fbpx

Soutien financier supplémentaire à l’intention des oiseaux champêtres

Le déclin des oiseaux champêtres est un enjeu de conservation important pour notre organisme. Toujours à l’affût de soutien à nos différents projets en lien avec ce groupe d’oiseaux, nous sommes heureux d’annoncer de nouvelles contributions au projet « Implantation d’interventions favorisant la conservation des oiseaux champêtres ». En effet, la première phase de ce projet pilote bénéficiera d’un financement de 9 650 $ de la Fondation de la faune du Québec (programme Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole) et de 10 000 $ d’Éco Héros (programme Restaurer la Nature). Ces sommes s’ajoutent à celle déjà engagée (70 000 $), pour l’ensemble du projet, par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (Prime-Vert 2013-2018 – volet 4, appui au développement et au transfert de connaissances).

Inspiré d’une démarche élaborée en France et qui a fait ses preuves (projet IBIS), le projet vise à appliquer ladite démarche à trois différents contextes agricoles de la province (grandes cultures, production laitière et paysage agroforestier). Implicitement, le projet vise à développer, mettre en place et à faire la diffusion d’actions simples et peu coûteuses qui favoriseront la nidification des oiseaux champêtres, dans le respect des réalités et de la vision des producteurs.

Les producteurs laitiers et de grandes cultures qui participeront au projet sont issus des deux projets de bassins versants en Montérégie (Ruisseau Belœil [Groupe ProConseil] et rivière l’Acadie [Pleine-Terre]), dont les organismes promoteurs collaboreront activement au projet. Les exploitants en paysage agroforestier sélectionnés sont quant à eux issus du projet que nous menons actuellement dans la région d’Huntingdon et qui vise à élaborer un plan stratégique pour le maintien de l’habitat de la Paruline à ailes dorées.

La première phase du projet consiste principalement à  1) informer les producteurs participants de l’importance et des avantages de maintenir une biodiversité en milieu agricole et 2) élaborer des diagnostics personnalisés à partir du portrait physique et biologique de chacune des exploitations et des intérêts des producteurs participants.