Bulletin Le Migrateur

Le Migrateur - avril 2017

 
 
LE BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU REGROUPEMENT QuébecOiseaux
AVRIL 2017
MAINTENANT 35 ANS À SUIVRE LES POPULATIONS D'OISEAUX
Faites un don

QUÉBECOISEAUX ET LA COMMUNAUTÉ

Lire sur le site WEB

Suivez-nous sur FACEBOOK
Commentez sur TWITTER
Grand Défi QuébecOiseaux 2017 - -un départ canon
Les équipes prenant part au Grand Défi QuébecOiseaux pourront commencer officiellement à scruter le ciel à compter du 1er mai. Vous pouvez d’ores et déjà former votre équipe et commencer à recueillir les dons.

granddefi logoAu moment d’écrire ces lignes, près d’un mois avant l’ouverture officielle des défis, le thermomètre se fait déjà chauffer avec près de 4 500 $ cumulés. La région de Châteauguay est particulièrement active avec huit participants qui ont déjà des dons au compteur. Invitée à participer à son premier Grand Défi, Sophie Thibault, la sympathique chef d’antenne de TVA ne prend pas la chose à la légère puisqu’elle occupe le premier rang au tableau des collectes individuelles. Madame Thibault relèvera son Grand Défi le 7 mai prochain, avec l’Équipe du refuge, à l’île St-Bernard.

Toujours le 7 mai, un autre ornithologue connu du grand public, Damien Robitaille sillonnera le Québec en compagnie de Samuel Denault, mieux connu de notre communauté ornithologique. Damien espère recueillir des dons en tirant avantage de la visibilité que lui offriront le lancement de son nouvel album et la tournée de spectacles qui s’ensuivra.

Environnementaliste convaincu et défenseur des berges du St-Laurent, Jici Lauzon, le comédien-troubadour-humoriste souhaite récolter des dons pour la Maison du Marais de la Société d’aménagement de la Baie Lavallière, qui est responsable d’un projet de restauration de l’habitat du Canard branchu dans les habitats humides du Saint-Laurent et de ses affluents et qui joue un rôle important dans le baguage de la sauvagine au Québec. Jici fera son Grand Défi le 20 mai, dans la tour d’observation sise en bordure du fleuve, à Ste-Anne-de-Sorel. Visiteur régulier d’Ici Radio-Canada Première, Jici espère sensibiliser le public à la cause de la protection de l’environnement par le biais de l’ornithologie.

Entre le 1er et le 31 mai 2017, toutes les équipes pourront choisir la date idéale pour réaliser leurs 24 heures d’observation. Encore cette année, deux formules sont offertes aux participants : la formule stationnaire, plus écolo, sur un site de 10 mètres de diamètre, et la formule mobile qui autorise les déplacements à la condition que les membres de l’équipe ne soient pas séparés lors des observations.
EnteteSiteGD2017 600x250-2
Donnez et gagnez

Alliée de QuébecOiseaux, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) vous encourage à prendre part au Grand Défi 2017.

Lorsque vous faites un don, vous courez la chance de gagner :
Un forfait Nature Gourmande pour 2 personnes pendant 2 nuits à la Station touristique Duchesnay, une valeur d'environ 500 $.

Faites votre Grand Défi dans un des parcs de la Sépaq
Tous les ornithologues qui auront réalisé leur Grand Défi dans l’un des parcs de la Sépaq sont éligibles au tirage de quatre prix incluant une carte annuelle réseau Parcs ainsi qu’un chèque-cadeau d’une valeur de 250 $.

Si vous souhaitez faire un don, commanditer un participant ou créer votre propre équipe, rendez-vous au www.quebecoiseaux.org/gdqo

Nous tenons à remercier Hydro-Québec pour sa contribution financière au Grand Défi

 LogoH-QVTXonVORTEX GreenLogo-SAIL 11sepaq reseau couleur transp


Beau succès de Sur les ailes du jazz
reseautage webLe mercredi 22 février avait lieu la 2e édition de la soirée-bénéfice annuelle au profit de QuébecOiseaux, Sur les ailes du jazz, présentée par la Sépaq. Près de 200 convives ont eu le privilège de vivre une expérience gastronomique et musicale en compagnie du quintette jazz Sarah D. Hakim, au Conservatoire de Montréal. Une somme de 63 000 $ a été amassée grâce aux commanditaires, invités et donateurs. Plusieurs partenaires étaient de la partie, notamment la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et Hydro-Québec, qui s'est impliquée dans l'organisation de l'événement depuis le tout début. Il va sans dire que l'endossement de ces deux partenaires majeurs représente un appui inestimable. Un cocktail dînatoire de réseautage a précédé le concert jazz et les convives ont pu discuter d'environnement, d'ornithologie et de plein air.

