Février 2015

Trois espèces en péril sous la loupe

Écrit par 

Nous dressons présentement le portrait de la situation de trois espèces en péril, soit la Paruline à ailes dorées, la Paruline azurée ainsi que le Pic à tête rouge. L'objectif est d'établir un bilan des menaces pesant sur les sites de nidification de ces espèces au Québec, afin de prioriser ceux devant être protégés par des organismes de conservation. paad yl

Une analyse préliminaire montre que dans les dix dernières années, des comportements de nidification ont été confirmés dans 11 sites occupés par la Paruline à ailes dorées. Ces sites sont principalement situés en Montérégie et en Outaouais. Les parulines sont observées dans une centaine d'autres sites, mais compte tenu du peu d'informations disponibles, il est difficile de savoir si ces sites sont occupés par l'espèce comme site de nidification.

La situation de la Paruline azurée et du Pic à tête rouge est également très alarmante puisque seulement deux sites ont été utilisés pour la nidification de ces oiseaux. Des individus ont été repérés ailleurs, mais malheureusement, aucun comportement de nidification n’a pas été confirmé. Une analyse plus approfondie sera entreprise dans les prochains mois afin de dresser un portrait plus détaillé de ces trois espèces.   

Nous sommes également à planifier du repérage de sites ayant le potentiel d'être occupés par la Paruline à ailes dorées dans le secteur de Brome-Missisquoi. Ce projet est en collaboration avec les ornithologues du club de la région ainsi qu'avec l'organisme Corridor Appalachien. Étant donné que le repérage de cette espèce s'est principalement fait en bordure de route, il est possible que certains sites occupés par l'espèce n'aient pas été repérés dans le passé. Ainsi, nous demanderons aux propriétaires de terrains, l'autorisation de passer sur leurs propriétés afin de procéder au repérage de nouveaux sites. Un projet similaire que nous avons entrepris en 2008 dans le secteur de Huntingdon a permis de découvrir plusieurs nouveaux sites propices et de faire des liens avec les propriétaires et les organismes de la région.  

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.