fbpx

Nouvelles et communiqués

Du renfort pour développer le volet « Loisir »

Le Regroupement QuébecOiseaux vient de recruter Jonathan Roy, à titre de responsable du volet « Loisir ». En plus de détenir un baccalauréat en loisir, culture et tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Jonathan est engagé activement depuis près de cinq ans auprès du Club d’ornithologie de la Région des Moulins. Il travaillera notamment à développer l’offre de services aux membres, que ce soit pour les clubs, ou pour les membres individuels et associés. Une tournée des clubs est prévue au cours des prochains mois afin recueillir les idées et les attentes des membres.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lancement d'un nouvel outil touristique

Suite à un travail de partenariat entre Tourisme Drummond et la Société ornithologique du Centre-du-Québec, ces deux organismes sont particulièrement fiers d’annoncer le lancement d’un nouvel outil promotionnel. En effet, un guide d’observation d’oiseaux à Drummondville est maintenant disponible au bureau d’information touristique de même qu’au sein du club. C’est plus de cinq sites qui ont été répertoriés sur le territoire de la ville de Drummondville.

La halte vélo La Plaine, la Forêt Drummond (secteur St-Joachim), le boisé de la Marconi, le parc Woodyatt et la plage municipale sont les principaux lieux où il nous est possible de faire de l’observation d’oiseaux, chaque site est identifié avec la présentation de l’habitat, les différents types d’oiseaux selon les saisons et différentes caractéristiques qu’il est souvent intéressant de connaître. Le dépliant présente une carte de la ville et les endroits offrant un fort potentiel pour se prêter à l’exercice du jeux de la découverte. C’est avec étonnement que l’on y dénombre la présence de plus de 140 variétés d’oiseaux accessibles en région.

La sortie de ce guide a été rendu possible grâce à l’aimable collaboration de deux spécialistes chevronnés en la matière, à savoir messieurs Jean Paquin, auteur réputé, et de Michel Langlois, président de la Société ornithologique du Centre-du-Québec. En rendant accessible cette publication, il apparaît évident pour l’agent de développement touristique, Monsieur François Morneau, que Drummondville saura rapidement attirer le regard de nombreux adeptes de cette pratique de loisirs fort répandue. La sortie du dépliant coïncide également avec la parution d’un bel article de deux pages sur la Forêt Drummond dans la revue QuébecOiseaux.

Édité à 3 000 exemplaires, celui-ci sera disponible sur demande au bureau d’information touristique de même qu’auprès des responsables du club. Mentionnons en terminant que l’une des caractéristiques de la région Centre-du-Québec, demeure sans contredit l’important flux migratoire de nombreuses espèces d’oiseaux.

Nichoirs prêts à accueillir les martinets!

Les 4 et 7 mai dernier, des ornithologues ont contribué à la réinstallation des deux prototypes de nichoirs à Martinet ramoneur. Les cheminées sont installés depuis 2008 sur les toits d'un édifice du Jardin botanique de Montréal ainsi que sur le toit du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke. Nous aimerions dire un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à la réalisation du projet depuis le début!

Le Martinet ramoneur est une espèce désignée menacée au niveau fédéral. L'oiseau utilise les cheminées en brique et en pierre en guise de dortoir ou de nichoir. Son déclin est attribuable à la fermeture ou à la restauration des cheminées. Les martinets nichaient anciennement dans les arbres creux en milieu forestier. Or, les gros arbres sont prisés par les compagnies forestières et sont rarement disponibles pour les martinets. Le Regroupement QuébecOiseaux travaille donc à deux niveaux pour la protection de cette espèce: la construction des nichoirs comme solution à court terme face à la fermeture des cheminées et la promotion de la conservation des gros arbres morts pour le retour du martinet en milieu naturel.

Le projet est réalisé grâce à la participation du Service canadien de la faune, du Jardin botanique de Montréal, du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, de Junco Technologies, de WWF-Canada, de la Fédération canadienne de la faune, de l'Université Laval, de la Société de biologie de Montréal, de la Société de loisir ornithologique de l'Estrie ainsi que du Club des ornithologues de la région de l'Amiante.

QuébecOiseaux sur Twitter et Facebook

FacebookTwitterLes médias sociaux sont bel et bien implantés dans l’univers de l’information. C’est pourquoi le Regroupement QuébecOiseaux a récemment créé une page Facebook, ainsi qu’un compte Twitter. Au moment d’écrire ces lignes, plus de 270 personnes se sont inscrites sur notre page Facebook, où elles peuvent partager des photos, commenter des articles ayant trait à l’ornithologie, etc. La page Twitter permet quant à elle d’envoyer des nouvelles en temps réel aux abonnés, qu’il s’agisse de mentions d’espèces exceptionnelles ou de tout sujet d’actualité susceptible d’intéresser les amateurs d’oiseaux. Pour s’abonner à ces « gazouillis », il suffit d’inscrire « @quebecoiseaux » dans le moteur de recherche de Twitter.

Offre d'emploi - Responsable du volet Loisir

Ornitho_JeanSbastienGunette
© Jean-Sébastien Guénette

Le Regroupement QuébecOiseaux est un organisme sans but lucratif qui regroupe et représente les clubs et sociétés d’observateurs et observatrices d’oiseaux du Québec, des organismes associés et des membres individuels. Fondé en 1981, l’organisme compte maintenant près de 6 000 membres. Ses objectifs sont de favoriser le développement du loisir ornithologique, de promouvoir l’étude des oiseaux, ainsi que de veiller à leur protection et à celle de leurs habitats.

Lire la suite...