Nouvelles et communiqués

L'été dans les pages du magazine QuébecOiseaux

Entre fleuve et forêt, la Côte-Nord est en vedette dans l'édition estivale du magazine QuébecOiseaux, avec un reportage décrivant les meilleurs sites ornithologiques situés entre Tadoussac et Havre-Saint-Pierre. Une entrevue avec Pascal Côté, l'âme dirigeante de l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac et du Festival des oiseaux migrateurs de la Côte-Nord, vient compléter ce sujet.

Au chapitre de la conservation, le magazine présente un projet qui a permis de constituer un sanctuaire pour les oiseaux champêtres dans l'archipel du lac Saint-Pierre. L'initiative de la Société de conservation, d’interprétation et de recherche de Berthier et ses îles, ainsi que l'engagement de plusieurs agriculteurs de l'endroit ont fait en sorte que le goglu, la sturnelle et d'autres espèces des prairies y trouvent maintenant un habitat propice à la nidification.

«Combien de forêt tropicale consommez-vous?», c'est le titre d'un troisième reportage qui fait état de l'impact des cultures de café et de cacao sur l'avifaune. Le problème vient du fait que les méthodes de culture ont changé et que des variétés hybrides tolérantes au soleil ont été développées. Arbres tropicaux de petite taille, le caféier et le cacaotier poussaient originairement à l’ombre, sous la vaste canopée des forêts. Malheureusement, c’est de moins en moins le cas. L'article fait part non seulement de cette réalité, mais aborde également toute la question des certifications éthiques et environnementales, comme celle de type Bird Friendly.

La chronique Portrait est consacrée au Moqueur chat, alors que la chronique Côté cour côté jardin offre l'occasion de visiter la propriété de Ghislaine et Réal Boulet qui ont aménagé une forêt naturelle au cœur de la plaine, du côté de Saint-Jean-sur-Richelieu.

À lire également, un récit du vulgarisateur scientifique Jean-Pierre Rogel illustré par le peintre animalier Ghislain Caron, les actualités, les observations saisonnières, le calendrier des activités et le traditionnel défi d’identification.

Cette nouvelle édition de QuébecOiseaux sera en kiosque à la fin du mois, après avoir été distribuée en priorité aux abonnés.

Si vous ne voyez pas le thermomètre, votre fureteur n'est probablement pas à jour.40 000$50 512$