Nouvelles et communiqués

Conservation des oiseaux champêtres

Le guide de recommandations « Aménagements et pratiques favorisant la protection des oiseaux champêtres » est enfin disponible!

QuébecOiseaux est fier d'annoncer que le guide de recommandations Aménagements et pratiques favorisant la protection des oiseaux champêtres est enfin disponible.

Sturnelle des présLes oiseaux champêtres (oiseaux associés au milieu agricole) constituent le groupe d'oiseaux qui connait le déclin de population le plus important. La détérioration et la perte d'habitat semblent expliquer en grande partie ce déclin. Cette problématique étant peu connue des acteurs du milieu agricole, ce guide a été développé afin de remédier à cette situation. Ainsi, des recommandations de pratiques et d'aménagements y sont présentées par type d'habitat (utilisation du sol ou structure du paysage). La mise en place de ces recommandations assurera une meilleure cohabitation des oiseaux champêtres et de l'agriculture.

Depuis plusieurs mois, Stéphane Lamoureux et Catherine Dion, biologistes du volet conservation de QuébecOiseaux, ont travaillé sans relâche sur ce projet. « Nous voulions que ce guide devienne un document de références incontournable pour la protection des oiseaux champêtres. Qu'il soit à la fois complet et facile à consulter tout en tenant compte des différents contextes agricoles du Québec. Nous sommes convaincus aujourd'hui qu'il répond à l'ensemble de ces critères, et ce, grâce à l'implication de plusieurs collaborateurs œuvrant dans le milieu agricole» mentionne Stéphane Lamoureux, coordonnateur du projet.

Pour accéder au guide, visitez le site web du Regroupement QuébecOiseaux à l'adresse suivante : version pdf

De plus, une version pour tablette est également disponible sur Google Play Store : version pour tablette

Ce guide a été réalisé grâce aux dons amassés par le Grand Défi QuébecOiseaux, ainsi qu'avec le soutien financier du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, de la Fondation de la faune du Québec, d'Environnement Canada et de la Fondation Schad.

Fondé en 1981, le Regroupement QuébecOiseaux est un organisme à but non lucratif qui regroupe et représente les personnes et les organismes intéressés à l'étude, à l'observation et à la protection des oiseaux du Québec. Ses objectifs sont de favoriser le développement du loisir ornithologique, promouvoir l'étude des oiseaux et veiller à leur protection et à celle de leurs habitats. Entre autres choses, QuébecOiseaux élabore plusieurs outils de sensibilisation et des guides de recommandations afin de permettre au grand public et aux organismes de conservation de participer à la protection des oiseaux.

Source : Stéphane Lamoureux et Catherine Dion, biologistes; 514-252-3190, poste 1;

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Demande d’aide pour une étude de surveillance des substances toxiques chez l’Étourneau sansonnet

Environnement Canada a récemment mis sur pied un programme de recherche et de surveillance sur les substances toxiques dans l’environnement. La Division de l’écotoxicologie et de la santé de la faune a retenu l’Étourneau sansonnet comme espèce sentinelle et un réseau de nichoirs a été installé à quatre sites dans la région de Montréal et Lanaudière. Des œufs sont récoltés afin d’effectuer des analyses des substances toxiques. Malheureusement, le succès d’occupation des nichoirs est inégal et les biologistes d'Environnement Canada manquent d’œufs à certains sites. Nous faisons donc appel aux ornithologues qui auraient des nichoirs à Hirondelle bicolore occupés par des étourneaux dans les régions visées ou qui pourraient localiser des nids d’étourneaux facilement accessibles et nous dire s’il y a présence d’œufs dans ces nids. Mais attention : les zones d’intérêt sont très limitées, nous faisons donc appel uniquement à ceux qui ont localisés des nids dans les régions suivantes :

  • Pointe-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles : région du Parc de la Pointe-des-Prairies du côté ouest de l’île de Montréal; région située au nord du boulevard de la Rousselière du côté est de l’île de Montréal, jusqu’au bout est de l’île.
  • Lachenaie-Le Gardeur : région située au nord de l’autoroute 640 et à l’est du site d’enfouissement de Lachenaie, au sud de la rue St-Paul et à l’ouest du boulevard LeGardeur.
  • Lanoraie-Berthier : bande riveraine du fleuve entre Lanoraie et Berthier, sur environ 1 km de largeur.

Le temps presse puisque la saison de nidification est déjà avancée, mais il pourrait y avoir des nicheurs tardifs, idéalement de première nichée. Si vous avez localisé des nids actifs d’étourneaux dans ces régions et que vous croyez qu’il y a des œufs (entiers, pas des coquilles), vous pouvez contacter Louise Champoux à Environnement Canada au téléphone ou courriel suivant : 418-648-4657 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. SVP fournissez la localisation du nid aussi précisément que possible, la date de ponte si vous la connaissez et les coordonnées de la personne à contacter.

