de :
logo-EC-6k
logo-EC-6k