fbpx

Nouvelles et communiqués

L'automne dans les pages du magazine QuébecOiseaux

QuébecOiseaux 21(1) L’édition automnale du magazine QuébecOiseaux est maintenant en kiosque. Le Faucon pèlerin est particulièrement en vue dans ce nouveau numéro, d’abord avec un reportage sur les efforts conjugués pour assurer la coexistence de l’oiseau et de l’homme, aussi bien sur les falaises que dans les carrières. En complément, un article raconte l’histoire d’une passionnée d’oiseaux qui a favorisé la nidification d’un couple de pèlerins au sommet de la tour de l’Université de Montréal.

Parmi les autres sujets, un reportage sur les initiatives de la ville de Toronto pour réduire l’impact funeste des édifices sur l’avifaune, un article sur Darwin et les oiseaux à l’occasion du 150e anniversaire de la publication de L’origine des espèces, des suggestions d’arbustes indigènes pour attirer les frugivores au jardin, une escapade du côté de l’anse de Saint-Vallier, un portrait du Pipit d’Amérique, des conseils pour photographier les oiseaux en gros-plan, et un récit de l’écrivain Louis Hamelin sur l’Autour des palombes. À ces sujets et aux chroniques habituelles, s’ajoute enfin la publication de plusieurs photos primées dans le cadre du concours Biodôme de Montréal/QuébecOiseaux.

L'été dans les pages du magazine QuébecOiseaux

L’édition estivale du magazine QuébecOiseaux est maintenant en kiosque. Ce nouveau numéro offre l’occasion aux lecteurs de respirer l’air du large, avec l’estuaire du Saint-Laurent en guise de fil conducteur. Entre autres reportages: une visite guidée des îles de Mingan et l’épopée du Bécasseau maubèche, une espèce en péril qui s’arrête dans cet archipel au cours de son périple de 15 000 km entre l’Arctique et la Terre de Feu.

Parmi les autres sujets, une liste de 20 végétaux « coup de cœur » (plantes, arbres et arbustes) qui ont fait leurs preuves pour attirer les oiseaux au jardin, une escapade du côté des rapides Deschênes à Gatineau, un portrait du Moucherolle phébi, des trucs pour photographier les colibris, un article abordant le résultat des plus récentes découvertes sur les « tangaras-qui-n’en-sont-pas », et un récit poétique de l’écrivain Jean O’Neil sur le Grimpereau brun.

Le Regroupement QuébecOiseaux au Festival de plein air de Montréal

NELE20040924
© Eberhard von Nellenburg

Le Regroupement QuébecOiseaux sera présent au Festival de plein air de Montréal les 22, 23 et 24 mai prochains, au Parc Jean-Drapeau. Nous serons au kiosque 243; l'entrée est gratuite.

Les amateurs et les mordus de PLEIN AIR et de VOYAGES se donnent rendez-vous! Plus d’une centaine d’exposants, des événements sportifs, des essais et des ateliers pratiques gratuits, des animations et des structures pour faire monter l’adrénaline.

Invitation à participer au Défi Ornitho/24 heures

GUEJ090530-01
© Jean-Sébastien Guénette

Les activités de type 24 heures sont très populaires auprès de la communauté ornithologique, et ce, dans plusieurs régions du Québec. Toutefois, cette activité a malheureusement disparu il y a quelques années de la région montréalaise. En collaboration avec la Société de biologie de Montréal, nous allons tenter ce printemps de faire revivre cette tradition!

Seuls ou en groupes, tous les observateurs sont donc invités à dénombrer les espèces d’oiseaux dans les sites de leur choix et pendant le temps qu’ils voudront, mais il faut s’en tenir à la période du vendredi 29 mai à 17h00 au samedi 30 mai à 17h00. Les participants sont ensuite conviés à un cocktail suivi d’un souper à compter de 17h30 samedi le 30 mai, au parc de la Rivière-des-Mille-Îles. Chaque participant devra verser une contribution de 25 $ (20 $ pour les membres d’un club d’ornithologie) pour défrayer le coût du repas et la location de la salle. Les personnes qui désirent assister au souper doivent absolument s’inscrire à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 15 mai prochain.

À noter qu’il existe d’autres activités de type 24 heures ailleurs en province. Vous êtes donc invités à rejoindre les groupes suivants pour participer à ces activités :

  • Club d’ornithologie de la Côte-Nord – La coche d’Adalbert (29-30 mai);
  • Club d’ornithologie du Haut-Richelieu – 24 heures de mai (22-23 mai);
  • Club des ornithologues du Bas-Saint-Laurent – T’huit t’huit (29-30 mai);
  • Groupe des ornithologues de Beauce-Etchemin – 24 heures de mai (29-30 mai);
  • Société d’ornithologie de Lanaudière – Avifête de Lanaudière (22-24 mai).