Avril 2014

La Paruline de Townsend, un visiteur exceptionnel mais attendu

Écrit par 
Paruline de Townsend Paruline de Townsend Samuel Denault

Le 16 avril dernier, Jean-Claude Charbonneau a fait la découverte exceptionnelle d'un splendide mâle Paruline de Townsend à Pointe-Calumet aux abords du Lac des Deux-Montagnes. Ce visiteur des Rocheuses est resté jusqu'au 21 avril laissant la chance à des centaines d'observateurs de pouvoir l'observer. Il s'agissait de la première mention photographiée au Québec et surtout du premier individu faisant un séjour prolongé au même endroit et offrant l'opportunité unique d'être admiré et coché par les amateurs d'oiseaux avides d'oiseaux rares. Précédemment, deux mentions fiables et bien décrites avaient été signalées au Québec soit une femelle le 17 mai 2008 au Cap Tourmente découverte par Peter Lane et un mâle l'année d'après, à la même date, cette fois observée par Jean Bernier et Gaétan Lord.

L'observation de cette espèce au Québec était en train de devenir mythique en particulier si on considère le nombre important de mentions dans les provinces et états avoisinants. Il existe pas moins de 9 mentions en Ontario dont 4 mentions différentes dans le parc provincial de Rondeau seulement. L'espèce a également été rapportée dans tous les états et provinces frontaliers et dans pratiquement tous les états côtiers de l'Est des États-Unis. Cependant, à l'est du Mississipi, l'endroit où l'espèce a été rapportée avec la plus étonnante régularité est Terre-Neuve. La province compte pas moins de 16 mentions, toutes situées entre le 21 octobre et le 5 janvier dont 13 à St. John's et 11 sur la même rue ! Bruce MacTavish, un ornithologue réputé de Terre-Neuve a même eu la visite de cette deux fois dans sa cour.

Maintenant que la malédiction de cette espèce envers la belle province est brisée, peut-être aurons-nous la chance de la revoir dans les prochaines années dans d'autres régions.

Connectez-vous pour commenter