Décembre 2016

Suites au dossier du Technoparc

Écrit par 
Héron vert Héron vert Samuel Denault

Nous avions mentionné en septembre dernier que nous vous tiendrions informés de la progression du dossier de l'Éco-campus Hubert-Reeves et de la création du Parc-nature des Sources. En plus d'une rencontre cet automne avec les représentants de la Caisse de dépôt et placement du Québec, où nous avons pu faire part de nos préoccupations relativement à la mise en place du réseau de train électrique, nous avons aussi multiplié nos discussions avec les gestionnaires de l'éco-campus, de la Ville de Montréal ainsi que ceux du Groupe Hémisphères.

Notre plus récente rencontre remonte au 9 décembre dernier. Lors de cette réunion, les représentants du Technoparc ont réitéré leur objectif de céder la moitié du terrain de l'éco-campus à la Ville de Montréal dès le printemps prochain et d'aider celle-ci au niveau des aménagements du futur Parc-nature des Sources. Conjointement avec Samuel Denault, biologiste-ornithologue du groupe Hémisphères, mon rôle en tant que directeur général de QuébecOiseaux, a été de donner un avis professionnel sur les aménagements proposés afin d'assurer que la qualité générale des habitats du Technoparc demeure intacte, et soit même bonifiée.

Lors de cette rencontre, nous avons identifié quatre grands objectifs :

  1. S'assurer que les aménagements prévus conservent les attributs permettant la nidification des espèces déjà répertoriées (p. ex. râles, marouettes, Héron vert, parulines, oiseaux de proie, etc.) et qu'aucune de ces espèces ne disparaisse du site. Contrairement à l'information et les photos avant/après qui ont circulé, aucun des milieux humides n'a été touché par les travaux effectués cet automne. D'ailleurs, le fait de montrer des photos avant/après prises à des endroits différents ne représente pas un portait conforme à la réalité ;
  2. S'assurer que la Bernache du Canada ne prenne pas le contrôle des milieux humides du Technoparc, ce qui aurait pour effet potentiel de chasser les autres espèces moins agressives (p. ex. sarcelles) ;
  3. Freiner l'envahissement déjà bien entamé du site par le Roseau commun (phragmite). Il s'agit en fait de la pire menace pour les milieux humides du secteur, bien plus que les aménagements proposés par le Technoparc. Malheureusement, les groupes environnementaux qui prônent la conservation intégrale du secteur ne réalisent pas que la conservation « sous cloche de verre » sans aucune intervention est probablement la pire chose qui pourrait arriver au site ;
  4. S'assurer que les ornithologues demeureront les bienvenus pour continuer à fréquenter ce milieu. On parle ici d'aménagement de plate-forme d'observation, d'installation de structures de nidification notamment pour les insectivores aériens, d'installation de panneaux d'interprétation, etc.

Si les gestionnaires de l'éco-campus et de la Ville de Montréal réussissent à atteindre ces objectifs, les ornithologues bénéficieront d'un nouveau parc-nature tout à fait exceptionnel. D'autant plus que les milieux naturels ne sont généralement pas les bienvenus à proximité des aéroports (lire https://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/publications/tp13029-aeroports-115.htm).

Voilà, nous vous tiendrons à nouveau au courant des futurs développements.

D'ici là, je vous souhaite un joyeux temps des Fêtes !

Jean-Sébastien Guénette

Jean-Sébastien Guénette est biologiste M.Sc. (Université de Moncton) et Directeur général du Regroupement QuébecOiseaux depuis 2005.

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire bague fiancaille van cleef réplique mars 2017 Posté par bague fiancaille van cleef réplique

    cartierbraceletlove .Without surgical intervention the survival is poor Angina average survival years Syncope average survival years Heart failure average survivalThere are more than different subtypes of NHL and they are often arranged into unique classification systems.If prostatic stones are present prostatectomy may eliminate the nidus of infection. chewable kamagra Ultrasound will show characteristic renal cysts in the absence of renal cysts in either parent.G.sarcoidosisThe gas that passes into the bloodstream at the lungs isHydroxyurea is sometimes used for severe thrombocytosis.Fleming embarked on a standard series of experiments to test his findings refining extracts of the fungus into a broth which S PENICILLIN Bythe s penicillin was being manufactured on a large scale. colesterol propecia In the hearts left side the formerly dull oozing blood was energized by a version of pneuma called vital spirit from air conveyed along the vessels that we call the pulmonary veins.thyroid gland Endocrine gland that surrounds the trachea in the neck. viagra cialis abnormal condition of high levels of ketones acids in the blood as a result of improper burning of fats fats are burned because the cells do not have sugar available as a result of lack of insulin or inability of insulin to act retina as a secondary complication of diabetes mellitusweakness and partial loss of movementRennert MD Chief of Endocrinology Diabetes Norwalk Hospital Associate Clinical Professor of Medicine Yale University School of Medicine New Haven CT.Alternative Names Arterial blood gas analysis ABG References Effros RM Swenson ER. clomid by avents c.pituitary hypophysisThe strength of the stimulus is conveyed Physics in Biology and Medicine. priligy romania PA
    bague fiancaille van cleef réplique http://www.topvcabijoux.cn/replica-van-cleef-bracelet-c3_88.html

  • Lien vers le commentaire Réal Bisson janvier 2017 Posté par Réal Bisson

    Au nom des membres du conseil d’administration de QuébecOiseaux, j’aimerais souligner notre appréciation à tous ceux et celles qui ont fait preuve de vigilance, se sont mobilisés et ont démontré leur intérêt à conserver et mettre en valeur ces milieux humides et les terres adjacentes. Tous les intervenants conviendront qu’en parallèle aux démarches administratives et scientifiques, la participation citoyenne a joué et jouera un grand rôle dans la protection et la mise en valeur de cet oasis au cœur de l’île de Montréal. On ne peut que se réjouir de cet ajout prochain aux lieux de pratique du loisir ornithologique dans la région métropolitaine.

    Réal Bisson, président.

Connectez-vous pour commenter