Règles d'affichage de la Page des oiseaux rares

La tenue à jour de la Page des oiseaux rares du Québec constitue une tâche considérable. Dans le texte qui suit, QuébecOiseaux veut clarifier les règles du jeu afin de faciliter la tâche de la personne responsable du site et d'aider les utilisateurs du site à comprendre ce qu'ils peuvent s'attendre à y trouver.

QuébecOiseaux maintient un site Web destiné à l'affichage des renseignements sur les observations récentes d'oiseaux rares dans le but d'aider les amateurs d'oiseaux qui souhaitent les voir à le faire avec tout le respect requis. Le site inclut, bien en évidence, un lien menant au texte du code de conduite de QuébecOiseaux. Il est primordial que tous les observateurs en prennent connaissance et le mettent en application.

La personne qui est responsable du site est le juge ultime des mentions qui doivent être affichées. Deux aviseurs qu'elle peut consulter quand elle le juge utile sont nommés par QuébecOiseaux. Les décisions prises par la personne responsable le sont au meilleur de sa connaissance, en tenant compte d'une vision globale, et doivent être respectées par tous les utilisateurs du site.

Par « oiseaux rares » on entend :

  1. Toute espèce qui n'est pas listée sur le feuillet d'observation quotidienne de QuébecOiseaux;
  2. Certaines espèces figurant sur le feuillet mais dont moins de dix présences sont généralement signalées par année;
  3. Certains oiseaux observés loin de leur aire québécoise habituelle, selon la disponibilité et le bon jugement de la personne responsable;
  4. Certains oiseaux observés à des moments de l'année où ils sont habituellement absents, selon la disponibilité et le bon jugement de la personne responsable;
  5. Les sous-espèces étrangères quand elles peuvent être identifiées de façon fiable;
  6. Certains hybrides;
  7. Certaines espèces exotiques en liberté;
  8. Au jugement de la personne responsable, les autres espèces particulièrement recherchées lorsque les chances de revoir l'individu signalé sont bonnes.

Une liste d'espèces est dressée pour faciliter l'application de ces critères. Elle apparaît au bas du présent texte.

Compte tenu de la raison d'être du site, aucune mention n'est affichée sans une localisation précise de l'observation. Seulement les observations signalées directement à la personne responsable du site et celles qui le sont via Ornitho-Qc sont affichées . Toute personne qui signale une espèce peut être interrogée au sujet des critères distinctifs observés.

Les mentions sont affichées par catégories (codes de couleur) et par ordre alphabétique dans chaque catégorie. Un crédit est donné aux personnes qui signalent un oiseau pour la première fois et une brève localisation est fournie. Par la suite, la présence de l'oiseau est brièvement confirmée sans crédit chaque journée où l'oiseau est revu au même endroit et une nouvelle localisation est fournie s'il se déplace. Dans le cas des raretés connues pour fréquenter les mêmes emplacements tous les ans, seule une première observation sera affichée pour mentionner le retour à l'emplacement.

Les mentions sont supprimées quand il est jugé que l'oiseau n'est plus vu, généralement quand sa présence n'a pas été confirmée depuis dix jours. Les mises à jour se font selon la disponibilité de la personne responsable. Une autre personne peut assurer la relève en cas d'absence prolongée.

Des photos peuvent être affichées lorsque la personne responsable a la disponibilité pour le faire ou des URL menant directement aux photos pertinentes peuvent être intégrés aux mentions. Mais il n'est pas possible d'afficher toutes les photos reçues et les URL menant à une collection de photos disparates ou à la page d'accueil d'un site personnel ne sont pas inclus. De plus, compte tenu des nombreux cas de harcèlement, le Conseil d'administration de QuébecOiseaux a pris la décision de ne plus afficher de photos de Strigidés (hiboux, chouettes, nyctales, etc. ). Une photo soumise pour affichage ne doit contenir que le nom du photographe et le symbole « © ».

Le site présente une synthèse des observations correspondant aux conditions établies ici. Il ne remplace pas les guides de sites d'observation, les atlas routiers ni les forums ornithologiques. Les observateurs sont invités à utiliser le forum Ornitho-Qc pour s'informer davantage sur les observations signalées ou pour diffuser des renseignements plus détaillés.

La personne qui maintient le site n'a pas pour fonction de répondre à des questions relatives aux oiseaux et n'a généralement pas le temps de le faire. Ceux et celles qui souhaitent des réponses sont invités, après consultation des sources d'information disponibles, à poser plutôt leurs questions via le forum Ornitho-Qc.

Responsable du site : Louise Simard

Aviseurs désignés : Pierre Bannon et Michel Bertrand

Texte agréé par le Conseil d’administration du Regroupement QuébecOiseaux le 12 mars 2005.


ESPÈCES EXCEPTIONNELLES

Les espèces les moins souvent signalées au Québec et, bien entendu, toute espèce signalée pour la première fois.

