• Congrès 2017

    La période d’inscription au congrès est maintenant ouverte. Faites vite et joignez-vous à la fête en compagnie de 400 passionnés d’ornithologie, le 28 octobre prochain à Victoriaville. Organisé conjointement avec le festival Victo et ses Oies. Plus de détails
  • La page des oiseaux rares

    Sûrement la source ornithologique la plus populaire au Québec, la page des oiseaux rares recoit plus d'un million de visites par année. Plus de détails
  • Magazine

    Le magazine QuébecOiseaux aborde dans chaque numéro l'actualité, présente des sites d’observation fréquentés par les ornithologues amateurs, des livres, de l’équipement et un calendrier d’activités et donne des trucs pour attirer les oiseaux dans sa cour. On y retrouve aussi des chroniques portant sur les oiseaux d’ici, les observations saisonnières et la photographie. Plus de détails
  • eBird Québec

    Le portail eBird Québec permet aux ornithologues de contribuer au suivi des populations d’oiseaux, tout en offrant des outils interactifs de visualisation des données (cartes de répartition, histogrammes de présence, etc.). Plus de détails
  • Appuyez le Regroupement

    En devenant membre de QuébecOiseaux, vous contribuez à la protection des oiseaux, à l'émergence de la science citoyenne et à l'amélioration du loisir ornithologique en plus d'obtenir un bouquet d'avantages exclusifs aux membres du Regroupement. Demandez votre carte dès maintenant. Plus de détails
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
juin 2017

La protection du Martinet ramoneur, un oiseau menacé, est célébrée à Saint-Élie-de-Caxton !

Une cheminée utilisée comme site de nidification par le Martinet ramoneur est désormais protégée à Saint-Élie-de-Caxton. Un panneau d’interprétation a également été installé en plein cœur du village afin de sensibiliser les visiteurs à la situation de cette espèce menacée. L’inauguration a eu lieu le 22 juin dernier en compagnie des principaux acteurs du projet.

Le Martinet ramoneur est un petit oiseau ressemblant à une hirondelle et qui utilise les cheminées de maçonnerie (brique, pierre, ciment) pour y construire son nid ou se reposer. Selon le Relevé des oiseaux nicheurs, la population canadienne du martinet a subi un déclin de 90% de 1970 à 2014. L’espèce est maintenant désignée menacée et elle est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril au Canada.

Ce sont des ornithologues bénévoles qui ont d’abord signalé, puis confirmé la présence de martinets dans la cheminée du presbytère abritant le Resto-Gîte Le Lutin Marmiton. QuébecOiseaux est ensuite intervenu en communiquant avec la propriétaire de l’entreprise et le Conseil de Fabrique. Une entente de protection a été conclue et tous ont accepté de participer au rétablissement de l’espèce en gardant la cheminée accessible pour le Martinet ramoneur.

Avec la précieuse collaboration du conteur Fred Pellerin, un panneau d’interprétation a été conçu et installé sur le terrain du presbytère. Puisque le circuit touristique emprunté pour les visites guidées de ce village légendaire prévoit un arrêt sur le site, le panneau d’interprétation pourra donc bénéficier d’une belle visibilité et sensibiliser de nombreux visiteurs à la situation du Martinet ramoneur. Et qui sait, certains auront peut-être la chance de voir entrer un martinet dans la cheminée du presbytère!

TC Media Pier Olivier Gagnon

© Photo TC Media – Pier-Olivier Gagnon

Entourant le panneau d'interprétation (de gauche à droite) : Geneviève Perreault, biologiste pour QuébecOiseaux, Robert Matteau, président de la fabrique de Saint-Élie-de-Caxton, Fred Pellerin, Jean-Sébastien Guénette, directeur général de QuébecOiseaux et Réjean Audet, maire de Saint-Élie-de-Caxton.

Logo Canada

Connectez-vous pour commenter