fbpx

Pierre Bannon

Pierre Bannon a commencé à observer les oiseaux en 1976. Depuis, il s’est engagé dans une multitude de projets de science citoyenne avec rigueur et générosité. Par le partage de ses connaissances, Pierre a participé plus que quiconque à faire découvrir les oiseaux du sud du Québec que ce soit par la publication de son livre Où et quand observer les oiseaux dans la région de Montréal en 1991 ou en répondant aux questions des amateurs via les forums de discussion (p. ex. Ornitho-Qc) ou même par téléphone (à une époque plus lointaine).

Pierre aura touché directement des centaines, voire des milliers, d'observateurs dans les 40 dernières années tout en restant simple, souriant et affable. Il a toujours ouvert grande les portes à la relève leur offrant mentorat tout en les traitant avec grand respect. Dans sa chronique Parlons d’oiseaux pour la revue The Song Sparrow et la chronique des observations saisonnières publiée dans la revue QuébecOiseaux depuis ses débuts, Pierre aura contribué plus que quiconque à l'archivage des mentions ornithologiques singulières pour le Québec. Parfois sans le savoir, de nombreux observateurs d’oiseaux ont profité un jour ou l’autre d’une découverte de Pierre Bannon, que ce soit par l’observation d’un oiseau rare qu’il avait trouvé ou par la visite de sites qu’il a popularisés. On peut penser au barrage de Sainte-Martine ou à la découverte d’une population importante de Paruline à ailes dorées dans les années 80 dans la région de Huntingdon.

Les gens ayant croisé ce pédagogue d’une grande humilité, font valoir sa grande expertise et sa généreuse humanité. Sa contribution à la promotion et au développement du loisir ornithologique est remarquable.