S'ensuivit le concert-jazz qui était animé par Pierre Verville, porte-parole de QuébecOiseaux dont les interventions humoristiques ont été fortement appréciées. La comédienne et chanteuse Sarah Dagenais Hakim a envouté son auditoire de sa voix suave, savamment accompagnée d'un quatuor jazz dont la complicité était palpable. La réécriture jazz de plusieurs pièces populaires en ont séduit plus d'un, dont une version touchante de La Bohème de Charles Aznavour, pour laquelle Pierre Verville a emprunté la voix de l'interprète original, pour une finale mémorable.

real webLe président du conseil d'administration de QuébecOiseaux, monsieur Réal Bisson a tenu à souligner l'importance de l'engagement citoyen en environnement. « Lorsqu'on œuvre au sein d'un organisme sans but lucratif, il n'y a rien qui nous fait plus plaisir que de se sentir appuyé par des gens qui croient en notre mission, comme vous ici ce soir. Je n'ai qu'un mot en tête et c'est merci de nous appuyer ».

Lors de la soirée, monsieur John MacKay, PDG de la Sépaq et président d'honneur de la soirée, a annoncé une entente de partenariat avec QuébecOiseaux. Cette entente en trois volets indique que QuébecOiseaux aura à déterminer les espèces-vedettes de chaque parc du réseau de la Sépaq, faire une étude de faisabilité pour la création de bornes interactives et/ou applications mobiles pour faire connaître les oiseaux des parcs et finalement, trouver une façon d'implanter le Grand Défi QuébecOiseaux dans tous les parcs de la Sépaq.

Notons que madame Marie Dumontier, membre du conseil d'administration de QuébecOiseaux, a assuré la présidence du Comité de la soirée-bénéfice pour une deuxième année consécutive.

sepaq reseau couleur transp   LogoH-Q
 

Assemblée générale 2017
Un des avantages d’être membre de QuébecOiseaux est l’opportunité qui vous est offerte de pouvoir vous prononcer sur l’avenir du regroupement et de concrètement participer à sa croissance. Venez exercer votre drogroupe AGAit de vote lors de la prochaine Assemblée générale annuelle de QuébecOiseaux qui aura lieu le 9 septembre prochain, au Parc de l'île St-Quentin, à Trois-Rivières.

Comme l'année dernière, l'avant-midi sera consacré à des présentations de divers projets du Regroupement, alors que le dépôt du bilan de l'organisation et l'élection des administrateurs aura lieu au cours de l'après-midi. Les avis de convocations seront envoyés aux membres dans le courant du mois de juillet. Contribution du ministre de la faune
MFFP webNous sommes heureux de vous annoncer deux participations financières récentes de la part du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Nous avons d’abord reçu des mains du député d’Ungava, Monsieur Jean Boucher, au nom du ministre Blanchette, une remise d’une somme de 1 000 $ lors de la soirée-bénéfice du 22 février dernier.

Nous tenons donc à remercier monsieur Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs pour cette contribution, ainsi que pour une autre somme de 30 000 $ qui nous est octroyée afin de poursuivre le programme de suivi des espèces en péril (SOS-POP). À titre de principale source de données sur les oiseaux au Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ), ce programme de suivi relève d'une importance capitale pour le ministère.
HAUT
Mise en place d'un partenariat avec la Sépaq
john webLors de la dernière soirée-bénéfice, Monsieur John Mackay, PDG de la Sépaq, a dévoilé la signature d'une entente entre le réseau des parcs nationaux du Québec et QuébecOiseaux. Cette entente de trois ans prévoit en premier lieu une intégration du Grand Défi QuébecOiseaux dans l'ensemble du réseau de parcs afin que des équipes viennent y tenir leurs défis d’observations. On fera ensuite la promotion des vedettes ornithologiques dans chaque parc, ainsi qu'une étude de faisabilité sur l'implantation de bornes interactives et/ou d'applications mobiles en lien avec les oiseaux des parcs nationaux du Québec.

Nous sommes très heureux de cette entente de partenariat qui viendra bonifier les services offerts aux visiteurs des parcs tout en faisant la promotion du loisir ornithologique dans toutes les régions du Québec.



