Agir pour la protection des hirondelles!

Cet été, partez à la rencontre des hirondelles! Aidez-nous à trouver leurs sites de nidification à l’aide de la plateforme eBird.

Les six espèces d’hirondelles présentes au Québec sont en fort déclin depuis 1970 selon le Relevé des oiseaux nicheurs. Une multitude de facteurs sont probablement en cause, dont le changement des pratiques agricoles, les changements climatiques et la pollution industrielle. Ces trois facteurs sont susceptibles de faire diminuer l’abondance d’insectes en vol, leur source de nourriture. Constatez l’ampleur du pourcentage de diminution de chacune des espèces depuis 1970 : 98% chez l’Hirondelle de rivage, 94% chez l’hirondelle noire, 92% chez l’Hirondelle rustique, 82% chez l’Hirondelle à front blanc, 81% chez l’Hirondelle bicolore et 52% chez l’Hirondelle à ailes hérissées.

 

Trouver les hirondelles

Les hirondelles sont connues pour utiliser des structures anthropiques pour nicher et sont donc relativement tolérantes aux humains. Elles préfèrent les milieux ouverts comme les champs et les plans d’eau, là où les insectes volants se concentrent.

Pleins feux sur une hirondelle moins connue, l’Hirondelle à front blanc

Aidez-nous à localiser les colonies d’Hirondelles à front blanc, une espèce moins bien connue au Québec. Pour orienter les actions de protection futures, il nous faut bien connaître le nombre et la localisation des colonies.

L’hirondelle à front blanc peut être facilement confondue avec l’Hirondelle rustique. Elle s’y distingue par son croupion couleur chamois et sa queue carrée. L’Hirondelle rustique a plutôt le dos uniforme bleu métallique et possède une queue fourchue. Les deux espèces utilisent sensiblement le même genre de structure pour nicher, soit les parois de divers bâtiments et des ponts. Les nids sont tous les deux faits de boue. Celui de l’Hirondelle à front blanc est en forme de gourde, sans brindilles, alors que celui de l’Hirondelle rustique est en forme de coupole garnie de brindilles. Contrairement à l’Hirondelle rustique, l’Hirondelle à front blanc niche en colonies. Les colonies sont souvent situées sous les ponts, viaducs et barrages où elles peuvent nicher en grand nombre. Elle niche en plus petites colonies sur les bâtiments divers comme les maisons, les églises et les écoles. Elles positionnent généralement leur nid à la jonction de 90° entre un mur et un toit.

Hirondelle à front blanc : en vol © Photo par Paul Hurtado / CC BY-SA 2.0, perchée © Monica Siebert, structure © Photo par Don McCullough / CC BY 2.0, nid © Sonia Van Wijk. Hirondelle rustique : en vol © Photo par Katsura Myiamoto / CC BY 2.0, perchée © Monica Siebert, structure © Photo par Kat B. / CC BY-NC-ND 2.0, nid © Photo par Robin D. Knapp / CC BY 2.0

Collecter les données

C’est simple! Vous trouvez un nid? Notez :

  • La localisation précise du nid ou de la colonie (p. ex. : coordonnées GPS, adresse d’un bâtiment, description détaillée par rapport à un repère précis, etc.)
  • La date et l’heure
  • Le nombre d’individus (adultes et jeunes) ou le nombre de nids
  • Un indice de nidification (p. ex. elle construit son nid, elle est dans le nid, elle entre et sort du nid, le nid contient des jeunes, l’adulte transporte de la nourriture au nid, etc.).
  • Le type de structure utilisé (p. ex. grange, pont, nichoir artificiel, arbre, talus)
  • Vous êtes motivés? Notez également la présence de moineaux dans les nids ou l’identité d’un prédateur causant un état d’alerte. Prenez aussi une photo des nids! Si vous pensez retourner plusieurs fois au site de nidification, pensez à vous initier à NestWatch!

