fbpx

News and releases Nouvelles et communiqués

Un nouveau projet à l'intention des oiseaux champêtres

Le déclin des oiseaux associés aux milieux agricoles est actuellement reconnu comme un des enjeux de conservation les plus prioritaires en Amérique du Nord alors que plus de 60 % de ces espèces présentent un déclin significatif. Inspiré d’une démarche élaborée en France et qui a fait ses preuves (projet IBIS), le projet vise à l'évaluer en l’appliquant à trois différents contextes agricoles de la province (grandes cultures, production laitière et paysage agroforestier). Implicitement, le projet vise à développer et de faire la diffusion d'actions simples et peu coûteuses qui favoriseront l’installation et la nidification des oiseaux champêtres, dans le respect des réalités et visions des producteurs.

Read more ...

Bénévoles recherchés pour des inventaires d'engoulevents

Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles pour effectuer des inventaires d’Engoulevents d’Amérique et d’Engoulevents bois-pourri sur des parcours d’inventaires prédéterminés, plus particulièrement dans les secteurs suivants : Kamouraska, Sainte-Louise, L’Isle-Verte, Lévis, Maskinongé et Shawinigan.

Si vous avez fait les inventaires l’an dernier et que vous souhaitez refaire votre parcours cette année, nous vous invitons également à nous contacter. La période d’inventaires pour les engoulevents s’étale approximativement jusqu’au 19 juin 2014. Les inventaires se font en soirée et débutent environ 30 minutes après le coucher du soleil. Une route d’inventaire prend de 2 à 3h à compléter.

Read more ...

Lancement de notre nouveau site web

Le Regroupement QuébecOiseaux s'apprête à mettre en ligne une nouvelle version de son site Web. En plus d'une mise en page plus épurée, le site Web contient maintenant une section «Blogue» qui permettra à divers blogueurs invités de partager leur expertise sur divers aspects de l'ornithologie. C'est d'ailleurs Samuel Denault qui nous fait l'honneur du premier article traitant de la visite de la maintenant célèbre Paruline de Townsend d'avril dernier.

D'autres fonctionnalités sont en préparation et seront ajoutées au courant des prochains mois.

Read more ...

Mission en Haïti

Le Regroupement QuébecOiseaux a pris part à une mission en Haïti en avril dernier par le biais de son directeur général, Jean-Sébastien Guénette. L’objectif de cette mission était d’aider les Haïtiens à développer l'écotourisme, en particulier le tourisme ornithologique. On se rappellera que le pays traîne depuis trop longtemps une mauvaise réputation au niveau de la sécurité, en plus d'avoir été dévasté en 2010 par un violent tremblement de terre au triste bilan de 230 000 morts, 300 000 blessés et 1,2 million de sans-abris.

Ainsi, du 6 au 16 avril dernier, quatre ornithologues québécois accompagnés de guides et de chauffeurs haïtiens ont sillonné le pays afin d’évaluer les infrastructures touristiques et de déterminer un itinéraire pour un éventuel circuit ornithologique. Parmi les endroits visités, nommons le Trou-Caïman, le parc naturel Quisqueya, l’étang Laborde, le village de Labrousse et le parc national La Visite.

Read more ...

Bénévoles demandés pour inventaires d'engoulevents

Le Regroupement QuébecOiseaux est à la recherche de bénévoles pour effectuer des inventaires d’Engoulevents d’Amérique et bois-pourri sur des routes prédéterminées dans les régions suivantes : Abitibi-Témiscamingue, Bas Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Estrie, Laurentides, Mauricie, Outaouais et Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il y a un total de 25 routes à compléter cette année. La période d’inventaires pour les engoulevents s’étale approximativement du 25 mai au 19 juin 2014. Les inventaires se font en soirée et débutent environ 30 minutes après le coucher du soleil. Une route d’inventaire prend de 2 à 3h à compléter.

Read more ...

Pierre Verville à RDI Matin

PV RDIjpgPierre Verville était l’invité de RDI Matin, samedi 10 mai 2014, pour parler de QuébecOiseaux et du Grand Défi. Espérons que le grand public, touché par le message, ira encourager les équipes du Grand Défi afin de soutenir les ornithologues dans leurs efforts pour protéger les oiseaux du Québec et leurs habitats. Au moment de passer en ondes, le cumulatif du Grand Défi affichait 25 000$, à 5 000$ de notre objectif. En faisant un don, vous courez la chance de gagner :

  • un chèque-cadeau de 100 $ chez Sail (3 chèques à faire tirer);
  • une adhésion Membre avec abonnement au magazine d'une valeur de 40 $ (3 adhésions);
  • un abonnement d'un an au magazine QuébecOiseaux d'une valeur de 22,95 $ (3 abonnements).