Une Virée ornithologique au parc national de Plaisance, les 6 et 7 mai 2017

Plaisance
 
Le Club des ornithologues de l'Outaouais, QuébecOiseaux et le Parc national de Plaisance vous proposent une série d'excursions dirigées par des observateurs chevronnés. Chacun des cinq circuits d'environ 5 km qui sont proposés, explore des habitats exceptionnels attirant une grande variété d'oiseaux. Ne ratez pas cette occasion d'être aux oiseaux!

Samedi, 6 mai : Départ des équipes à 7h depuis le Centre de découverte et de services du parc. Retour au Centre à midi pour le partage d'information (compilation des observations, kiosques et causerie). Boîtes à lunch disponibles sur demande. À partir de 13h30, exploration d'un autre secteur du parc jusqu'à 18h. Clôture de la journée au Centre par un 6 à 7.

Dimanche, 7 mai : au choix, excursion libre dans le parc ou exploration des berges de la rivière des Outaouais jusqu'aux rapides Deschênes (Aylmer).

Coût : frais d'admission habituels de 8,50$ (ou carte de parc). Gratuit pour les moins de 18 ans. Le camping sera fonctionnel à ces dates. Inscription obligatoire auprès du personnel du parc au 819 427-5350, poste 221 ou au 819-427-5334 ou par courriel à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Pour plus d'informations, consultez la page Facebook de l'événement : https://www.facebook.com/events/1680308035607011/
 

Congrès QuébecOiseaux 2017
Modification aux conditions pour les conférenciers

Conformément à notre annonce dans l’édition de février 2017 du Migrateur, le Congrès QuébecOiseaux en sera à sa 6e édition lors du weekend du 28 octobre prochain. Cet évènement, qui accueille des ornithologues amateurs et professionnels provenant des quatre coins de la province, devrait réunir près de 400 participants à l’hôtel Le Victorin à Victoriaville.

victo
 
Près de quarante présentations permettront aux congressistes de mieux connaître la faune aviaire en plus d’échanger et de rencontrer d’autres passionnés d’oiseaux. Pour ce faire, nous faisons à nouveau appel à toutes personnes qui aimeraient faire une présentation touchant l’un des multiples sujets de l’ornithologie, comme l’identification, la photographie, les voyages, la recherche, la conservation, etc. Un comité choisira les conférences retenues parmi les offres reçues assurant ainsi une variété dans les sujets. Les présentations devront durer 20 minutes. Cinq minutes seront ensuite allouées pour une période de questions. L’équipement audiovisuel sera disponible afin d’agrémenter la présentation.

Nous sommes heureux de vous informer qu’après révision des conditions de participation, les conférenciers pourront participer sans frais à l’ensemble du congrès.

Pour proposer une conférence, il suffit de remplir le formulaire qui se trouve à l’adresse http://quebecoiseaux.org/index.php/component/rsform/form/57-h3-appel-de-conferences-pour-le-congres-2017-h3. Après la réception de vos informations, le comité vous contactera pour régler les détails relatifs à la planification de l’événement.

En espérant que vous participerez encore en grand nombre cette année, nous vous remercions à l’avance pour votre collaboration.

Les détails concernant l’inscription au congrès seront publiés d’ici quelques semaines sur le site Web du Regroupement.
Bourses disponibles pour le Camp ornithologique des Jeunes Explos
camp jeunesPour une deuxième année, QuébecOiseaux collabore avec l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac pour offrir à des jeunes le camp idéal pour découvrir la faune aviaire du Québec. L’édition 2017 du camp aura lieu du 13 au 18 août prochain, et il s'adressera aux adolescents âgés de 13 à 17 ans. Le camp sera chapeauté par l’équipe d’ornithologues professionnels de QuébecOiseaux et de l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac.

Grâce à cette équipe qui compte sur une vaste expérience de terrain sur des sites reconnus et en activités de baguage de passereaux, le camp sera une occasion idéale pour s’initier à l’identification de dizaines d’espèces. Le développement des connaissances sur le comportement, la répartition et l’écologie de ces espèces sera aussi au cœur des apprentissages acquis lors du camp ornithologique. Cette formation comprend 5 nuitées et coûte 875 $, taxes incluses.

