fbpx

Le Grand Défi en action !

  • Les fonds amassés lors du Grand Défi ont permis à l'Observatoire d'oiseaux de Tadoussac de développer des ateliers de sensibilisation auprès du grand public et d’offrir un camp ornithologique pour les jeunes.
  • En mai 2018, la Société d’ornithologie de la vallée du Richelieu a tenu plusieurs activités grâce à ses généreux parrains, Les Géocoucoureurs et Les Pèlerins de la montagne qui ont amassé 2 155 $. Les dons soutiennent notamment le RON junior, en place depuis trois ans, permettant à plusieurs jeunes d’observer des oiseaux et de se sensibiliser à l’importance de la protection des oiseaux et de leurs habitats.
  • Les fonds amassés aideront l’UQROP à bâtir un centre d’interprétation afin d’ouvrir "Chouette à voir!" à l’année. Ce centre innovateur assurera la pérennité de l’organisme et de sa mission de conservation des oiseaux de proie. Dans ce lieu de découvertes et d’émerveillement, il sera possible d’admirer la plus importante collection vivante d’oiseaux de proie du Québec.
  • Les fonds récoltés par la Société du loisir ornithologie de l’Estrie dans le cadre du Grand Défi serviront à entretenir un vaste réseau de plus d’une centaine de nichoirs à Hirondelles bicolores, rustiques et à front blanc.
  • Le Club des ornithologues de Québec a recueilli au fil des ans près de 7 000 $ qui ont permis, entre autres, la construction d’une volière pour les oiseaux sauvages, la protection d’habitats critiques dans des milieux humides, l’appui à un camp ornithologique pour les jeunes et l’entretien de nichoirs à hirondelles.
  • En 2018, des membres du Club des observateurs d’oiseaux de la Haute-Yamaska ont découvert une ferme qui abrite trois espèces d’hirondelles soit bicolore, rustique et à front blanc. En partenariat avec la Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes en Haute-Yamaska, près de 1 450 $ seront investis pour protéger ces importantes populations d’hirondelles.
  • Les fonds récoltés dans le cadre du Grand Défi ont permis au Club des ornithologues de l’Outaouais de faire un inventaire de sites de reproduction du Bruant sauterelle, soutenir un projet de recherche pour prédire l’habitat de la Paruline du Canada et d’effectuer des suivis de nichoirs pour le Merlebleu de l’Est et le Canard branchu.
  • Canards Illimités consacre les fonds recueillis à son programme de nichoirs. Ce dernier soutient et encadre des bénévoles passionnés dans l’établissement et le suivi de réseaux de nichoirs destinés aux canards arboricoles. Chaque année, de nouveaux sites d’intérêt sont proposés aux quatre coins du Québec. Nous attendons le vôtre.
  • En 2019, les fonds récoltés lors du Grand Défi serviront aux actions d’intendance auprès des propriétaires de bâtiments ayant une cheminée occupée par le Martinet ramoneur. Ils permettront également d’entreprendre des démarches auprès de gestionnaires de sablières, de carrières et de cannebergières pour la protection de l’Hirondelle de rivage.
  • Les fonds récoltés lors de l'activité du Grand Défi permettent de soutenir la coordination de la station de baguage du Rocher-Blanc : rémunération du maître-bagueur, accueil des visiteurs et logement des stagiaires de l'Observatoire d’Oiseaux de Rimouski. Ces fonds sont d'une aide précieuse pour l'observatoire en fonction des besoins changeants chaque année.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Récits du Grand Défi

Les Grives SOLidaires 2019

Les Grives SOLidaires: Alain Sylvain, José Gagnon, Suzanne Cholette et Dominic Chartier

La Prairie, le 9 juin 2019

C'est avec plaisir encore une fois cette année que nous avons entrepris de relever le Grand Défi QuébecOiseaux. Nous en sommes à notre 7e édition. Fidèles à nos habitudes, nous avons couvert une partie du territoire se trouvant dans la magnifique région de Lanaudière. Il était donc 11h00 lorsque nous avons commencé à identifier les oiseaux à l’Île Lebel à Repentigny.

Lire la suite...

Les Nains de jardins 2019

Bonjour!

C’est la tête encore pleine d’oiseaux que j’écris ces lignes, après plusieurs heures de sommeil des plus obligatoire… :-) Le Grand Défi est déjà derrière nous, et j’en garderai encore de très bons souvenirs… Le printemps tardif m’a causé bien des soucis : le grand jour approchait, et par encore une seule paruline! Les oiseaux seraient-ils au rendez-vous? Avais-je vu trop grand, avec un objectif de 50 espèces, sachant que l’année passée, notre équipe en avait décompté 56? 

Lire la suite...

Les Ornitrotteurs 2019

Les Ornitrotteurs: Émile Brisson-Curadeau, Jean-Philippe Gagnon, Alain Goulet et Serge Beaudette

QUELLE VIRÉE!!! Moi et mon équipe Les Ornitrotteurs, avons terminé notre Grand Défi lundi soir à 17h... avec... 161 espèces!!!

C'est la moitié des nicheurs réguliers au Québec en 24 heures! Pour un passionné des oiseaux, voir autant d'espèces en si peu de temps, c'est vraiment euphorisant! Et en plus, on a eu un plaisir fou tous les 4 ensemble, la fatigue de ne pas dormir aidant sans doute au plaisir aussi!

Lire la suite...

Les Grives SOLidaires 2018

Après quelques années à faire la même route et considérant le retard dans la migration de ce printemps, nous avons décidé de visiter un autre site pour la première partie de notre course aux oiseaux. C’est donc sous un beau ciel ensoleillé que nous débutons la soirée du 18 mai à la Halte migratoire de St-Barthélemy. Endroit reconnu pour la migration printanière, il y a encore beaucoup d’oiseaux lors de notre passage. Quelques milliers d’Oies des neiges sont présentes dans les champs agricoles. Les Bernaches du Canada se prélassent au soleil en compagnie d’une belle brochette de canards : Canards pilets, Canards colverts, Canards chipeaux, Canards d’Amérique, Sarcelles d’hiver et un Canard souchet. Nous passons une bonne heure à fouiller les recoins de la halte et les routes qui la bordent. Nous sommes impressionnés par le nombre de Pygargues à tête blanche présents : 4 immatures et un adulte. Faut croire qu’ils ont là un bon site pour se restaurer. Il y a aussi sur place quelques oiseaux de rivage habituellement rares dans notre liste du Grand Défi : Pluvier semipalmé, Bécasseau minuscule, Chevalier solitaire, Petit et Grand Chevalier.

Lire la suite...

Les Intrigants volatiles 2018

Il ne faisait pas chaud quand Bertrand et moi sommes arrivés à 4 h 45 au Sentier de la Nature Sornberger à Bedford, samedi dernier : à peine trois degrés! Pour nous récompenser de notre lever matinal, le chœur d’une trentaine d’espèces a chanté durant la première demi-heure. La première ronde le long des étangs et sur le sentier nous a permis de belles trouvailles, comme le Bécasseau à croupion blanc, le Moucherolle à ventre jaune et la Paruline rayée.

Lire la suite...