fbpx

Nouvelles et communiqués

Toute une saison!

Alors que la dernière saison de terrain pour le Québec méridional vient de se terminer, nous tenons à remercier l’ensemble des participants pour l’effort extraordinaire qu’ils ont fourni au cours des cinq dernières années. Plus d’un demi-million de mentions de nidification ont déjà été colligées, et nous franchirons bientôt le cap des 100 000 heures d’effort! Qui plus est, la cinquième année du projet a donné lieu à plusieurs observations qui méritent d’être soulignées. Nous vous invitons à les découvrir en parcourant lesFaits saillants de la saison 2014.

L'Atlas des oiseaux nicheurs en vedette

Soyez à l'écoute de l'émission Médium Large, animée par Catherine Perrin, demain matin le 15 avril 2014 dès 10:00 où Pierre Gingras livrera une chronique entèrement vouée à l'Atlas des oiseaux nicheurs du Québec. Vous pouvez synthoniser la première chaîne de Radio-Canada un peu partout au pays. Ouvrage ornithologique le plus important des 25 dernières années, l'Atlas est une référence en la matière. Le personnel de l'Atlas est actuellement en plein travail de recensement afin de nous livrer une nouvelle édition de cette "bible" des ornithologues québécois.

Chronique de Pierre Gingras sur l'Atlas des oiseaux nicheurs

L'Atlas des oiseaux nicheurs et le déclin des hirondelles

Le mercredi 1 mai 2013

Pierre Gingras parle d'abord de ses chères hirondelles, qui sont en déclin : « moi dans mon patelin de Boucherville, où j'ai des cabanes pour hirondelles, je n'ai pas vu l'ombre d'une hirondelle, ni autour de la maison ni dans le ciel environnant. Zéro. » Cette situation se reflète dans l'Atlas des oiseaux nicheurs du Québec, qui commence sa quatrième et avant-dernière année d'inventaire, qui sert à déterminer l'état et l'abondance de nos populations. 
 
Il explique ensuite comment on fait l'inventaire, auquel participent plus de 2000 bénévoles depuis le début et cinq ou six équipes de professionnels qui patrouillent la forêt boréale. L'Atlas est toujours à la recherche de bénévoles .  
 
Les hirondelles, comme tous les oiseaux qui capturent des insectes volants sont en fort déclin, parce qu'il y a de moins en moins d'insectes. Mais on ne sait pas pourquoi.  
 
Pierre Gingras suggère la visite du Jardin Daniel A. Seguin, à Saint-Hyacinthe, samedi et dimanche, entre 9 h à 17 h,. 

 

Protection des oiseaux du Québec appuie l'Atlas des oiseaux nicheurs du Québec

Chaque été, les responsables de l'Atlas doivent embaucher des ornithologues professionnels et leur fournir l’équipement (p. ex. camionnette, VTT) nécessaire pour couvrir des parcelles d’atlas dans des régions reculées du Québec méridional, spécialement en forêt boréale. Le Regroupement QuébecOiseaux est heureux d’annoncer que Protection des oiseaux du Québec s’est récemment engagée à financer les travaux d’une des équipes qui seront engagées en 2013. Fondée en 1917 sous l’appellation de Province of Quebec Society for the Protection of Birds (PQSPB), Protection des oiseaux du Québec (Bird Protection Quebec en anglais) est le plus ancien club d’ornithologie du Québec et un des principaux partenaires ayant contribué à la publication du premier atlas (Gauthier & Aubry 1995, 1996); cette importante organisation est aussi membre du Regroupement QuébecOiseaux. La direction du Regroupement QuébecOiseaux et les responsables de l’Atlas remercient chaleureusement Protection des oiseaux du Québec pour son précieux soutien.