fbpx

Nouvelles et communiqués

L'ornithologie et QuebecOiseaux dans les médias

le nez dehorsPrenez quelques minutes pour regarder l'émission Le Nez dehors, animée par Anne-Marie Kirouac, qui nous fait découvrir le parc l'Orée des bois. Notre Directeur général, Jean-Sébastien Guénette fait un tour d'horizon pour parler de l'ornithologie et fait découvrir, surtout grâce à ses oreilles, une vingtaine d'espèces présentes dans ce boisé, malgré l'heure tardive.

http://bit.ly/177YbUx

Revenu d'Ottawa, où il a participé au Bird Life World Congress, Jean-Sébastien a aussi été interviewé par Charles Lévesque, dans le cadre de l'émission Matins sans fontières, sur les ondes de Première Chaîne, de Radio-Canada. Monsieur Lévesque est particulièrement préoccupé par un rapport qui fait état d'une baisse notable de la population aviaire, à l'étendue de la planète. Il en profite pour sonder Jean-Sébastien en l'invitant à se prononcer sur la question.

http://bit.ly/12g9hSg

 

Sondage - Parc Summit

L'université de Waterloo tient un projet de recherche concernant le Parc Summit. En particulier, vous serez invités à décrire ce que cette forêt urbaine signifie pour vous et si un impact sur vos expériences d’activités de loisir de plein air a résulté de vos rencontres avec d’autres adeptes de ces lieux et/ou leurs chiens. Enfin, on vous demandera de formuler des recommandations, le cas échéant, sur des moyens d'améliorer le Parc Summit.

Le lien de la version française du projet de recherche est:   http://svy.mk/1aeFemS

Si vus préférez répondre au questionnaire en anglais:http://svy.mk/12keRXU

La Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs fonctionne

QuébecOiseaux tient à féliciter Protection des oiseaux du Québec et 
Joël Coutu pour leur vigilance et leur engagement dans le dossier de 
la fauche du nerprun. Voilà un bel exemple de collaboration et aussi 
une excellente illustration du rôle que peuvent jouer les clubs et 
leurs membres.

Tout comme l’a fait Joël, lorsque vous êtes témoin de 
situation semblable, vous pouvez aussi avoir recours à nos services, 
c’est un des rôles que nous jouons. Les ornithologues ne réalisent 
souvent pas l'importance qu'ils ont en étant nos yeux et nos oreilles 
sur le terrain. Et nous venons d'avoir la preuve que la Loi sur la 
convention concernant les oiseaux migrateurs peut être très utile pour 
protéger nos oiseaux. Mais pour qu'il y ait mise en application, il 
faut qu'il y ait plainte.

Soulignons une fois de plus l'importance du loisir ornithologique 
associatif, c'est-à-dire QuébecOiseaux et ses clubs affiliés. Grâce 
à Joël, qui a été la bougie d'allumage, les démarches officielles de 
Protection des oiseaux du Québec ainsi que de 
QuébecOiseaux, en collaboration avec le bureau d'application de la 
faune d'Environnement Canada, ont été faites afin de dénouer cette 
impasse dans les plus brefs délais, sans faire de fracas, efficacement 
et discrètement.

Continuez à être vigilants et n’hésitez pas à demande de l’aide.


Ensemble, nous ferons la différence.

La Berce du Caucase - Plante toxique agressive

Plusieurs régions du Québec sont aux prises avec une invasion bien particulière: des colonies de berces du Caucase, une plante envahissante et toxique, y ont été localisées. La berce du Caucase a notamment été vue à Sainte-Anne-de-la-Pérade, à Drummondville et à Warwick.

La santé publique a mis en garde les citoyens de la région contre cette plante en raison de son haut risque de brûlure. En effet, une toxine présente dans la sève provoque des inflammations et des brûlures lorsqu’en contact avec la peau. La peau devient gonflée et rouge, un phénomène qui peut persister pendant une semaine.

Source: TVA Nouvelles - Pour en savoir plus: http://bit.ly/147rm67

 

Le Migrateur de juin maintenant disponible

Avis à tous les abonnés au Migrateur, l'édition de juin est maintenant disponible. Vérifiez votre boite de courriels, elle vous a été envoyée il y a deux jours.

Vous pouvez également la lire en ligne si vous êtes membre individuel du Regroupement QuébecOiseaux en vous identifiant abord (en haut de page) t allez dans l'oglet Parutions/Le Migrateur