• Congrès 2017

    La période d’inscription au congrès est maintenant ouverte. Faites vite et joignez-vous à la fête en compagnie de 400 passionnés d’ornithologie, le 28 octobre prochain à Victoriaville. Organisé conjointement avec le festival Victo et ses Oies. Plus de détails
  • La page des oiseaux rares

    Sûrement la source ornithologique la plus populaire au Québec, la page des oiseaux rares recoit plus d'un million de visites par année. Plus de détails
  • Magazine

    Le magazine QuébecOiseaux aborde dans chaque numéro l'actualité, présente des sites d’observation fréquentés par les ornithologues amateurs, des livres, de l’équipement et un calendrier d’activités et donne des trucs pour attirer les oiseaux dans sa cour. On y retrouve aussi des chroniques portant sur les oiseaux d’ici, les observations saisonnières et la photographie. Plus de détails
  • eBird Québec

    Le portail eBird Québec permet aux ornithologues de contribuer au suivi des populations d’oiseaux, tout en offrant des outils interactifs de visualisation des données (cartes de répartition, histogrammes de présence, etc.). Plus de détails
  • Appuyez le Regroupement

    En devenant membre de QuébecOiseaux, vous contribuez à la protection des oiseaux, à l'émergence de la science citoyenne et à l'amélioration du loisir ornithologique en plus d'obtenir un bouquet d'avantages exclusifs aux membres du Regroupement. Demandez votre carte dès maintenant. Plus de détails
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
juillet 2017

L'automne dans les pages du magazine QuébecOiseaux

L'ornithologie rime avec technologie dans deux reportages de la prochaine édition de QuébecOiseaux. Suivis satellitaires, utilisation de géolocalisateurs ultralégers, analyses isotopiques et génétiques, autant de technologies de pointe qui offrent aux chercheurs la possibilité de suivre les migrations et de mieux comprendre certains comportements. Il y est notamment question de Motus, un nouveau système permettant de suivre à la trace des oiseaux migrateurs équipés de nano-émetteurs, et qui est devenu le plus vaste réseau de radiotélémétrie automatisée au monde.

C'est aussi à l'enseigne de la technologie que loge la chronique Équipement: l'auteur a testé le nouveau logiciel d’application Song Sleuth, destiné à identifier les chants à partir d'un téléphone mobile – un Shazam pour les oiseaux, en quelque sorte! De son côté, l'auteur de la chronique photo présente les principales manières de diffuser des images sur Internet, que ce soit par le biais des réseaux sociaux ou de diverses plateformes de développement de sites Web.

Sous le titre «C'est la faute à Hitchcock!» – clin d'œil au célèbre réalisateur du film The Birds – un reportage original traite de l'ornithophobie. La peur des oiseaux est abordée sous différents angles, et une place particulière est accordée aux chouettes et aux hiboux qui, au fil des siècles, ont inspiré des mythes et des légendes plutôt lugubres.

La chronique Côté cour, côté jardin dévoile de nouvelles variétés de vivaces qui fleurissent tard en saison, contribuant ainsi à prolonger jusqu'à la fin de l'automne le plaisir des amateurs qui entretiennent un jardin pour les oiseaux. Certaines de ces vivaces offrent des graines à profusion, d'autres se distinguent par leur nectar qui ne laissera pas les colibris indifférents.

À lire également, un portrait du Coulicou à bec noir, une entrevue avec l'humoriste et animateur JiCi Lauzon, un récit de l’écrivain Louis Hamelin illustré par le peintre animalier Ghislain Caron, ainsi que les actualités, les observations saisonnières, le calendrier des activités, et le traditionnel défi d’identification.

Cette nouvelle édition de QuébecOiseaux sera distribuée aux abonnés au cours de la troisième semaine d'août et sortira en kiosques au début de septembre. Ceux qui souhaitent s’abonner ou se réabonner doivent le faire d’ici le 4 août 2017 pour que l’édition automnale soit incluse dans l’abonnement.

Connectez-vous pour commenter