fbpx

Nouvelles et communiqués

Retour sur l'assemblée générale 2015

La 34e assemblée générale annuelle (AGA) de QuébecOiseaux a eu lieu à Bécancour le 12 septembre 2015. Ce fut encore une fois une belle occasion pour les personnes présentes de faire part de leurs intérêts pour l'observation et la conservation des oiseaux et de témoigner de leur soutien au développement du loisir ornithologique au Québec. Au total, 61 délégués(es) représentant 20 clubs et 9 membres individuels ont participé aux délibérations. Ce fut aussi une occasion de rencontrer 9 des 13 employés actuellement en poste. Parmi les faits saillants, il y a eu le dépôt du rapport d'activités, des états financiers vérifés, des actes des administrateurs et la nomination de l'auditeur pour l'exercice 2015-2016. Les membres présents ont de plus obtenu une copie du plan stratégique qui orientera les actions de l'organisation au cours des quatre prochaines années.

Lire la suite...

Atelier sur l'utilisation des réseaux sociaux par les clubs

Lors de l'assemblée générale de QuébecOiseaux, tenue à Bécancour le 12 septembre 2015, les participants ont eu l'occasion d'entendre madame Diane Bourque, une spécialiste du Web qui nous a entretenu de la pertinence des réseaux sociaux pour les clubs. Au cours de sa présentation, madame Bourque a prodigué de nombreux conseils s'appuyant entre autres sur la page Facebook actuel des divers clubs. On retiendra notamment la différence entre la page Facebook, le groupe Facebook et le profil personnel Facebook, l'importance de bien choisir l'adresse de sa page Facebook, etc.

Lire la suite...

Les gens derrière des initiatives permettant la sauvegarde des martinets

Plusieurs intervenants de divers horizons sont fiers de participer activement à la sauvegarde du Martinet ramoneur et nous souhaitons souligner leurs initiatives dans les lignes qui suivent. C’est le cas notamment de Simon Parent, agriculteur de profession, qui a dû sauter de joie lorsqu’il a 

découvert cinq petits oeufs blancs dans un nid de brindilles dans le nichoir à martinets qu’il a installé au Sanatorium historique du Lac-Édouard, à La Tuque. Il s’agit de la première nidification au Canada dans une structure non chauffée! C’est probablement avec le même enthousiasme que Claire Charron et Deborah Powell, ornithologues en Outaouais, ont accueilli une cinquantaine de martinets dans le dortoir annexé à l’ancienne cheminée qui a été fermée à l’école McDowell, à Shawville. De leur côté, Serge Mercier, Benoit Turgeon et Patrick Gauthier, attendent patiemment que les cheminées de briques installées à Sherbrooke et à Magog soient occupées. Au printemps 2015, ils ont réunis des étudiants en maçonnnerie, des entreprises de briquetage ainsi que la communauté estrienne pour la mise sur pied de leur projet.

C’est d’ailleurs grâce à l’initiative des étudiants en maçonnerie que Mathieu Lemay, technicien en ramonage chez Cheminée en Santé, a été mis au courant de la situation du martinet. Ainsi, lorsqu’il a repéré un nid occupé par le martinet dans la cheminée d’un de ses clients, il a immédiatement proposé au propriétaire de l’immeuble d'éviter d'effectuer des travaux sur sa cheminée durant la période de reproduction. Cela a permis à un couple de martinets de compléter leur nidification cet été.

Lire la suite...

Changement taxonomique

Chaque été, l’American Ornithologists’ Union (AOU) publie un supplément à sa Check-list of North American Birds afin d’annoncer les changements les plus récents à la classification des oiseaux nord-américains. En 2015, il n’y a qu’une seule nouveauté en ce qui concerne les espèces du Québec. Un nouveau genre latin a été créé pour le Bruant hudsonien, appelé maintenant Spizelloides arborea – afin de marquer le fait qu’il est génétiquement plus apparenté au Bruant fauve qu’au genre Spizella dans le lequel il était jusqu’à maintenant classé.

Lire la suite...

Nouvelle entrevue de Pierre Verville

Dans sa tournée annuelle des mPVerville-QuebecOiseauxLogoWédias, notre porte-parole Pierre Verville était de passage à CIBL FM pour parler du Grand Défi QuébecOiseaux, de la situation environnementale actuelle et de son impact sur les oiseaux. Une entrevue fort intéressante adroitement menée par l'animateur Jean-Luc Bouchard qui était manifestement intéressé par le sujet et conscient du rôle des oiseaux dans la santé de notre biodiversité.

Nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant pour entendre l'entrevue: CIBL. Une fois sur le site de CIBL, cliquez sur la petite flèche près de l'icone d'un haut-parleur speaker

Consultation sur l’ouverture potentielle d’une chasse à la Tourterelle triste au Québec en 2016

QuébecOiseaux procède actuellement à une consultation de ses membres concernant une proposition de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs sur la possibilité d’ouvrir une saison de chasse à la Tourterelle triste au Québec à compter de l’automne 2016.

Cette consultation est réalisée auprès de toutes les organisations membres de la Table de concertation sur la gestion des oiseaux migrateurs gibier, mise en place par le Service canadien de la faune d’Environnement Canada et dont fait partie QuébecOiseaux.

Lire la suite...

Le grand mystère de la migration

Cette annonce est publiée suite à un changement d'heure dans la programmation annoncée dans le magazine QuébecOiseaux du printemps 2015.

Le 1er mars 2015

Conférence de Serge Beaudette.
À 10 h, au Centre culturel du Complexe Jean-Laurin, 8475  St-Jacques à St-Augustin de Mirabel.
Frais de 5$ pour les non-membres.
Une invitation du Club d'ornithologie de Mirabel.

Pour plus d'information:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.comirabel.org

Une deuxième année pour le Suivi printanier du Quiscale rouilleux

L’an passé, les observateurs d’oiseaux ont été nombreux à répondre à notre appel afin de participer au Suivi printanier du Quiscale rouilleux. Ce suivi, mené par le Groupe international de recherche sur le Quiscale rouilleux, en partenariat avec eBird et le Vermont Center for Ecostudies, a pour but d’approfondir les connaissances sur la migration de cette espèce en déclin. 

Pour la deuxième année du suivi, nous encourageons les ornithologues amateurs à poursuivre leurs efforts en signalant leurs observations de cette espèce pendant la période ciblée pour le Québec, soit les mois d’avril et mai. De plus, une attention particulière pourra être portée à certains sites d’intérêt identifiés en 2014. Une carte interactive localisant les sites d’intérêt à visiter est disponible au lien suivant (uniquement en anglais pour le moment) : http://rustyblackbird.org/outreach/migration-blitz/2015-areas-of-interest/.

Pour plus d’informations sur le suivi et pour savoir comment y participer, consultez le site web suivant : http://rustyblackbird.org/outreach/survol/.

 

Bilan du printemps 2014 du programme de suivi des engoulevents

Le Regroupement QuébecOiseaux tient à remercier les bénévoles qui ont participé au programme de suivi des engoulevents du Québec au printemps 2014. Sans ces bénévoles ce projet n’aurait pas été possible.

Réalisé pour la deuxième année consécutive grâce à l’appui du Service canadien de la Faune d’Environnement Canada, des engoulevents ont été détectés à 37 points d’écoute situés sur 10 parcours différents, dans 6 régions administratives du Québec au printemps 2014. Une douzaine d’Engoulevents d’Amérique a été détectée à 8 points d’écoute lors des inventaires sur les parcours de Bristol-Pontiac, Saint-David-de-Falardeau, Shawinigan et Granby.

Lire la suite...

Soutien financier supplémentaire à l’intention des oiseaux champêtres

Le déclin des oiseaux champêtres est un enjeu de conservation important pour notre organisme. Toujours à l’affût de soutien à nos différents projets en lien avec ce groupe d’oiseaux, nous sommes heureux d’annoncer de nouvelles contributions au projet « Implantation d’interventions favorisant la conservation des oiseaux champêtres ». En effet, la première phase de ce projet pilote bénéficiera d’un financement de 9 650 $ de la Fondation de la faune du Québec (programme Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole) et de 10 000 $ d’Éco Héros (programme Restaurer la Nature). Ces sommes s’ajoutent à celle déjà engagée (70 000 $), pour l’ensemble du projet, par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (Prime-Vert 2013-2018 – volet 4, appui au développement et au transfert de connaissances).

Inspiré d’une démarche élaborée en France et qui a fait ses preuves (projet IBIS), le projet vise à appliquer ladite démarche à trois différents contextes agricoles de la province (grandes cultures, production laitière et paysage agroforestier). Implicitement, le projet vise à développer, mettre en place et à faire la diffusion d’actions simples et peu coûteuses qui favoriseront la nidification des oiseaux champêtres, dans le respect des réalités et de la vision des producteurs.

Lire la suite...