Afin de réduire ces coûts, QuébecOiseaux offre trois bourses de 450 $. Ces bourses n'ont aucune valeur monétaire, car elles ne servent qu’à réduire le coût d'inscription de l'édition 2017 du Camp ornithologique des Jeunes Explos. Pour être éligible à l'une de ces bourses, le candidat doit décrire sa passion pour l'ornithologie dans un texte de 250 à 500 mots. Veuillez envoyer vos demandes à l'adresse suivante : https://quebecoiseaux.org/index.php?option=com_rsform&formId=60.

Bénévoles recherchés pour le Petit Défi QuébecOiseaux
petit defiEn lien avec le Grand Défi QuébecOiseaux, le Parc national des Îles-de-Boucherville organise depuis trois ans le festival Oiseaux en vue. Parmi les activités prévues lors de la troisième édition qui aura lieu les 20 et 21 mai prochain, mentionnons la tenue du Petit Défi QuébecOiseaux. Inspirée du Grand Défi et du RON junior, cette activité a pour objectif d'initier au loisir ornithologique, les jeunes, et leurs parents. Une randonnée sera donc organisée afin d'observer le plus d'espèces possible dans les environs du pavillon d'accueil. Les équipes seront ensuite réunies à ce même pavillon afin de faire le décompte des espèces observées pendant la journée.

Dans ce contexte, nous recherchons donc des ornithologues qui accepteraient d'accompagner les jeunes afin de les aider à trouver et à identifier les oiseaux. Évidemment, l’accent sera mis sur les espèces aquatiques et de milieux ouverts, plus faciles à observer. Les personnes intéressées doivent remplir le formulaire d'offre de bénévolat sur le site du Regroupement (http://quebecoiseaux.org/index.php/soutien/offre-de-benevolat) et mentionner le Petit Défi QuébecOiseaux dans le champ « Commentaires ».

Nous remercions à l’avance tous les bénévoles qui offriront leurs services.
 

Bilan des inventaires de Martinets ramoneurs dans les établissements scolaires et les bâtiments religieux du Québec en 2016
Geneviève Perreault - Biologiste

QuébecOiseaux a réalisé au printemps 2016, une vaste campagne de recensement des Martinets ramoneurs dans les établissements scolaires et les bâtiments religieux du Québec. Des inventaires ont été réalisés par plus de 83 bénévoles. Au total, 524 cheminées ont été visitées dans 128 municipalités afin d’évaluer leur disponibilité pour les Martinets ramoneurs et de vérifier leur utilisation par l’espèce comme dortoir ou site de nidification. La carte présentée à la fin de ce texte illustre les résultats des inventaires réalisés.

De ce nombre, plus de la moitié des 524 sites (284 cheminées; 54 %) se sont avérés ne pas être disponibles pour le martinet, les cheminées ayant été fermées (installation de chapeaux, grillages, ou pare-étincelles bloquant l’accès à la cheminée), détruites, ou encore, les bâtiments ne possédant tout simplement pas de cheminée. Les inventaires auront aussi permis de confirmer l’utilisation de 79 cheminées (15 %) par le Martinet ramoneur. De ces 79 cheminées, 57 nouveaux sites ont été découverts. Par ailleurs, 144 cheminées (27 %) ont été jugées adéquates et disponibles pour l’espèce même si elles ne semblent pas avoir été utilisées par le martinet. Ces résultats sont très semblables à ceux obtenus lors des inventaires réalisés dans les bâtiments religieux, en 2014 .
.
MARA 2016 Tarte
MARA 2016 Graphique Disponibilité et utilisation des cheminées visitées en 2016, dans les différentes régions administratives.

Les biologistes de QuébecOiseaux ont entamé des démarches d’intendance auprès des gestionnaires de certains bâtiments afin de les informer de la présence de martinets dans leur cheminée et leur proposer des solutions concrètes afin de promouvoir la conservation du Martinet ramoneur et éviter de nuire à l’espèce.
MARA 2016 Carte Localisation des cheminées utilisées par le Martinet ramoneur (points verts) et des cheminées non-disponibles (fermées, détruites ou inexistantes) pour l’espèce (points rouges) en 2016

Nous tenons à remercier les nombreux bénévoles ayant participé aux inventaires, sans qui ce projet n’aurait pas connu un tel déploiement. La mobilisation d’autant d’observateurs sensibles à la cause du martinet est un très bel exemple de ce qui peut être accompli par des citoyens engagés pour la conservation d’une espèce menacée.

