Conservation

Recherche de sites prioritaires pour la conservation des Parulines azurées et à ailes dorées

Le secteur des chemins Gowan et Gore à Hinchinbrooke (> 16 km²), en Montérégie, est une région agroforestière importante pour la Paruline à ailes dorées au Québec. On trouve également des étendues forestières matures qui peuvent être propices pour la Paruline azurée. Un projet a été instauré dans le but d‘identifier les habitats occupés par ces deux espèces et d’initier des démarches auprès des propriétaires, afin d’assurer leur conservation. Grâce à la participation de nombreux bénévoles provenant de plusieurs clubs d’ornithologie, neuf territoires de nidification pour la Paruline à ailes dorées ont été identifés, dont sept nouveaux. Cinq propriétaires de terrains abritant sept de ces sites ont été rencontrés. Quatre d’entre eux se sont montrés très intéressés à participer à des projets éventuels d’aménagement visant le maintien des zones arbustives occupées par cet oiseau. Bien qu’aucune Paruline azurée n’ait été observée, cette campagne d’inventaire a également permis de recenser 120 espèces d’oiseaux, y compris cinq espèces qui figurent sur la liste québécoise ou canadienne des espèces en péril et sept autres qui sont considérées comme des nicheurs relativement rares au Québec.
 
Personne-ressource:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., biologiste.