fbpx

Maxime Tremblay

Maxime Tremblay, président de l’Association des amateurs d’hirondelles du Québec, voue une véritable passion pour l’Hirondelle noire. Chaque année depuis 2005, il parcourt le sud du Québec afin de faire le suivi des colonies d’Hirondelle noire, une espèce dont les effectifs ont chuté de près de 94 % depuis 1970. Il a accumulé une quantité phénoménale de données sur la nidification de l’espèce et suivi 217 nichoirs, répartis dans 97 colonies différentes.

Il s’occupe aussi de l’entretien du nichoir-laboratoire situé à Dorval, en bordure de la baie de Valois. Cette imposante structure de sept mètres de haut et de 64 compartiments de nidification permet d’observer et de documenter la vie quotidienne des couples d’Hirondelle noire qui viennent y nicher depuis 1996.

Au fil des années, il a participé activement à la mise en place de mesures de mise en valeur et de protection de l’Hirondelle noire et de son habitat. En effet, par son expertise en la matière, il s’efforce de transmettre de judicieux conseils et de participer à l’entretien, à l’installation ou à la relocalisation de certains nichoirs ainsi que de veiller au bon entretien de l’habitat à proximité des nichoirs. Que ce soit directement auprès des propriétaires, des gestionnaires municipaux ou d’autres organisations, son expertise est toujours juste et quasi inévitable. Sa contribution à la conservation d’une espèce en péril est tout à fait remarquable.