Read more ...

Le Concours Espèces en péril du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire est lancé!

Ce concours du Centre de la Nature a pour but d’intéresser et de sensibiliser les participants à la protection des Martinets ramoneurs.

Découvrez le Martinet ramoneur et courez la chance de gagner un des nombreux prix. Au total, il y a plus de 1 300$ de prix à gagner!

Vous pouvez participer une fois par semaine.

Parlez-en autour de vous à vos familles, amis et voisins afin qu’un grand nombre de personnes y participent !

Pour participer, visitez le site Internet du Centre de la Nature : www.centrenature.qc.ca

Pour sortir de la grisaille, on vous invite aussi à vous régaler pour une bonne cause …
Durant le mois de mai seulement, procurez-vous des chocolats à l’effigie du Martinet ramoneur à la Cabosse d’Or.

Vous contribuerez ainsi à la protection des espèces en péril de la Réserve de biosphère du mont Saint-Hilaire !

À vos pinceaux ! Le concours du timbre de conservation de la Fondation de la faune sera bientôt ouvert !

La bécasse d'Amérique, réalisée par l’artiste Claude Thivierge,  est l’œuvre gagnante du concours du timbre 2014.

COMMUNIQUÉ- Québec, le 5 mai 2014.

La Fondation de la faune souhaite informer les artistes qui s’intéressent à l’art animalier, de l’ouverture d'un concours pour déterminer l’œuvre qui illustrera le timbre 2015. Le busard Saint-Martin a été choisi comme espèce vedette du timbre 2015.

Les artistes souhaitant participer au concours ont jusqu’au 15 mai 2014 pour soumettre un dossier de candidature (incluant un c.v. et un aperçu de leur production). Les artistes retenus par le comité de sélection seront invités à participer au concours. Les modalités du concours et le règlement sont disponibles sur le site Internet de la Fondation de la faune.

Chaque année depuis 1988, la Fondation de la faune du Québec émet un timbre qui présente une espèce faunique du Québec. Ce timbre est réalisé à partir de l’œuvre originale d’un(e) artiste-peintre animalier québécois(e). Il est apposé sur les permis de pourvoirie du Québec et également vendu aux collectionneurs. Une reproduction à tirage limité est aussi réalisée à partir de l’œuvre illustrant le timbre.

Les redevances générées par la vente des timbres sont versées à la Fondation de la faune par l’entreprise spécialisée Rousseau Timbres et Monnaies (à la Baie). Ces montants sont investis par la Fondation dans des projets de conservation des habitats de la faune.

Pour tout renseignement additionnel, contactez la This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 La bécasse d'Amérique, réalisée par l’artiste Claude Thivierge,est l’œuvre gagnante du concours du timbre 2014.

 

Donnez et gagnez

 

Chaque don à une équipe du Grand Défi peut vous faire gagner un des 3 prix de 100$


Malgré l'hiver qui s'étire, 40 équipes se font actuellement la course pour le Grand Défi. 40 équipes qui ont hâte d'aller sur le terrain!
 

Ces valeureuses équipes ont toutefois besoin de vous. Chacune souhaite que vous ailliez sur le site du Grand Défi pour aller les encourager. La course est serrée: Les Iris matures (Boucherville) mènent le bal avec 1825$ suivis de très près par Les Moucherolles de Tchébec (Québec) à 1465$ et les troisièmes sont Les Razor HD (Nicolet) à 1380$. Donc, même pas 450$ entre la première et la troisième équipe.

Au niveau des clubs d'ornithologie, le Club des ornithologues de Québec (3 équipes) ne craint pas la concurrence: avec 1843$, il devance de plus de 1500$ son plus proche concurrent. Remarquez que les autres clubs ont encore du temps pour remonter la côte.

En faisant un don, vous courez la chance de gagner un chèque cadeau de 100$ chez Sail plein air. Le 31 mai prochain, lors du décompte final, nous ferons tirer 3 chèques cadeau parmi tous ceux qui auront appuyé une équipe.

 

Pour être éligible au concours vous n'avez qu'à cliquer sur Appuyer une équipe dans le menu du site.

