Accueil Sommaire du magazine

​L’automne dans les pages du magazine QuébecOiseaux

L’eau est au cœur de la prochaine édition de QuébecOiseaux : en plus d’un grand reportage sur les tourbières et les oiseaux qui profitent de cet habitat particulier, des articles traitent de la réhabilitation de la rivière Saint-Charles, du corridor bleu et vert de la rivière Yamaska Nord, et de la baie de Lavallière. Pour compléter cette thématique aquatique, la chronique « Oiseaux d’ici » présente un portrait du Harle couronné, un canard qui ne passe jamais inaperçu avec sa tête à nulle autre pareille.

« Côté cour, côté jardin », un sujet insolite : les plantes grimpantes indigènes qui offrent nourriture, abri et site de nidification. La chronique « Derrière l’objectif » porte sur la rafale, alors que la chronique « Équipement » passe en revue des nouveautés de Swarovski et Leica.

Pour compléter la lecture : les actualités, le traditionnel « Défi », les observations saisonnières, la page jeunesse Piwi débrouillard, de nouveaux records ornithologiques, un coup d’œil sur le peintre animalier Pierre Girard et un texte de l’écrivaine Francine Tougas qui fait ses adieux à sa « petite cour de l’Est ».

À noter qu’en s’abonnant avant le 31 octobre 2010, il sera possible de recevoir cette nouvelle édition. Rappelons que tous les abonnés recevront gratuitement le calendrier QuébecOiseaux 2011 avec le numéro de l’hiver 2010-2011. Ce calendrier, d’une valeur de 14,95 $, ne sera pas offert avec les exemplaires vendus en kiosque.

L'été dans les pages du magazine QuébecOiseaux

La région de Charlevoix entre mer et monts, l’observation des oiseaux en kayak et le point sur la population du Plongeon huard au Québec, trois grands reportages aux couleurs de l’été, à lire dans la nouvelle édition du magazine QuébecOiseaux qui sera en kiosque dès la fin de mai.

La chronique Côté cour, côté jardin est aussi à l’heure d’été, et très colorée: comment attirer les colibris au balcon ou à la fenêtre, avec un choix judicieux de fleurs annuelles qui peuvent être cultivées dans des contenants.

L’oiseau qui vole le plus haut? Le nid le plus gros? La colonie la plus nombreuse? La plongée la plus profonde? Réponses illustrées dans la chronique des Records d’ici et d’ailleurs.

Pour compléter la lecture, une visite de la forêt Drummond, un portrait du Cardinal à poitrine rose, le retour annoncé des plectrophanes, les Actualités, la chronique photo, le traditionnel Défi, les Observations saisonnières, la page jeunesse Piwi débrouillard, et du côté de l’équipement, une chronique consacrée au GPS qui intéressera particulièrement les participants à la campagne du nouvel Atlas des oiseaux nicheurs du Québec. À noter qu’en s’abonnant avant le 12 mai prochain, il sera possible de recevoir cette nouvelle édition estivale.

CALENDRIER 2011

Rappelons que tous les abonnés recevront gratuitement le calendrier QuébecOiseaux 2011 avec le numéro de l’hiver 2010-2011. Ce calendrier, d’une valeur de 14,95 $, ne sera pas offert avec les exemplaires vendus en kiosque.

Le printemps dans les pages du magazine QuébecOiseaux

La Paruline azurée en page couverture de l’édition printanière du magazine QuébecOiseaux donne le ton : un grand reportage sur les parulines des cimes et des sous-bois, mettant en valeur les 11 membres de la famille qui préfèrent vivre dans les forêts matures, un type d’habitat qui commence malheureusement à se raréfier.

Le magazine consacre plusieurs pages au deuxième Atlas des oiseaux nicheurs du Québec dont le travail sur le terrain sera amorcé ce printemps. Plus d’un millier de participants devraient contribuer à cette campagne qui permettra de dresser le portrait à jour de la diversité aviaire de la province. En cette Année internationale de la biodiversité, il ne pouvait y avoir meilleure initiative au sein du milieu ornithologique, et les lecteurs intéressés à mettre l’épaule à la roue trouveront dans l’article tous les renseignements nécessaires.

La chronique Côté cour, côté jardin révèle ce printemps les « nouvelles tendances en habitation » : des conseils, des trucs inusités et les dimensions exacts des nichoirs susceptibles d’attirer chez soi troglodytes, merlebleus, hirondelles et pics.

Bruant de Nelson, Bécasseau de Baird, Épervier de Cooper, Oie de Ross, Mouette de Bonaparte, d’où viennent ces noms d’oiseaux formés à partir de patronymes? La chronique Histoire naturelle se penche sur la question et évoque divers personnages qui ont marqué l’histoire de l’ornithologie.

