Nouvelles et communiqués

Retour sur l'assemblée générale 2015

La 34e assemblée générale annuelle (AGA) de QuébecOiseaux a eu lieu à Bécancour le 12 septembre 2015. Ce fut encore une fois une belle occasion pour les personnes présentes de faire part de leurs intérêts pour l'observation et la conservation des oiseaux et de témoigner de leur soutien au développement du loisir ornithologique au Québec. Au total, 61 délégués(es) représentant 20 clubs et 9 membres individuels ont participé aux délibérations. Ce fut aussi une occasion de rencontrer 9 des 13 employés actuellement en poste. Parmi les faits saillants, il y a eu le dépôt du rapport d'activités, des états financiers vérifés, des actes des administrateurs et la nomination de l'auditeur pour l'exercice 2015-2016. Les membres présents ont de plus obtenu une copie du plan stratégique qui orientera les actions de l'organisation au cours des quatre prochaines années.

Lire la suite...

Atelier sur l'utilisation des réseaux sociaux par les clubs

Lors de l'assemblée générale de QuébecOiseaux, tenue à Bécancour le 12 septembre 2015, les participants ont eu l'occasion d'entendre madame Diane Bourque, une spécialiste du Web qui nous a entretenu de la pertinence des réseaux sociaux pour les clubs. Au cours de sa présentation, madame Bourque a prodigué de nombreux conseils s'appuyant entre autres sur la page Facebook actuel des divers clubs. On retiendra notamment la différence entre la page Facebook, le groupe Facebook et le profil personnel Facebook, l'importance de bien choisir l'adresse de sa page Facebook, etc.

Lire la suite...

Le Bruant sauterelle prêt à s'installer

Le Regroupement QuébecOiseaux profite du mois de juin pour annoncer le partenariat établit afin de protéger les sites connus de nidification du Bruant sauterelle dans la municipalité d’Elgin, en Montérégie.

Les objectifs de ce partenariat sont : (1) d’informer la population à l’observation des oiseaux champêtres et à leur conservation, (2) de tenir une campagne de sensibilisation auprès des agriculteurs afin d’adapter leurs pratiques agricoles, et (3) de mettre la lumière sur un exemple de partenariat efficace entre plusieurs intervenants d’un milieu.

Le Bruant sauterelle niche principalement dans le sud du Québec, dans les champs, les prés et les pâturages. Jusqu’à la mi-juillet, cette espèce est très active pour assurer la réussite de sa nidification. Afin de maintenir la présence de l’espèce au Québec, nous devons inclure des mesures de conservation en partenariat avec les propriétaires de terrains où réside l’espèce.

Pour ce faire, la Fondation de la faune du Québec a octroyé une subvention au Regroupement QuébecOiseaux pour que nous puissions établir un projet durable dans le temps. Tout d’abord, il a fallu s’assurer que l’espèce soit présente à cet endroit. Ensuite, nous avons rencontré les propriétaires concernées afin de leur fournir l’information nécessaire pour ne pas compromettre la nichée des oiseaux ainsi que le travail des agriculteurs sur ces terres. Finalement, nous avons installé un panneau d’interprétation pour permettre aux ornithologues et aux photographes de bien connaître l’oiseau pour l’identification de ce dernier. Le panneau est également un instrument pour assurer le respect du code d’éthique.

Fondé en 1981, le Regroupement QuébecOiseaux organisme sans but lucratif qui regroupe et représente les personnes et les organismes intéressés à l'étude, à l'observation et à la protection des oiseaux du Québec, en plus des clubs et sociétés d’observateurs d’oiseaux du Québec, des membres individuels ainsi que des organismes affiliés. Ses objectifs sont: favoriser le développement du loisir ornithologique, promouvoir l’étude des oiseaux et veiller à leur protection et à celle de leurs habitats.

Changement taxonomique

Chaque été, l’American Ornithologists’ Union (AOU) publie un supplément à sa Check-list of North American Birds afin d’annoncer les changements les plus récents à la classification des oiseaux nord-américains. En 2015, il n’y a qu’une seule nouveauté en ce qui concerne les espèces du Québec. Un nouveau genre latin a été créé pour le Bruant hudsonien, appelé maintenant Spizelloides arborea – afin de marquer le fait qu’il est génétiquement plus apparenté au Bruant fauve qu’au genre Spizella dans le lequel il était jusqu’à maintenant classé.

Lire la suite...

Bénévoles recherchés pour des inventaires d'engoulevents

Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles pour effectuer des inventaires d’Engoulevents d’Amérique et d’Engoulevents bois-pourri sur des parcours d’inventaires prédéterminés, plus particulièrement dans les secteurs suivants : Kamouraska, Sainte-Louise, L’Isle-Verte, Lévis, Maskinongé et Shawinigan.

Si vous avez fait les inventaires l’an dernier et que vous souhaitez refaire votre parcours cette année, nous vous invitons également à nous contacter. La période d’inventaires pour les engoulevents s’étale approximativement jusqu’au 19 juin 2014. Les inventaires se font en soirée et débutent environ 30 minutes après le coucher du soleil. Une route d’inventaire prend de 2 à 3h à compléter.

Lire la suite...