Accueil Nouvelles et communiqués

Consultation sur l’ouverture potentielle d’une chasse à la Tourterelle triste au Québec en 2016

QuébecOiseaux procède actuellement à une consultation de ses membres concernant une proposition de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs sur la possibilité d’ouvrir une saison de chasse à la Tourterelle triste au Québec à compter de l’automne 2016.

Cette consultation est réalisée auprès de toutes les organisations membres de la Table de concertation sur la gestion des oiseaux migrateurs gibier, mise en place par le Service canadien de la faune d’Environnement Canada et dont fait partie QuébecOiseaux.

Lire la suite...

Le grand mystère de la migration

Cette annonce est publiée suite à un changement d'heure dans la programmation annoncée dans le magazine QuébecOiseaux du printemps 2015.

Le 1er mars 2015

Conférence de Serge Beaudette.
À 10 h, au Centre culturel du Complexe Jean-Laurin, 8475  St-Jacques à St-Augustin de Mirabel.
Frais de 5$ pour les non-membres.
Une invitation du Club d'ornithologie de Mirabel.

Pour plus d'information:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.comirabel.org

Une deuxième année pour le Suivi printanier du Quiscale rouilleux

L’an passé, les observateurs d’oiseaux ont été nombreux à répondre à notre appel afin de participer au Suivi printanier du Quiscale rouilleux. Ce suivi, mené par le Groupe international de recherche sur le Quiscale rouilleux, en partenariat avec eBird et le Vermont Center for Ecostudies, a pour but d’approfondir les connaissances sur la migration de cette espèce en déclin. 

Pour la deuxième année du suivi, nous encourageons les ornithologues amateurs à poursuivre leurs efforts en signalant leurs observations de cette espèce pendant la période ciblée pour le Québec, soit les mois d’avril et mai. De plus, une attention particulière pourra être portée à certains sites d’intérêt identifiés en 2014. Une carte interactive localisant les sites d’intérêt à visiter est disponible au lien suivant (uniquement en anglais pour le moment) : http://rustyblackbird.org/outreach/migration-blitz/2015-areas-of-interest/.

Pour plus d’informations sur le suivi et pour savoir comment y participer, consultez le site web suivant : http://rustyblackbird.org/outreach/survol/.

 

Bilan du printemps 2014 du programme de suivi des engoulevents

Le Regroupement QuébecOiseaux tient à remercier les bénévoles qui ont participé au programme de suivi des engoulevents du Québec au printemps 2014. Sans ces bénévoles ce projet n’aurait pas été possible.

Réalisé pour la deuxième année consécutive grâce à l’appui du Service canadien de la Faune d’Environnement Canada, des engoulevents ont été détectés à 37 points d’écoute situés sur 10 parcours différents, dans 6 régions administratives du Québec au printemps 2014. Une douzaine d’Engoulevents d’Amérique a été détectée à 8 points d’écoute lors des inventaires sur les parcours de Bristol-Pontiac, Saint-David-de-Falardeau, Shawinigan et Granby.

Lire la suite...

Soutien financier supplémentaire à l’intention des oiseaux champêtres

Le déclin des oiseaux champêtres est un enjeu de conservation important pour notre organisme. Toujours à l’affût de soutien à nos différents projets en lien avec ce groupe d’oiseaux, nous sommes heureux d’annoncer de nouvelles contributions au projet « Implantation d’interventions favorisant la conservation des oiseaux champêtres ». En effet, la première phase de ce projet pilote bénéficiera d’un financement de 9 650 $ de la Fondation de la faune du Québec (programme Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole) et de 10 000 $ d’Éco Héros (programme Restaurer la Nature). Ces sommes s’ajoutent à celle déjà engagée (70 000 $), pour l’ensemble du projet, par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (Prime-Vert 2013-2018 – volet 4, appui au développement et au transfert de connaissances).

Inspiré d’une démarche élaborée en France et qui a fait ses preuves (projet IBIS), le projet vise à appliquer ladite démarche à trois différents contextes agricoles de la province (grandes cultures, production laitière et paysage agroforestier). Implicitement, le projet vise à développer, mettre en place et à faire la diffusion d’actions simples et peu coûteuses qui favoriseront la nidification des oiseaux champêtres, dans le respect des réalités et de la vision des producteurs.

Lire la suite...

Offre de stage

Le Regroupement QuébecOiseaux est à la recherche de 1 à 2 stagiaire(s) intéressé(s) à travailler sur un projet d’étude de la faune aviaire.

Description de tâches

  • Planifier et réaliser un suivi de nichoirs à Étourneaux sansonnets (récoltes des œufs pour analyses);
  • Faire la saisie de données et produire des rapports d’activité;
  • Soutenir l’équipe de QuébecOiseaux dans d’autres projets d’inventaires et de conservation sur les espèces d’oiseaux en péril (ex. : Martinet ramoneur, Paruline à ailes dorées, Petit Blongios).

Lire la suite...

Bilan des inventaires de Martinets ramoneurs dans les bâtiments religieux du Québec

Au printemps 2014, le Regroupement QuébecOiseaux a réalisé une vaste campagne de recensement des Martinets ramoneurs dans les bâtiments religieux du Québec. Les inventaires ont été réalisés par plus de 80 bénévoles. Au total, 493 cheminées de bâtiments religieux ont été visitées dans 133 municipalités afin d’évaluer leur disponibilité pour les Martinets ramoneurs et de vérifier leur utilisation par l’espèce comme dortoir ou site de nidification.

Lire la suite...

Nouvelle entrevue de Pierre Verville à Radio-Canada

Notre porte-parole s'est entretenu avec Joël Le Bigot sur les ondes de la Première chaine de Radio-Canada, samedi matin, dans le cadre de l'émission Samedi et rien d'autre. Dans un segment intitulé Quelle espèce d'ornithologue êtes-vous?, Pierre Verville nous exprime sa vision bien personnelle des "types" d'ornithologues qu'il connait.PVerville-QuebecOiseauxLogoW

"Pour Pierre Verville, il y a trois types d'ornithologues. Il y a les experts, qui passent de nombreuses heures à observer les oiseaux, à les écouter, à les répertorier et à les analyser. En général, ils sont prêts à tout pour voir ou entendre un oiseau rare. Il y a les cocheurs, qui dressent une longue liste d'oiseaux à observer. Ce sont les collectionneurs de la discipline. En terminant, il y a les observateurs de mangeoire, qui aiment simplement regarder les oiseaux dans leur jardin... et c'est ainsi que naît la passion! 
 
Pierre Verville tente de nous communiquer son enthousiasme pour ce passe-temps en nous racontant plusieurs anecdotes qui montrent bien jusqu'où la folie des oiseaux peut mener."
Source: Ici Radiocanada

Pour écouter l'audiofil, cliquez sur le lien suivant: Dénicher l'oiseau rare

Crédit photo: Laurence Chabat