fbpx

La Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs fonctionne

QuébecOiseaux tient à féliciter Protection des oiseaux du Québec et 
Joël Coutu pour leur vigilance et leur engagement dans le dossier de 
la fauche du nerprun. Voilà un bel exemple de collaboration et aussi 
une excellente illustration du rôle que peuvent jouer les clubs et 
leurs membres.

Tout comme l’a fait Joël, lorsque vous êtes témoin de 
situation semblable, vous pouvez aussi avoir recours à nos services, 
c’est un des rôles que nous jouons. Les ornithologues ne réalisent 
souvent pas l'importance qu'ils ont en étant nos yeux et nos oreilles 
sur le terrain. Et nous venons d'avoir la preuve que la Loi sur la 
convention concernant les oiseaux migrateurs peut être très utile pour 
protéger nos oiseaux. Mais pour qu'il y ait mise en application, il 
faut qu'il y ait plainte.

Soulignons une fois de plus l'importance du loisir ornithologique 
associatif, c'est-à-dire QuébecOiseaux et ses clubs affiliés. Grâce 
à Joël, qui a été la bougie d'allumage, les démarches officielles de 
Protection des oiseaux du Québec ainsi que de 
QuébecOiseaux, en collaboration avec le bureau d'application de la 
faune d'Environnement Canada, ont été faites afin de dénouer cette 
impasse dans les plus brefs délais, sans faire de fracas, efficacement 
et discrètement.

Continuez à être vigilants et n’hésitez pas à demande de l’aide.


Ensemble, nous ferons la différence.