• Grand Défi QuébecOiseaux

    L'édition 2018 du Grand Défi arrive bientôt c'est le temps pour choisir la date de votre défi de 24 heures. Votre participation est précieuse! Plus de détails
  • Magazine

    Le magazine QuébecOiseaux aborde dans chaque numéro l'actualité, présente des sites d’observation fréquentés par les ornithologues amateurs, des livres, de l’équipement et un calendrier d’activités et donne des trucs pour attirer les oiseaux dans sa cour. On y retrouve aussi des chroniques portant sur les oiseaux d’ici, les observations saisonnières et la photographie. Disponible en numérique dès décembre 2017. Plus de détails
  • Appuyez le Regroupement

    En devenant membre de QuébecOiseaux, vous contribuez à la protection des oiseaux, à l'émergence de la science citoyenne et à l'amélioration du loisir ornithologique en plus d'obtenir un bouquet d'avantages exclusifs aux membres du Regroupement. Demandez votre carte dès maintenant. Plus de détails
  • eBird Québec

    Le portail eBird Québec permet aux ornithologues de contribuer au suivi des populations d’oiseaux, tout en offrant des outils interactifs de visualisation des données (cartes de répartition, histogrammes de présence, etc.). Plus de détails
  • La page des oiseaux rares

    Sûrement la source ornithologique la plus populaire au Québec, la page des oiseaux rares recoit plus d'un million de visites par année. Plus de détails
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nouvelles et communiqués

Nichoirs prêts à accueillir les martinets!

Les 4 et 7 mai dernier, des ornithologues ont contribué à la réinstallation des deux prototypes de nichoirs à Martinet ramoneur. Les cheminées sont installés depuis 2008 sur les toits d'un édifice du Jardin botanique de Montréal ainsi que sur le toit du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke. Nous aimerions dire un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à la réalisation du projet depuis le début!

Le Martinet ramoneur est une espèce désignée menacée au niveau fédéral. L'oiseau utilise les cheminées en brique et en pierre en guise de dortoir ou de nichoir. Son déclin est attribuable à la fermeture ou à la restauration des cheminées. Les martinets nichaient anciennement dans les arbres creux en milieu forestier. Or, les gros arbres sont prisés par les compagnies forestières et sont rarement disponibles pour les martinets. Le Regroupement QuébecOiseaux travaille donc à deux niveaux pour la protection de cette espèce: la construction des nichoirs comme solution à court terme face à la fermeture des cheminées et la promotion de la conservation des gros arbres morts pour le retour du martinet en milieu naturel.

Le projet est réalisé grâce à la participation du Service canadien de la faune, du Jardin botanique de Montréal, du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, de Junco Technologies, de WWF-Canada, de la Fédération canadienne de la faune, de l'Université Laval, de la Société de biologie de Montréal, de la Société de loisir ornithologique de l'Estrie ainsi que du Club des ornithologues de la région de l'Amiante.

pave

Si vous ne voyez pas le thermomètre, votre fureteur n'est probablement pas à jour.40 000$42 263$

Partenaires financiers

  • 1
  • 2
  • 3