fbpx

Les Grives SOLidaires 2018

Après quelques années à faire la même route et considérant le retard dans la migration de ce printemps, nous avons décidé de visiter un autre site pour la première partie de notre course aux oiseaux. C’est donc sous un beau ciel ensoleillé que nous débutons la soirée du 18 mai à la Halte migratoire de St-Barthélemy. Endroit reconnu pour la migration printanière, il y a encore beaucoup d’oiseaux lors de notre passage. Quelques milliers d’Oies des neiges sont présentes dans les champs agricoles. Les Bernaches du Canada se prélassent au soleil en compagnie d’une belle brochette de canards : Canards pilets, Canards colverts, Canards chipeaux, Canards d’Amérique, Sarcelles d’hiver et un Canard souchet. Nous passons une bonne heure à fouiller les recoins de la halte et les routes qui la bordent. Nous sommes impressionnés par le nombre de Pygargues à tête blanche présents : 4 immatures et un adulte. Faut croire qu’ils ont là un bon site pour se restaurer. Il y a aussi sur place quelques oiseaux de rivage habituellement rares dans notre liste du Grand Défi : Pluvier semipalmé, Bécasseau minuscule, Chevalier solitaire, Petit et Grand Chevalier.

Un bon début, nous sommes satisfaits d’avoir opté pour ce site cette année. Il y a aussi une autre raison à notre changement d’itinéraire. Un oiseau très rare pour le Québec a été mentionné dans la région et nous voulons essayer de l’observer pour l’ajouter à notre liste du grand Défi et faire une pierre deux coups en l’ajoutant aussi à notre liste d’observation à vie ! Pourquoi pas ? Nous nous dirigeons alors vers Saint-Damien à la recherche de ce fameux oiseau, l’Alouette des champs. Arrivés sur les lieux à 19h20, ils nous restent un peu de temps de clarté pour tenter de le voir. Les Hirondelles rustiques, bicolores et à front blanc sont très actives en cette fin de journées à se nourrir d’insectes en vol au-dessus des champs. Nous observons aussi quelques Pluviers kildirs qui se fondent littéralement dans le décor des champs labourés. Les deux derniers oiseaux observés avant notre départ sont un couple de Goglu des prés. Nous avons manqué l’alouette mais nous avons quand même réussi à ajouter des espèces à notre Grand Défi !

Après un petit arrêt pour se sustenter, nous continuons notre chemin vers Saint-Michel-des-Saints. Sur le chemin du chalet, une Bécasse d’Amérique fait son apparition devant nous. Nous arrêtons la voiture et l’observons. Éclairée par les phares de la voiture, elle émet son cri typique bourdonnant et sonore « piint » ! Elle se déplace un peu et s’arrête à nouveau. On prend des photos ! À chaque fois qu’elle émet son cri, son petit corps dodu se soulève. Wow ! Une belle observation pour terminer cette soirée.

L’heure du réveil arrive vite. Nous partons quelques heures à pied aux alentours du chalet pour aller relever une première récolte avant le déjeuner. Il fait très beau et beaucoup moins froid que prévu, on ne s’en plaint pas ! Le printemps tardif nous offre un avantage aujourd’hui : il n’y a pas une feuille dans les arbres, donc les oiseaux, surtout les parulines, sont plus faciles à voir ! Toutefois, il y a un autre effet à ce printemps tardif, les parulines ne sont pas toutes arrivées. Ce n’est pas grave, on prend tout ce qui passe : Paruline bleue, à collier, à gorge noire, à tête cendrée, masquée, à joues grises, couronnée, à gorge orangée, à flancs marron, à croupion jaune, noir et blanc , jaune, à calotte noire et tigrée. Ouf ! Finalement il n’en manque pas beaucoup ! Les oiseaux sont en voix à cette heure et nous continuons d’ajouter des espèces à notre liste. Un Faucon émerillon passe au-dessus de nos têtes en criant. C’est probablement l’un des individus du couple observé la semaine dernière au même endroit. Nous espérons qu’ils nicheront aux alentours. Les Tarins des pins sont omniprésents, nous les entendons pépier dans le haut des sapins. Nos estomacs commencent à gargouiller, c’est le temps de déjeuner et de préparer nos lunchs afin de continuer notre journée.

Nous reprenons notre route habituelle : rang Ste-Louise, Pourvoirie St-Zénon, village de St-Michel-des-Saints, Lac Kaiagamac. À la Pourvoirie St-Zénon, c’est le festival des rapaces. Un après l’autre, ils font leur apparition : la Petite Buse qui nous rase la tête, le Pygargue à tête blanche que l’on attrape dans nos jumelles en observant le Petite Buse. Vient ensuite la Buse à queue rousse qui tourne dans un angle parfait pour nous montrer sa belle queue rousse toute étalée. C’est la journée d’ouverture de la pêche et il ne manque pas de pêcheurs sur le lac de la pourvoirie, y compris le Balbuzard pêcheur qui espère qu’il restera quelques poissons pour lui! Un autre rapace passe en trombe. De la famille des éperviers, j’opterais pour l’Épervier de Cooper à cause de la grosseur mais nous n’avons pas eu assez de temps pour relever tous les détails nécessaires à son identification alors il ne fera pas partie de notre liste ! Un couple de Grands Pics de la Pourvoirie sont fidèles à leur poteau d’Hydro-Qc, ils y ont encore établi leur nid cette année. Et une première pour le Grand Défi, nous observons 3 Becs-croisés bifasciés au sommet d’un grand sapin au chalet principal de la pourvoirie. Nous en sommes bien heureux car on ne les voit pas souvent ces oiseaux.

Le village de St-Michel et la route le long du Lac Kaiagamac se révèlent plutôt tranquille. En se promenant dans les rangs, on trouve deux beaux Bruants à couronne blanche dans un sapin à hauteur de nos yeux. Clic, clic, les caméras s’activent ! On termine la journée à St-Zénon aux alentours du Lac St-Sébastien. On y déniche un Pic maculé bien occupé à chercher sa pitance et un couple de Bernaches du Canada qui se baigne dans un petit bassin tout près de nous, une autre belle séance de photos.

Une année record pour le nombre d’espèces ! Notre objectif de 75 espèces a largement été dépassé avec un résultat de 91 espèces !

Voici le lien pour voir la liste des espèces :
https://quebecoiseaux.org/index.php/fr/resultats/especes-observees?view=teamspecies&team_id=386

Et un mini vidéo de notre activité du Grand Défi : https://youtu.be/NP-UJRs8ywE