fbpx

Condos pour Hirondelles noires au Parc régional de Beauharnois-Salaberry

Les cyclistes et les marcheurs fréquentant le Parc régional de Beauharnois-Salaberry auront peut-être la chance d’observer quelques Hirondelles noires au retour du printemps. Deux nichoirs à loges multiples ont récemment été installés à la Halte du Belvédère, située dans la partie nord-ouest du parc. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un projet de QuébecOiseaux visant à mettre en place un réseau de nichoirs pouvant offrir des sites de nidification de grande qualité à l’Hirondelle noire en bordure du Saint-Laurent.

L’Hirondelle noire subit actuellement un important déclin dans la province. En effet, la population a chuté de 95 % au Québec entre 1970 et 2017 selon le Relevé des oiseaux nicheurs. Historiquement, l'Hirondelle noire nichait dans les arbres creux, les trous de pics et les cavités des falaises et de certains bâtiments. Aujourd’hui, les populations reproductrices de l'Est fréquentent exclusivement les nichoirs à loges multiples. Ainsi, la taille d'une colonie ne peut augmenter qu’avec l'augmentation du nombre de nichoirs disponibles. Des nichoirs bien conçus et bien entretenus peuvent grandement contribuer au rétablissement de l’Hirondelle noire.

L’installation de ces deux premiers nichoirs est le résultat d’une collaboration avec la MRC de Beauharnois-Salaberry, gestionnaire du Parc régional du même nom, la Société d’observation de la faune ailée du sud-ouest, et l’Association des amateurs d’hirondelles du Québec. Les nichoirs ont été fabriqués sur mesure et installés par Daniel Morin, un artisan de la Montérégie détenteur d’une formation en design de l’environnement. Les nichoirs ont été conçus pour être fonctionnels, robustes et bien adaptés aux besoins spécifiques de l’espèce. Ils sont également mobiles, ce qui facilite grandement l’entretien et le suivi de la nidification.

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du programme AGIR pour la faune de la Fondation de la faune du Québec, et du programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec. Nous tenons également à souligner la contribution de la MRC de Beauharnois-Salaberry.