fbpx

Conservation des oiseaux et de leurs habitats Conservation des oiseaux et de leurs habitats

La conservation des oiseaux passe par l'observation, l'étude, la mise en valeur et la protection de ces derniers et de leur habitat. Le suivi de l'évolution de la population des différentes espèces d'oiseaux et de leur habitat est une activité importante à laquelle tout citoyen peut contribuer, par exemple, par l'annotation de ses observations sur le terrain. L'aménagement et la protection d'habitats proviennent dans bien des cas d'actions individuelles, comme conserver un boisé, protéger un cours d'eau, intervenir auprès des législateurs. Ce prix rend hommage à une personne qui s'est particulièrement engagée dans un projet de conservation des oiseaux et de leur habitat.

Jean Piuze

Année de nomination: 2019

L’engagement à long terme de Jean Piuze envers une meilleure connaissance des oiseaux et leur conservation s’est particulièrement manifesté par une cueillette exceptionnelle de données sur plus de 40 ans, notamment dans le cadre du programme nord-américain du Relevé des oiseaux nicheurs, aussi connu par son abréviation anglaise (BBS). Jean participe au BBS depuis 1978, effectuant chaque année plusieurs parcours (jusqu’à 15 à en 2007).

En 2017, Jean Piuze devient le premier Canadien à avoir effectué 200 relevés du BBS. Un relevé, c’est 50 points d’écoute sur un trajet imposé de 39,2 km et ce, au lever du jour. Tout un exploit compte tenu des qualités, compétences et exigences requises pour que ces relevés aient une valeur scientifique. Le BBS vise notamment à mieux connaître les changements dans les effectifs de nos oiseaux, tout comme le projet d’Atlas auquel Jean a aussi contribué de façon substantielle.

Read more ...

Mabel McIntosh

Année de nomination: 2019

L’implication bénévole de Mabel MacIntosh se calcule en chiffres astronomiques, que ce soit pour la durée de l’engagement ou le nombres d’activités auxquelles elle a participé et participe toujours !

Son dévouement pour la cause des oiseaux, qui a débuté en 1961, ne s’est jamais tari depuis et se manifeste au sein de différentes activités.  Voici quelques chiffres qui parlent d’eux-mêmes :

  • Elle participe au suivi des oiseaux de proie depuis 1980. Elle a ainsi accumulé 30 000 heures d’observation réparties entre 38 sessions printanières de recensement et 39 automnales, au cours desquelles plus de 250 000 oiseaux de proie ont été comptés ;
  • Elle est membre du conseil d’administration de l’organisme Protection des oiseaux du Québec de 1966 à 1996, dont elle sera notamment responsable de la publication du bulletin de liaison The Song Sparrow, de 1970 à 1985, et elle préside actuellement le comité « Suivi des oiseaux de proie » ;
  • Elle a été coéditrice des « études d’oiseaux de proie » pour la région de l’Est des Grands lacs de la Hawk Migration Association of North America pendant 10 ans ;
  • Elle a mis sur pied et participé pendant plusieurs années au programme de baguage de passereaux au Parc naturel Terra-Cotta, parc pour lequel elle a milité activement pour sa création ;
  • Elle a participé pendant 20 ans au programme des oiseaux nicheurs du Québec, ayant elle-même déjà trouvé 78 nids en une seule saison ;
  • Elle a réalisé 26 recensements dans le cadre du Programme nord-américain du Relevé des oiseaux nicheurs (BBS) de 1966 à 1992.

Read more ...

Mikaël Jaffré

Année de nomination: 2018

Il faut beaucoup d’énergie et une grande capacité de mobilisation des ressources requises pour mettre en place trois programmes de suivi scientifique sur les oiseaux migrateurs. C’est pourtant le tour de force qu’a réussi Mikaël Jaffré en étant derrière la création en 2015 de l’Observatoire des oiseaux de Rimouski. Grâce à son leadership, sa rigueur scientifique et son enthousiasme, il a su convaincre les intervenants nationaux et régionaux de la pertinence et de l’importance de mettre en place des outils pour mieux connaître les populations d’oiseaux régionales à partir de stations au Bic, à Pointe-au-Père et à Percé. De plus, Mikaël est très engagé dans le recrutement et la formation des bénévoles qui peuvent contribuer aux suivis scientifiques. Par ses actions qui débordent largement le cadre professionnel, il a dynamisé l’activité ornithologique régionale et créé un intérêt au-delà de la communauté des observateurs d’oiseaux.

Simon Parent

Année de nomination: 2017

Simon Parent est le président et le cofondateur de Ferme Boréale inc. et co-propriétaire du Sanatorium historique du Lac-Édouard. Il est technicien agricole de formation et oeuvre dans le secteur horticole depuis 20 ans. Simon s’est découvert une passion pour une espèce en péril : le Martinet ramoneur. Il a réalisé un projet visant à restaurer et améliorer un important site de repos pour le Martinet ramoneur à la limite nordique de son aire de répartition, au Lac-Édouard.

Read more ...

Maxime Tremblay

Année de nomination: 2017

Maxime Tremblay, président de l’Association des amateurs d’hirondelles du Québec, voue une véritable passion pour l’Hirondelle noire. Chaque année depuis 2005, il parcourt le sud du Québec afin de faire le suivi des colonies d’Hirondelle noire, une espèce dont les effectifs ont chuté de près de 94 % depuis 1970. Il a accumulé une quantité phénoménale de données sur la nidification de l’espèce et suivi 217 nichoirs, répartis dans 97 colonies différentes.

Read more ...

Prochains événements

There are no up-coming events