Ce projet a été réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada et du programme « Découvrir les habitats fauniques » de la Fondation de la faune du Québec.

canadaFFQ hor coul 1

Guide et fascicules d’aménagement pour des friches de qualité - Favoriser la Paruline à ailes dorées et une biodiversité accrue
Simon Bédard - Biologiste

Guide pageCouvertureDans la poursuite de ses efforts de conservation des oiseaux, QuébecOiseaux est heureux de proposer un nouveau guide et deux fascicules d’aménagement pour le maintien d’habitat ouvert en régénération (friche). Le maintien de ce type d’habitat est important compte tenu de la perte de la quantité et de la qualité de celui-ci, particulièrement dans le sud du Québec.

Le guide vise à transmettre des lignes directrices encadrant la réalisation d’aménagements qui créent les conditions optimales d’habitat pour la Paruline à ailes dorées, une espèce en péril. Cet habitat est essentiellement une friche, située dans un paysage de forêt feuillue, où l’on retrouve des bouquets d’arbustes entrecoupés d’her­bacés ainsi que des arbres dominants épars. La quantité de ce type d’habitat a fortement diminué en raison notamment du développement des activités agricoles intensives, du reboisement et de l’urbanisation. Les efforts d’aménagement pour la Paruline à ailes dorées seront également bénéfiques à de nombreuses autres espèces rares, en situation précaire ou exploitées pour la chasse. Pour compléter le guide, un premier fascicule spécifie le travail qui peut être effectué dans les champs abandonnés tandis que le deuxième fascicule se concentre sur la forêt feuillue.

Vous pouvez télécharger le guide et les deux fascicules sur le site internet de QuébecOiseaux à l’adresse suivante:

http://quebecoiseaux.org/index.php/publications/autres/category/15-guides

Pour une lecture agréable du guide, nous vous invitons à sélectionner l’affichage des pages en mode « deux pages avec défilement ».

Ce projet a été réalisé avec l'appui financier du gouvernement du Canada et de la Fondation de la faune du Québec. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à communiquer avec Simon Bédard, biologiste responsable du projet.

canadaFFQ hor coul 1

De nouveaux nichoirs pour la Crécerelle d'Amérique
Catherine Dion - Biologiste

CRAM Bertrand Hamel webL’année commencera en force pour la Crécerelle d’Amérique, car plus de 75 nouveaux nichoirs seront disponibles pour l’espèce, partout au Québec , dès ce printemps. Ce déploiement de nichoirs est possible grâce à l’implication des clubs ornithologiques, d’organismes de conservation, des fonds récoltés lors de l’édition 2016 du Grand Défi QuébecOiseaux et avec l’appui financier du gouvernement du Canada.

Nous aimerions d’ailleurs souligner l’importante collaboration de la Société québécoise des infrastructures et de la Sureté du Québec qui ont permis l’installation d’un nichoir sur un de leurs terrains à Montréal. Cette démarche avait pour but d’offrir un nouveau site de nidification à un couple de crécerelles qui utilisait depuis quelques années la corniche d'un bâtiment voisin. Or, la réfection de cette corniche la rend maintenant indisponible aux oiseaux, d’où l’importance d’offrir un site de nidification alternatif.

Nous tenons aussi à remercier particulièrement les ornithologues Paul Fortin et Richard Dupuis pour leur dévouement dans ce dossier.

Pour en connaître davantage sur cette espèce, vous pouvez consulter notre nouveau dépliant « Connaître et protéger la Crécerelle d’Amérique ».

Lien vers le dépliant : http://quebecoiseaux.org/index.php/publications/autres/category/5-depliants
canada


HAUT
La Ville de Pointe-Claire s’investit pour la protection de l’Hirondelle rustique
Simon Bédard - Biologiste

HIRU Pointe-ClaireQuébecOiseaux tient à féliciter la Ville de Pointe-Claire pour son initiative de protection de l’Hirondelle rustique. Depuis plusieurs années, un chalet destiné au loisir nautique en abrite une petite colonie. En raison des ravages causés par le temps, le chalet devra subir des rénovations majeures. Dans un souci de protection de la colonie d'hirondelles, la Ville de Pointe-Claire, avec l’expertise de QuébecOiseaux, a pris l’initiative d’offrir un autre abri qui a été installé à quelques pas du chalet actuel.