  • Aigrette garzette
  • Albatros à nez jaune
  • Barge à queue noire
  • Barge rousse
  • Bec-en-ciseaux noir
  • Bécasseau à col roux
  • Bécasseau à queue pointue
  • Bergeronnette grise
  • Bihoreau violacé
  • Bruant à couronne dorée
  • Bruant à gorge noire
  • Bruant de Henslow
  • Bruant de Smith
  • Bruant noir et blanc
  • Buse de Swainson
  • Cardinal à tête noire
  • Chevalier aboyeur
  • Chevêche des terriers
  • Choucas des tours
  • Colibri roux
  • Courlis cendré
  • Cygne trompette
  • Dendrocygne à ventre noir
  • Dendrocygne fauve
  • Eider de Steller
  • Engoulevent de Caroline
  • Foulque macroule
  • Frégate superbe
  • Fuligule morillon
  • Geai de Steller
  • Goéland à manteau ardoisé
  • Goéland de Californie
  • Goéland de Thayer
  • Goéland leucophée
  • Grèbe à cou noir
  • Grive litorne
  • Grive mauvis
  • Grive musicienne
  • Grue cendrée
  • Guifette leucoptère
  • Guillemot à cou blanc
  • Guillemot à long bec
  • Hirondelle à front brun
  • Huîtrier d'Amérique
  • Ibis à face blanche
  • Ibis blanc
  • Lagopède alpin
  • Merle noir
  • Merlebleu azuré
  • Milan à queue fourchue
  • Milan du Mississippi
  • Moucherolle vermillon
  • Moucherolle vert
  • Mouette rosée
  • Oie à bec court
  • Oie des moissons
  • Oriole de Bullock
  • Oriole masqué
  • Paruline à gorge jaune
  • Paruline de Kirtland
  • Paruline de Swainson
  • Paruline grise
  • Paruline orangée
  • Passerin nonpareil
  • Pélican brun
  • Pie d’Amérique
  • Pigeon à queue barrée
  • Pinson du Nord
  • Plongeon à bec blanc
  • Pluvier doré
  • Pluvier grand-gravelot
  • Quiscale de Brewer
  • Râle élégant
  • Râle gris
  • Roselin à tête grise
  • Sarcelle cannelle
  • Sterne caugek
  • Sterne fuligineuse
  • Sterne hansel
  • Sterne royale
  • Piranga orangé
  • Tantale d’Amérique
  • Tarin des aulnes
  • Tohi à queue verte
  • Tohi tacheté
  • Tourterelle à ailes blanches
  • Tourterelle turque
  • Tyran à gorge cendrée
  • Tyran à longue queue
  • Tyran des savanes
  • Tyran gris
  • Tyran mélancolique
  • Vanneau huppé
  • Viréo de Cassin
  • Viréo jaune-verdâtre

ESPÈCES INUSITÉES

Présences récurrentes au fil des ans, mais non signalées certaines années.

  • Aigrette bleue
  • Aigrette tricolore
  • Avocette d'Amérique
  • Bécasseau cocorli
  • Bernache nonnette
  • Bruant à face noire
  • Bruant à joues marron
  • Effraie des clochers
  • Goéland cendré
  • Grive à collier
  • Guiraca bleu
  • Moucherolle à ventre roux
  • Mouette blanche
  • Oriole des vergers
  • Paruline à ailes bleues
  • Paruline à capuchon
  • Paruline des prés
  • Paruline du Kentucky
  • Paruline hochequeue
  • Paruline polyglotte
  • Paruline vermivore
  • Pélican d'Amérique
  • Pie-grièche migratrice
  • Sarcelle d'été
  • Solitaire de Townsend
  • Sterne de Forster
  • Sturnelle de l'Ouest
  • Talève violacée
  • Piranga à tête rouge
  • Piranga vermillon
  • Traquet motteux
  • Tyran de l'Ouest
  • Urubu noir
  • Viréo aux yeux blancs

ESPÈCES RARES

Espèces signalées chaque année mais peu souvent. D'autres « raretés », selon la région ou la période de l'année, peuvent être affichées.

  • Aigrette neigeuse
  • Barge marbrée
  • Bec-croisé des sapins
  • Bécasseau d'Alaska
  • Bécasseau roussâtre
  • Bécassin à long bec
  • Bruant des plaines
  • Canard siffleur
  • Carouge à tête jaune
  • Chevalier semipalmé
  • Chouette épervière
  • Chouette lapone
  • Combattant varié
  • Coulicou à bec jaune
  • Cygne siffleur
  • Cygne tuberculé
  • Dickcissel d'Amérique
  • Eider à tête grise
  • Faucon gerfaut
  • Fuligule à dos blanc
  • Goéland brun
  • Guillemot de Brünnich
  • Héron garde-bœufs
  • Hibou des marais
  • Ibis falcinelle
  • Labbe à longue queue
  • Mergule nain
  • Moqueur polyglotte
  • Mouette atricille
  • Mouette de Franklin
  • Mouette de Sabine
  • Mouette pygmée
  • Mouette rieuse
  • Nyctale de Tengmalm
  • Oie rieuse
  • Paruline à gorge grise
  • Paruline azurée
  • Phalarope à bec étroit
  • Phalarope à bec large
  • Phalarope de Wilson
  • Pic à tête rouge
  • Pic à ventre roux
  • Plongeon du Pacifique
  • Puffin des Anglais
  • Puffin fuligineux
  • Râle jaune
  • Tétras à queue fine
  • Troglodyte à bec court
  • Troglodyte de Caroline

SOUS-ESPÈCES ÉTRANGÈRES

Par exemple : race auduboni de la Paruline à croupion jaune, races de l'Ouest du Junco ardoisé, etc.

HYBRIDES

À l'exclusion des hybrides Canard colvert x Canard noir.

ESPÈCES EXOTIQUES

Espèces n'appartenant pas à l'avifaune québécoise : des oiseaux échappés de captivité ou des oiseaux délibérément relâchés (à l'exclusion des espèces solidement acclimatées : Pigeon biset, Roselin familier, etc.).