fbpx

Page des oiseaux rares du Québec

Par Louise Simard

Photo du jour

Aigrette garzette
Port-Menier, Anticosti, Minganie, Côte-Nord, 27 octobre 2021, © Gaétan Laprise (Alex), Gilbert Blaney

L'objectif de cette page est de faciliter la diffusion et le partage des mentions d'oiseaux rares. Nous accordons beaucoup d'importance à la protection des oiseaux et de leurs habitats et invitons donc toute personne qui observe ou photographie les oiseaux à suivre les recommandations de notre Code de conduite. Ce code vise à protéger non seulement les oiseaux, mais aussi la popularité et la réputation du loisir ornithologique.

Étant donné les nombreux débordements observés régulièrement, les observations de strigidés (chouettes, hiboux, nyctales) ne seront plus affichés sur cette page. 

Les observations affichées sur la Page des oiseaux rares ne sont pas importées dans les banques de données permettant de documenter la distribution des oiseaux. Nous vous invitons donc à inscrire vos observations sur www.ebird.quebec ou en utilisant l'application eBird Mobile.

Nous demandons aussi à tous les ornithologues de respecter certaines directives et recommandations ayant pour objectif de réduire le risque de propagation de la COVID-19.

Légende

  • Espèces exceptionnelles
  • Espèces inusitées
  • Espèces rares
  • Sous-espèces étrangères
  • Hybrides
  • Espèces d'origine captive
  • Raretés hivernales
Dernière mise à jour : jeudi 28 octobre 2021 11:10.12302533 visiteurs depuis le 2000-09-09.

Dimanche 8 novembre 2020

Oie de la toundra / Tundra Bean Goose
Masson, Gatineau, Outaouais

L'Oie de la toundra a été photographiée et vue par plusieurs observateurs cet après-midi à la station d'épuration de Masson.

Rodolphe Dubois et Danielle Gélinas, photo Greg Rand
Oie de la toundra / Tundra Bean Goose
Station d'épuration de Masson,

.

Rodolphe Dubois et Danielle Gélinas, photo Greg Rand

Samedi 2 avril 2016

Oie à bec court / Pink-footed Goose
Baie-du-Febvre, MRC : Nicolet-Yamaska, Centre du Québec

En compagnie des Oies des neiges devant le numéro civique 516 sur la 132, vers 11 h ce matin. Un peu à l'est de la halte de la Bernache. Légèrement plus petite que l'Oie des neiges avec un bec plus triangulaire. Tête et cou d'un brun riche contrastant beaucoup avec la poitrine d'un ocre pâle. Les flancs sont brunâtre comme chez l'Oie rieuse et contrastent beaucoup avec les ailes qui sont plus grises et plus pâles. Chez l'Oie des moissons et l'Oie de la toundra, les ailes sont pratiquement de la même couleur que les flancs et le cou et la tête contrastent moins avec la poitrine. Impossible de voir la couleur des pattes et celle de la tache pâle sur le bec en raison de la distance, d'un ciel nuageux et de la réverbération.

Suzanne Blackburn, Serge Lemieux

Mercredi 16 octobre 2013

Oie des moissons / Bean Goose
Quai de Montmagny (Chaudière-Appalaches)

Grosse oie repérée parmi les Oies des neiges. Tête et cou bruns, bec noir avec tache jaune orangé près de la pointe noire. Pattes orange, flancs rayés. Très bien observée à environ 400 à 500 pieds. - Mention non confirmée. Selon l'AOU il existe : l’Oie des moissons (Anser fabalis - Taiga Bean-Goose) l’Oie de la toundra (Anser serrirostris - Tundra Bean-Goose) bien que les deux aient été rapportées au Québec, seule l’Oie de la toundra a été documentée.

Claude Deschênes