fbpx

Le Grand Défi en action !

  • Observatoire d'oiseaux de Tadoussac
    Les fonds amassés lors du Grand Défi ont permis à l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac de développer des ateliers de sensibilisation auprès du grand public et d’offrir un camp ornithologique pour les jeunes.
  • Société d'ornithologie de la Vallée du Richelieu
    En mai 2018, la Société d’ornithologie de la vallée du Richelieu a tenu plusieurs activités grâce à ses généreux parrains, Les Géocoucoureurs et Les Pèlerins de la montagne qui ont amassé 2 155 $. Les dons soutiennent notamment le RON junior, en place depuis trois ans, permettant à plusieurs jeunes d’observer des oiseaux et de se sensibiliser à l’importance de la protection des oiseaux et de leurs habitats.
  • Union québécoise de réhab. des oiseaux de proie
    Les fonds amassés aideront l’UQROP à bâtir un centre d’interprétation afin d’ouvrir "Chouette à voir!" à l’année. Ce centre innovateur assurera la pérennité de l’organisme et de sa mission de conservation des oiseaux de proie. Dans ce lieu de découvertes et d’émerveillement, il sera possible d’admirer la plus importante collection vivante d’oiseaux de proie du Québec.
  • Observatoire d’oiseaux de Rimouski
    Les fonds récoltés lors de l'activité du Grand Défi permettent de soutenir la coordination de la station de baguage du Rocher-Blanc : rémunération du maître-bagueur, accueil des visiteurs et logement des stagiaires de l'Observatoire d’Oiseaux de Rimouski. Ces fonds sont d'une aide précieuse pour l'observatoire en fonction des besoins changeants chaque année.
  • Club des observateurs d’oiseaux de la Haute-Yamaska
    En 2018, des membres du Club des observateurs d’oiseaux de la Haute-Yamaska ont découvert une ferme qui abrite trois espèces d’hirondelles soit bicolore, rustique et à front blanc. En partenariat avec la Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes en Haute-Yamaska, près de 1 450 $ seront investis pour protéger ces importantes populations d’hirondelles.
  • Club des ornithologues de l’Outaouais
    Les fonds récoltés dans le cadre du Grand Défi ont permis au Club des ornithologues de l’Outaouais de faire un inventaire de sites de reproduction du Bruant sauterelle, soutenir un projet de recherche pour prédire l’habitat de la Paruline du Canada et d’effectuer des suivis de nichoirs pour le Merlebleu de l’Est et le Canard branchu.
  • Club des ornithologues de Québec
    Le Club des ornithologues de Québec a recueilli au fil des ans près de 7 000 $ qui ont permis, entre autres, la construction d’une volière pour les oiseaux sauvages, la protection d’habitats critiques dans des milieux humides, l’appui à un camp ornithologique pour les jeunes et l’entretien de nichoirs à hirondelles.
  • Canards Illimités Canada
    Canards Illimités consacre les fonds recueillis à son programme de nichoirs. Ce dernier soutient et encadre des bénévoles passionnés dans l’établissement et le suivi de réseaux de nichoirs destinés aux canards arboricoles. Chaque année, de nouveaux sites d’intérêt sont proposés aux quatre coins du Québec. Nous attendons le vôtre.
  • Société du loisir ornithologique de l’Estrie
    Les fonds récoltés par la Société du loisir ornithologie de l’Estrie dans le cadre du Grand Défi serviront à entretenir un vaste réseau de plus d’une centaine de nichoirs à Hirondelles bicolores, rustiques et à front blanc.
  • QuébecOiseaux
    En 2019, les fonds récoltés lors du Grand Défi serviront aux actions d’intendance auprès des propriétaires de bâtiments ayant une cheminée occupée par le Martinet ramoneur. Ils permettront également d’entreprendre des démarches auprès de gestionnaires de sablières, de carrières et de cannebergières pour la protection de l’Hirondelle de rivage.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Grand Défi QuébecOiseaux

Bilan final du Grand Défi 2018

La fièvre du Grand Défi est derrière nous depuis quelques semaines déjà. L’argent promis a été collecté et les gagnants des prix de participation ont été tirés. C’est donc le moment de faire le bilan et de remercier nos participants ainsi que nos généreux contributeurs. Au niveau de la participation, 166 observateurs répartis dans 63 équipes ont relevé le défi, en quête d’oiseaux et de dons. Rappelons que chacune des équipes composées de 2 à 4 participants devait identifier le plus grand nombre d’espèces à l’intérieur d’une période de 24 heures. Qu’ils aient passé une journée assis sur une chaise de camping à contempler les oiseaux de passage ou qu’ils aient sillonné les routes du Québec à la poursuite des raretés régionales, leur passion pour l’ornithologie a porté fruit!

Lire la suite...