Pour le reste, les passionnés d’oiseaux ne manqueront pas de lecture, avec les Actualités, une visite au mont Rigaud, un portrait de la Paruline couronnée, les Records d’ici et d’ailleurs, une chronique photo sur la vitesse d’obturation, le traditionnel Défi, les Observations saisonnières, la chronique jeunesse Piwi débrouillard, le calendrier des activités et, du côté de l’équipement, la mise à l’essai du RememBird.

Pour compléter le contenu de cette nouvelle édition, le magazine a le plaisir d’accueillir l’astrophysicien et militant écologiste Hubert Reeves qui signe un texte intitulé : « Le chant des merles ».

CALENDRIER 2011

Rappelons que tous les abonnés recevront gratuitement le calendrier QuébecOiseaux 2011 avec le numéro de l’hiver 2010-2011. Ce calendrier, d’une valeur de 14,95 $, ne sera pas offert avec les exemplaires vendus en kiosque.

L'hiver dans les pages du magazine QuébecOiseaux

L’édition hivernale du magazine QuébecOiseaux est maintenant en kiosque. Les canards de mer sont particulièrement en vue dans ce nouveau numéro, avec plus d’une vingtaine de photos mettant en vedette la tribu des Mergini qui compte 14 membres au Québec: eiders, macreuses, garrots, harles, harelde et arlequin sont tous au rendez-vous. Aux antipodes, les lecteurs sont invités à mettre le cap sur l’Argentine, un pays où il est possible d’observer près de 1000 espèces oiseaux. Un troisième reportage aborde le plumage des oiseaux et démontre de façon détaillée comment les divers coloris se révèlent à l’œil.

Du côté des chroniques, une nouveauté: les «Records d’ici et d’ailleurs» qui démarre avec l’envergure la plus grande, l’espèce nicheuse la plus rare et le vol le plus rapide en piqué. Parmi les autres sujets: des suggestions de mangeoires efficaces, des trucs pour la photographie sous zéro, un portrait de la Tourterelle triste et un coup d’œil sur la peintre Noriko Imaï. Côté destination, une visite de la région de Tadoussac, haut lieu pour l’observation des oiseaux en hiver, et une incursion au bord de la mer Baltique, sous la plume du romancier Éric Dupont qui se penche sur le cri du Martinet noir de Kaliningrad. S’ajoutent les chroniques sur l’équipement et les livres, ainsi que le traditionnel défi saisonnier, la chronique jeunesse Piwi débrouillard, les observations saisonnières et les actualités de la saison.

CALENDRIER 2010

Le sous-traitant responsable des envois postaux a malencontreusement omis d’insérer le calendrier 2010 avec l’édition hivernale. Le calendrier est actuellement à la poste et les abonnés le recevront donc d’ici peu. La Direction du magazine est désolée de ce contretemps hors de son contrôle et remercie les abonnés pour leur patience et leur indulgence. À noter que le calendrier 2010 était offert gratuitement avec tout abonnement pris avant le 31 octobre dernier; cependant, il est encore possible d’en commander un exemplaire au coût de 14,95 $ auprès de certaines boutiques spécialisées, ou en s’adressant directement au Regroupement QuébecOiseaux.

L'automne dans les pages du magazine QuébecOiseaux

QuébecOiseaux 21(1) L’édition automnale du magazine QuébecOiseaux est maintenant en kiosque. Le Faucon pèlerin est particulièrement en vue dans ce nouveau numéro, d’abord avec un reportage sur les efforts conjugués pour assurer la coexistence de l’oiseau et de l’homme, aussi bien sur les falaises que dans les carrières. En complément, un article raconte l’histoire d’une passionnée d’oiseaux qui a favorisé la nidification d’un couple de pèlerins au sommet de la tour de l’Université de Montréal.

Parmi les autres sujets, un reportage sur les initiatives de la ville de Toronto pour réduire l’impact funeste des édifices sur l’avifaune, un article sur Darwin et les oiseaux à l’occasion du 150e anniversaire de la publication de L’origine des espèces, des suggestions d’arbustes indigènes pour attirer les frugivores au jardin, une escapade du côté de l’anse de Saint-Vallier, un portrait du Pipit d’Amérique, des conseils pour photographier les oiseaux en gros-plan, et un récit de l’écrivain Louis Hamelin sur l’Autour des palombes. À ces sujets et aux chroniques habituelles, s’ajoute enfin la publication de plusieurs photos primées dans le cadre du concours Biodôme de Montréal/QuébecOiseaux.