Suivi des populations

Suivi des engoulevents

Le programme québécois de suivi des engoulevents consiste à réaliser annuellement des points d’écoute le long de routes d’inventaires prédéterminées. Les objectifs du suivi sont : (1) d’améliorer les connaissances concernant les engoulevents au Québec, et (2) de recueillir des données pouvant être utilisées pour mesurer les changements d’abondance dans les principales aires de nidification de l’espèce au Québec.

 Chaque route est constituée de 10 arrêts (points d’écoute) espacés d’au moins 1,6 km. Elles ont été implantées dans plusieurs régions administratives, à proximité des villes et villages afin de minimiser les déplacements et de favoriser la participation des bénévoles. Les routes ont été identifiées en utilisant la modélisation de l’habitat propice à ces espèces en combinaison avec les données de présence déjà disponibles par l’entremise de l’Atlas des oiseaux nicheurs du Québec (2010-2012) et du programme SOS-POP.

Les premières routes sont situées dans les régions suivantes :

  • Abitibi-Témiscamingue (Rouyn-Noranda);
  • Bas-Saint-Laurent (Kamouraska);
  • Estrie (Ogden);
  • Laurentides (Saint-Jérôme);
  • Mauricie (Maskinongé);
  • Montérégie (Granby, Hinchinbrooke, Rigaud, Saint-Anicet);
  • Outaouais (Buckingham, L’Isle-aux-Allumettes, Maniwaki, Pontiac);
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean (Saint-David-de-Falardeau).

Chaque point d’écoute dure 6 minutes et une route prend 2-3 heures à inventorier. Une route doit être faite une seule fois pendant la période propice. Les cartes des routes d’inventaires, incluant la localisation des points d’écoute, peuvent être obtenues auprès du Regroupement QuébecOiseaux.

Période d'inventaires

Les engoulevents chantent plus fréquemment et pour de plus longues périodes quand la lune est claire et visible. Le vent, le couvert nuageux et les précipitations réduisent la fréquence du chant et la détectabilité de l’espèce. Un temps calme et dégagé un soir de pleine lune, ou quelques jours avant ou après la pleine lune, est donc idéal. En 2013, les soirées de pleine lune qui auront lieu pendant la saison de reproduction des engoulevents sont le 25 mai et le 23 juin. Idéalement, le relevé devrait être réalisé dans les conditions suivantes :

  • L’illumination d’au moins 50 % de la surface visible de la lune, soit entre les phases du premier quartier et du dernier quartier de lune;
  • La fréquence de chant est plus élevée à ces moments;
  • Un couvert nuageux faible ou nul permettant de voir la lune;
  • Des vents calmes ou légers atteignant un maximum de 3 sur l’échelle de Beaufort. Pour une description de l’échelle de Beaufort, consultez votre feuille de données;
  • Aucune précipitation. En présence de pluie persistante, les engoulevents ne chantent pas;
  • Essayez de choisir une nuit où la température est supérieure à 10 degrés Celsius. Les engoulevents sont moins actifs lorsque la température est très basse.

Cependant, il est possible de réaliser le relevé pendant toute soirée où la température est clémente (pas de précipitation, peu de vent et une température supérieure à 10oC) entre le 24 mai et le 24 juin 2013.

Heure de début des inventaires

Les inventaires doivent débuter 30 minutes après le coucher du soleil. Les éléments suivants sont essentiels :

  • Guide du participant;
  • Carte de votre route et des arrêts (en cas de problème avec votre GPS);
  • Formulaires de données (vierge) – au moins 15 copies;
  • Une lampe de poche (idéalement une lampe frontale);
  • Une montre ou tout autre appareil muni d’une minuterie;
  • Plusieurs crayons/stylos.

Les personnes désirant participer au programme québécois de suivi des engoulevents doivent contacter Marie-France Julien, au 1 888 OISEAUX (647-3289) ou à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..