Après votre excursion, entrez ces données sur eBird. Si ce n’est pas déjà fait, il faudra vous créer un compte. C’est simple, et gratuit! Vous êtes novice dans l’utilisation d’eBird? Consultez notre guide ci-dessous ou bien la rubrique d’aide du site web.

Pour plus d’informations, consultez nos dépliants :


GUIDE D'UTILISATION EBIRD

Créer un compte eBird

Pour vous créer un compte, entrez sur www.ebird.quebec. Si la langue n’est pas le français, cliquez sur « Language » en haut à droite.

  • Cliquez ensuite sur le bouton vert « Créer un compte » en haut à droite. Vous entrerez sur la page intitulée « Créer un compte avec le Cornell Lab ».
  • Entrez votre prénom, nom, choisissez un nom d’usager et un mot de passe, et entrez votre adresse électronique.

Si vous avez un appareil iOS ou Android, vous pouvez télécharger eBird Mobile, une application gratuite pour entrer vos données directement sur le terrain.

Entrer ses observations

Les étapes ci-dessous sont valables pour un ordinateur. Pour apprendre comment entrer les observations par l’application, cliquez ici.

Étape 1 : Où avez-vous fait de l’observation?

Vous avez maintenant un compte, il faut ensuite entrer ses données en suivant ces étapes :

  • Cliquez sur l’onglet « Soumettre » en haut de toute page eBird.
  • Sous « Trouver votre site d’observation sur une carte », tapez une ville à proximité, par exemple Sherbrooke. Vous devez entrer seulement une ville, région, province ou pays, car une étape suivante vous permettra de choisir une localisation plus précise.
  • Vous verrez une carte apparaître centrée sur l’endroit que vous avez entré. Zoomez sur la localisation et cliquez sur le marqueur d’un endroit déjà enregistré sur eBird. Si l’endroit n’est pas répertorié par eBird, cliquez sur l’endroit précis sur la carte : Un marqueur vert apparaîtra. Si vous voulez changer la position, cliquez encore sur la carte et cela déplacera automatiquement le marqueur vert. Une fois que vous avez bien positionné le marqueur, entrez le nom de l’endroit sous « Inscrire le nom du site » à droite.
  • Cliquez sur « Continuer » en vert.

Étape 2 : Date et effort

  • Sélectionnez la date de l’observation. Il est important d’entrer une liste des oiseaux vus à l’intérieur d’une seule journée.
  • Sous « Type d’observation », cliquez sur le type d’observation que vous avez effectué.
  • Entrez les informations requises selon le type d’observation : l’heure du début, le nombre d’observateurs, etc.
  • Cliquez sur « Continuer » en vert.

Étape 3 : Qu’avez-vous vu ou entendu?

Vous devez entrer le nombre d’oiseaux observés, ou un X si vous savez qu’elle était présente mais que vous n’êtes pas certain du nombre.

  • Cherchez le nom de l’espèce (nom commun ou scientifique) dans la case bleue contenant « Aller à… » en haut à droite.
  • Vous pourrez ensuite ajouter le nombre d’individus que vous avez dénombré.
  • Cliquez ensuite « Ajouter des détails » à droite du nom.
    • Sous « Détails », ajoutez l’adresse ou le point gps précis du nid ou de la colonie, le nombre de nids et le type de structure utilisée pour nicher.
    • Sous « Média », ajoutez une photo du nid ou de la colonie si possible.
    • Sous « Ajouter des données pour… », distinguez le nombre d’adultes, mâles, femelles, ou jeunes si possible sous « Âge et sexe », et ajoutez un indice de nidification le plus élevé possible sous « Indice de nidification ».
  • Avant de soumettre votre feuillet d’observation, vous devez répondre à une question juste en haut du bouton vert « Soumettre » en bas à droite : « Rapportez-vous une liste complète des oiseaux que vous avez été en mesure d’identifier? ». Cliquez ensuite sur « Soumettre » en vert en bas à droite et c’est fait!