fbpx

Bourses du Fonds Atlas

Suivi des oiseaux marins au quai de Pointe-au-Père

D’abord considéré comme une activité ornithologique de loisir particulièrement populaire en Europe, le seawatching est aujourd’hui reconnu comme un outil approprié pour diagnostiquer les changements populationnels ou phénologiques des populations migratrices d’oiseaux marins. Pourtant, malgré l’importance du corridor migratoire de l’estuaire du Saint-Laurent et l’augmentation annoncée du transport de pétrole sur le fleuve, peu de suivis standardisés permettant de décrire et de mesurer le flux migratoire survenant dans ce corridor ont été jusqu’à aujourd’hui effectués. Connu de longue date par les ornithologues locaux pour l’observation des oiseaux marins dans l’estuaire maritime du Saint-Laurent, le quai de Pointe-au-Père n'avait pas fait l'objet de suivi régulier jusqu'en 2013. Ce suivi est le seul de ce genre dans la province et un seul (Pointe Lepreau, NB) assure cette mission dans l’ensemble de l’Est du Canada. C’est pour cela qu’après quelques saisons suivies de façon sporadique par quelques observateurs depuis 2013, un suivi printanier exhaustif, suivant un protocole standardisé a été initié au printemps 2016 et celui-ci a été étendu à l’automne en 2018.

Montant reçu des Bourses du Fonds Atlas: 2 000 $