Nouvelles et communiqués

Changements taxonomiques

alt
© Paul Stein

À chaque année, l’American Ornithologists’ Union publie un supplément à son Check-list of North American Birds. Voici les nouveautés de 2010 en ce qui concerne les oiseaux du Québec.

Deux espèces font leur réapparition sur la liste des oiseaux du Québec : la Macreuse à bec jaune (Melanitta americana, American Scoter) et le Troglodyte des forêts (Troglodytes hiemalis, Winter Wren), distincts dorénavant de la Macreuse noire et du Troglodyte mignon, de l’Ancien Monde. Les noms latins de plusieurs espèces sont, de plus, changés pour des raisons de systématique ou de nomenclature: la Paruline à ailes bleues devient Vermivora cyanoptera, la Paruline obscure, Oreothlypis peregrina, la Paruline verdâtre, Oreothlypis celata, la Paruline à joues grises, Oreothlypis ruficapilla, la Paruline des ruisseaux, Parkesia noveboracensis, et la Paruline hochequeue, Parkesia motacilla. Les noms anglais de deux espèces changent également : le Puffin majeur devient «Great Shearwater», et l’Engoulevent bois-pourri, «Eastern Whip-poor-will».

Trois nouvelles familles sont créées : les Pandionidés pour le balbuzard, les Polioptilidés pour les gobemoucherons – placés maintenant devant les roitelets (Régulidés) – et les Calcariidés pour les plectrophanes. Dans ce dernier cas, les Bruants lapon, de Smith, et des neiges doivent reprendre leur ancien nom de Plectrophane lapon, Plectrophane de Smith et Plectrophane des neiges puisqu’ils se trouvent soustraits de la famille des bruants et placés dans la nouvelle famille des Calcariidés, placée entre les jaseurs et les parulines (voir QuébecOiseaux, Été 2010, p. 9).

Toujours en ce qui a trait aux familles, les Ciconiidés (tantales) et les Frégatidés (frégates) se trouvent dorénavant placés à la suite des Hydrobatidés (océanites), alors que, les Pélécanidés (pélicans) se retrouvent devant les Ardéidés (hérons) – conséquence d’une toute nouvelle composition des Ordres qui redéfinit les Ciconiiformes (Ciconiidés), les Suliformes (Frégatidés, Sulidés, Phalacrocoracidés), les Pélécaniformes (Pélécanidés, Ardéidés, Threskiornithidés), les Accipitriformes (Cathartidés, Pandionidés, Accipitridés) et les Falconiformes (Falconidés).

Naturellement, plusieurs autres changements affectent les espèces du reste de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale et des Antilles.

Source : http://www.bioone.org/doi/pdf/10.1525/auk.2010.127.3.726

Bilan des inventaires de Martinets ramoneurs dans les bâtiments religieux du Québec

Au printemps 2014, le Regroupement QuébecOiseaux a réalisé une vaste campagne de recensement des Martinets ramoneurs dans les bâtiments religieux du Québec. Les inventaires ont été réalisés par plus de 80 bénévoles. Au total, 493 cheminées de bâtiments religieux ont été visitées dans 133 municipalités afin d’évaluer leur disponibilité pour les Martinets ramoneurs et de vérifier leur utilisation par l’espèce comme dortoir ou site de nidification.

Lire la suite...

9e saison de l’Observatoire d’oiseaux du Bic

BUQR_DenisDesjardins_13
© Denis Desjardins

C’est aujourd'hui que débute la 9e édition du Suivi printanier des oiseaux de proie de l’Observatoire d’oiseaux du Bic, et ce, jusqu’au 23 mai 2010. Ce suivi est assuré par le Regroupement QuébecOiseaux, poursuivant l'initiative du Club des ornithologues du Bas-Saint-Laurent. Les observateurs sont bien entendus invités à aller admirer le spectacle de la migration des oiseaux de proie au belvédère Raoul-Roy (parc national du Bic) où s’effectue le suivi. Ce dernier s’échelonne sur un peu plus de deux mois, période durant laquelle 5 000 oiseaux de proie en moyenne y sont recensés. Denis Desjardins, fidèle au poste tous les jours, affiche les comptes-rendus sur le forum de discussion que vous pouvez trouver sur le site Web du Regroupement QuébecOiseaux.

Une activité d'observation d'oiseaux sur mesure pour les enfants

Le 12 décembre prochain, la Société d’ornithologie de la Vallée du Richelieu (SOVDR), en collaboration avec QuébecOiseaux, organise une balade bien spéciale dans le Vieux Saint-Hilaire. Les enfants de cinq ans et plus accompagnés d’un adulte sont invités à « recenser » tous les oiseaux qu’ils découvriront sur un parcours prédéterminé d’une durée d’une heure. Chaque groupe (selon l’âge) sera sous la supervision d’un animateur de la SOVDR. Un feuillet d’observation avec des photos d’oiseaux en couleur sera remis à chaque enfant. Mangeoires, piste cyclable, cimetière, arbres et arbustes ... les endroits ne manquent pas pour apercevoir des espèces d’oiseaux variées dans ce secteur. Alors, préparons-nous à voir mésanges, sittelles, geais, chardonnerets, pics et bien d’autres. L’activité se termine par une mise en commun des observations. Chocolat chaud et petits gâteaux seront sûrement les bienvenus ! Prix de présence pour les enfants. Activité gratuite pour tous. Prévoir des vêtements chauds et apportez vos jumelles. Rendez-vous à 9h15 à la salle communautaire Stella-Desmarais derrière l’église Saint-Hilaire (260, chemin des Patriotes Nord, Mont-Saint-Hilaire).

Lire la suite...

Nouveaux tarifs pour l'obtention des données standardisées de suivis d'oiseaux de proie au Québec

DESD20080511
© Denis Desjardins

Le Regroupement QuébecOiseaux et l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac sont les principaux fournisseurs de données standardisées concernant la migration des oiseaux de proie au Québec. Celles-ci sont d’une grande valeur scientifique puisqu’elles sont récoltées rigoureusement par des ornithologues professionnels. Dans les dernières années, les deux organismes ont été sollicités à plusieurs reprises pour obtenir ces données afin de les comparer aux inventaires effectués dans le cadre d’études d’impact environnemental.

Le sous-financement de ces deux programmes étant devenu de plus en plus problématique, le Regroupement QuébecOiseaux et l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac ont convenu conjointement de tarifs fixes pour l’obtention et l’utilisation de ces données. Ainsi, pour faire suite à l’analyse des coûts de compilation et d’extraction, il a été déterminé que le coût de la base de données des relevés visuels printaniers au belvédère Raoul-Roy serait dorénavant de 1 500 $ (plus taxes) pour chacune des années de suivi, et de 3 000 $ (plus taxes) pour chacune des années du suivi automnal des rapaces de Tadoussac.

Ces tarifs ne varieront donc plus d’une année à l’autre en fonction du nombre d’oiseaux de proie relevés et seront en vigueur jusqu’au 1er janvier 2010. Il faut aussi noter que les données ne sont maintenant plus disponibles sur le site Web Hawkcount.