Nous avons confiance que cet abri, construit et installé par Atelier La Boutique, pourra satisfaire les besoins de la colonie. Notons que l’Hirondelle rustique, malgré l’état de ses populations, n’a pas encore de statut légal en vertu de la Loi sur les espèces en péril ni de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Par cette initiative, la Ville de Pointe-Claire montre qu’elle est proactive et qu’elle fait preuve de leadership en matière de protection des oiseaux, de leurs habitats et de la biodiversité. Bravo!


Des nouvelles de SOS-POP
Pierre Fradette - Biologiste

Les opérations de terrain du programme de suivi des populations d’espèces en péril avaient été orientées en 2016 vers l’inventaire des sites de nidification du Faucon pèlerin et du Martinet ramoneur (Le Migrateur avril 2016). De nombreux ornithologues des clubs ont mis la main à la pâte autant au niveau du recrutement de participants que de la réalisation de suivis. Nous les remercions pour leur implication dans la sauvegarde des espèces en situation précaire.

sos-pop 
Sans entrer dans le détail des résultats, car ils ne sont que préliminaires, on peut néanmoins affirmer que le suivi fut un succès pour le Faucon pèlerin. Plus de 94 % des sites répartis de part et d’autre du Québec méridional ont été suivis. Plus de 115 couples occupaient leur site de reproduction au sud du 50e degré de latitude.

Du côté du Martinet ramoneur, le succès du suivi d’une sélection restreinte (72) de sites de nidification est plus mitigé, car moins de 50 % de l’objectif a été atteint. À la suite de ce constat, le comité de supervision du programme a donc décidé de reconduire cet objectif pour 2017. Il y aura à nouveau une sélection de sites à suivre afin qu’ils soient considérés au niveau des habitats essentiels pour le rétablissement de la population nicheuse.

Les orientations du programme SOS-POP sont sous la responsabilité d’un comité. Voici donc les activités retenues par les membres de ce comité pour la saison de nidification qui arrive à grands pas :
  • Martinet ramoneur, suivi de sites qui pourraient être considérés au niveau des habitats essentiels visant le rétablissement de la population nicheuse.
  • Bruant sauterelle, suivi de tous les sites historiques de nidification afin d’avoir une meilleure idée de la situation de la population.
  • Râle jaune, suivi des sites connus le long du corridor du Saint-Laurent, soit du lac Saint-Pierre aux Îles-de-la-Madeleine.
En ce qui concerne le Bruant sauterelle, on sait déjà qu’une équipe de participants du Club des ornithologues de l’Outaouais (COO) participeront activement au suivi des sites de leur région. Ce projet est appuyé financièrement par le COO et nous y collaborerons également au niveau de la planification.

Au cours des mois d’avril et mai, le coordonnateur entrera en contact avec les responsables de SOS-POP au sein des clubs afin de recruter des participants pour inventorier les sites ciblés par la campagne. Des protocoles établissent la façon de procéder pour de tels inventaires. N’hésitez pas à manifester votre intérêt pour prendre en charge le suivi d’un ou plusieurs sites en contactant soit votre responsable ou le coordonnateur provincial, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Nouveaux avantages offerts aux membres de QuébecOiseaux
lenaturaliste 1Après Mondou, voilà qu’un autre commerçant offre aux membres de QuébecOiseaux des avantages exclusifs. Le Naturaliste, dans la région de Québec offre donc aux détenteurs d’une carte de membre les rabais suivants:

5 % jusqu'à concurrence de 100 $ sur produits d'optique tels télescopes d'astronomie, lunettes d'observation, jumelles et microscopes;
10 % sur les produits d’ornithologie (matériel), entomologie, librairie, jeux didactiques, géologie et matériel de labo;
15 % sur les nichoirs et mangeoires et la nourriture pour oiseaux.

Nous travaillons sans cesse afin d’améliorer la liste des avantages qui sont offerts à nos membres. Nous souhaitons que ces ententes soient bénéfiques pour nos membres et pour les entreprises qui nous accordent leur confiance.

Crédits photo : Articles Sur les ailes du jazz, Entente Sépaq et Contribution MFFP © DAvid Gendron; Assemble générale, Camps Jeunes et Petit Défi © Louis Vaillancourt; Plaisance © Yong Lang; Martinets ramoneurs © Michael Veltri; Nichoir à Crécerelle d'Amérique © Bertrand Hamel; Nichoir à Hirondelle rustique © Ville de Pointe-Claire; SOSP-POP FAucon Pèlerin © Ève Belisle ; SOSP-POP Martinet ramoneur © Yves Gauthier