Ensuite, vous pouvez:

  1. Repérer une équipe sur la carte selon votre région
  2. Identifier l'équipe de votre choix dans le menu déroulant
Vous procédez ensuite à votre transaction et le tour est joué, vous êtes maintenant éligible au concours.

Si vous ne connaissez pas d'équipe ou si vous préférez faire votre don directement à QuébecOiseaux, vous n'avez qu'à choisir l'équipe QuébecOiseaux dans le menu déroulant ou à cliquer
ici.
 
 

Bonne chance à tous!



 
 

Bénévoles recherchés pour effectuer des inventaires de Martinet ramoneur dans les bâtiments religieux du Québec

Au Québec, les bâtiments religieux (églises, presbytères, couvents) représentent 57% des sites connus de nidification et de dortoir pour le Martinet ramoneur. En effet, les cheminées adéquates pour le martinet ont généralement été construites avant 1960, ce qui est le cas de la majorité des bâtiments religieux de la province. De plus, les cheminées de tels bâtiments sont plus résistantes que les cheminées des maisons construites durant la même période, qui sont pour la plupart détériorées. Conséquemment, la conservation des cheminées de bâtiments religieux constitue une véritable bouée de sauvetage pour le Martinet ramoneur!

Nous sommes donc à la recherche de bénévoles pour effectuer des inventaires de Martinet ramoneur dans les bâtiments religieux partout au Québec. Nous avons déjà reçu plusieurs réponses, mais nous cherchons toujours à combler des manques particulièrement dans les régions suivantes : Saguenay-Lac-St-Jean, Outaouais (Bouchette), Montréal, Chaudière-Appalaches (Saint-François-de-la-rivière-du-Sud, Sainte-Croix), Bas-Saint-Laurent, Centre-du-Québec, Lanaudière, Mauricie, et Montérégie (Salaberry-de-Valleyfield, Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Hyacinthe, La Présentation, Châteauguay).

Les objectifs des inventaires sont :

  • explorer les bâtiments religieux qui ne font pas déjà l’objet d’un suivi dans le cadre des inventaires du Service canadien de la faune ou du suivi des espèces en péril (SOS-POP) afin de déterminer si la cheminée est accessible et propice à être utilisée par le Martinet ramoneur;
  • déterminer si les cheminées de bâtiments religieux sont utilisées par le martinet comme lieu de rassemblement pour y passer la nuit (dortoir);
  • déterminer si les cheminées de bâtiments religieux sont utilisées par le martinet comme site de nidification.

De plus, certains bâtiments devant être rénovés prochainement seront également visés afin de vérifier leur utilisation par le martinet. Dans l’affirmative, le Regroupement QuébecOiseaux pourra intervenir auprès des gestionnaires du bâtiment afin de promouvoir des rénovations qui ne soient pas nuisibles à l’espèce.

Les bâtiments à visiter seront déterminés par le Regroupement. Une liste adaptée des cheminées à observer sera envoyée à chaque bénévole en fonction du nombre de bâtiments qu'il souhaite visiter et du secteur dans lequel il voudrait effectuer ses inventaires. Ceci évitera qu’un même site soit visité par plus d’un bénévole.

Deux inventaires (durée ~1h) devront être réalisés pour chaque bâtiment :

1- Du 21 mai au 6 juin 2014 : inventaire au coucher du soleil, pour vérifier l’utilisation de la cheminée comme dortoir;

2- Du 1er juillet au 10 août 2014 : inventaire en plein jour, pour vérifier l’utilisation de la cheminée comme site de nidification.

 

Un guide du participant vous sera envoyé avec toutes les informations nécessaires : instructions (protocole), formulaire de prise de données, brève description du Martinet ramoneur, cartes et coordonnées des bâtiments à visiter, etc.

 

En terminant, notez que les données amassées lors de ces inventaires sont compatibles et complémentaires à celles recueillies lors des suivis du Service canadien de la faune et du suivi des espèces en péril (SOS-POP). Les inventaires n’engendreront aucun dédoublement des données. Sachez également que les données des inventaires de Martinets ramoneurs dans les bâtiments religieux seront transmises au Service canadien de la faune et à la base de données sur les espèces en péril (SOS-POP).

 

Les personnes intéressées peuvent joindre Geneviève Perreault par courriel àThis email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ';document.getElementById('cloak372f652fc9d490d65626845d4be3aa27').innerHTML += ''+addy_text372f652fc9d490d65626845d4be3aa27+'<\/a>'; ou par téléphone au (514) 252-3190 poste 4.