À noter : Si votre nid est situé dans la bonne zone et qu’il contient des œufs, les biologistes d'Environnement Canada iront peut-être prélever ces œufs en tout ou en partie.

Un cadeau de Noël unique!

Commandite2016 QO webOffrez- vous ou à un de vos proches, un cadeau de Noël unique, du jamais vu de la part de QuébecOiseaux.

Saviez-vous que notre porte-parole Pierre Verville chante et qu'il s'est déjà produit au Festival de jazz de Montreux?

Le jeudi 17 mars 2016, Pierre animera notre première soirée bénéfice intitulée Les Grandes musiques de la nature. Pour l'occasion, le quatuor à cordes Andara interprétera des airs connus sur le thème de la nature et des oiseaux tels Le Cygne de St-Saëns, le Printemps de Vivaldi et Pierre Verville interprétera en compagnie du quatuor, Luiza, l'œuvre du réputé Carlos Jobim, d'une manière que vous n'aurez jamais imaginée.

Un cocktail dinatoire vous sera servi dès 18h30... au plaisir de vous y rencontrer. Humour, gastronomie et musique, quel menu idéal!

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant www.quebecoiseaux.org/soiree-benefice

Les gens derrière des initiatives permettant la sauvegarde des martinets

Plusieurs intervenants de divers horizons sont fiers de participer activement à la sauvegarde du Martinet ramoneur et nous souhaitons souligner leurs initiatives dans les lignes qui suivent. C’est le cas notamment de Simon Parent, agriculteur de profession, qui a dû sauter de joie lorsqu’il a 

découvert cinq petits oeufs blancs dans un nid de brindilles dans le nichoir à martinets qu’il a installé au Sanatorium historique du Lac-Édouard, à La Tuque. Il s’agit de la première nidification au Canada dans une structure non chauffée! C’est probablement avec le même enthousiasme que Claire Charron et Deborah Powell, ornithologues en Outaouais, ont accueilli une cinquantaine de martinets dans le dortoir annexé à l’ancienne cheminée qui a été fermée à l’école McDowell, à Shawville. De leur côté, Serge Mercier, Benoit Turgeon et Patrick Gauthier, attendent patiemment que les cheminées de briques installées à Sherbrooke et à Magog soient occupées. Au printemps 2015, ils ont réunis des étudiants en maçonnnerie, des entreprises de briquetage ainsi que la communauté estrienne pour la mise sur pied de leur projet.

C’est d’ailleurs grâce à l’initiative des étudiants en maçonnerie que Mathieu Lemay, technicien en ramonage chez Cheminée en Santé, a été mis au courant de la situation du martinet. Ainsi, lorsqu’il a repéré un nid occupé par le martinet dans la cheminée d’un de ses clients, il a immédiatement proposé au propriétaire de l’immeuble d'éviter d'effectuer des travaux sur sa cheminée durant la période de reproduction. Cela a permis à un couple de martinets de compléter leur nidification cet été.

Lire la suite...

Le suivi des oiseaux nichant en altitude débute officiellement ce printemps!

Depuis 2009, le Regroupement QuébecOiseaux travaille à l’implantation d’un programme de suivi international au Québec, visant l’acquisition de connaissances sur la tendance des populations d’oiseaux nichant en altitude, dont la Grive de Bicknell. Ce programme a été mis sur pied par le Groupe international de conservation de la Grive de Bicknell (GICGB). La Grive de Bicknell (Catharus bicknelli) est une espèce nichant dans les sapinières de montagne. Il existe plusieurs autres espèces d’oiseaux utilisant ce type d’habitat et dont le suivi des populations sera également assuré par le programme. Toutefois, la Grive de Bicknell est sur la liste des espèces en péril au Canada et constitue donc une priorité en matière de conservation.

Les informations recueillies au Québec seront combinées à celles recueillies ailleurs dans l’aire de répartition de l’espèce, soient les provinces maritimes et certains états du nord-est des États-Unis. En établissant un réseau de stations d’échantillonnage à travers la province et en recrutant des volontaires pour parcourir ces stations, le suivi des oiseaux nichant en altitude permettra de :

  • déterminer et cartographier l’aire de répartition des oiseaux nichant en altitude;
  • suivre l’évolution de ces populations dans le temps et l’espace, et la documenter;
  • acquérir suffisamment de connaissances pour adopter des mesures afin de stabiliser ou d’augmenter l’effectif de la population de Grive de Bicknell.
L’année 2011 constitue donc la première année du suivi et environ 45 routes d’inventaire comptant chacune entre quatre et six stations d’écoute seront visitées par nos techniciens et nos bénévoles. Si vous voulez vous familiariser avec les cris et les chants des 10 espèces d’oiseaux nichant en altitude, vous pouvez visiter le site web du Montain Birdwatch 2.0.

Nos techniciens et bénévoles seront actifs durant tout le mois de juin, donc si vous allez faire de la randonnée en montagne, peut-être allez-vous rencontrer l’un de ces courageux aventuriers des oiseaux nichant en altitude!