fbpx

Les Empid-au-Max 2018

C'est du vendredi 18 mai 17 :00 au samedi 19 mai 17 :00 qu'a eu lieu le Grand Défi Québec Oiseaux des Empid-Au-Max. L'équipe, composée de Sylvie ‘’ventre jaune’’ Vanier, Daniel ‘’sombre’’ Ouellette, et moi-même Sylvie ‘’tchébec’’ Robert, n’ont ménagé aucun effort afin d’observer le plus d’espèces possible afin de récolter des fonds pour l’Observatoire d’Oiseaux de Tadoussac, et pour le RQO, et bien sûr pour passer une journée mémorable.

Afin de maximiser le nombre d’espèces à voir, nous avions décidé de commencer notre défi à Baie-du-Febvre le vendredi soir, et le poursuivre dans le Haut St-Laurent le samedi.

Baie-du-Febvre n’a pas déçu : nous attendions impatiemment 17 :00 à la halte la Bernache, les yeux rivés sur une Bernache de Hutchins. Une fois le décompte commencé, nous avons rapidement noté 20 espèces en 15 minutes à cette halte, avant de nous diriger vers notre pièce de résistance, la route Janelle.

Sur Janelle, les anatidés et limicoles se succèdent à un rythme effarant. Si les anatidés sont tous attendus, les limicoles représentent une belle surprise : nous y noterons les premiers Bécassins Roux de la saison, Bécasseaux à poitrine cendré, variable, minuscule, semipalmé et croupion blanc, Pluviers semipalmés, kildir et argentés, en plus de 3 espèces de chevaliers.

Les Marouettes, Râles, Gallinules et Foulques s’ajoutent à la liste, en plus de 5 espèces d’Hirondelles, mais après 3 heures sur la route Janelle, il nous manque toujours une cible, et une grosse, le Petit Blongios. Qu’à cela ne tienne, nous soudoyons un membre d’une équipe adverse (salut les géocoucoureurs) qui fait son GDQO au même endroit au même moment, et nous obtenons la localisation exacte du dit-blongios, que nous cocherons à la lumière tombante https://ebird.org/view/checklist/S45809797

A la noirceur, quelques arrêts ici et là nous permettent d’ajouter Bécasse d’Amérique, Chouette Rayée, Petites Nyctales (2) et Engoulevents Bois-Pourris. Nous entendrons également chanter une Marouette en pleine noirceur au milieu de nulle part. Un beau moment. Nous finissons la soirée avec 75 espèces, et retournons à Montréal satisfaits de la première partie de notre défi.

Après un beau gros 2.5 heure de sommeil, nous nous rencontrons à 4 :30 le samedi matin, notre première cible étant le Grand-Duc d’Amérique à Chateauguay, en chemin vers notre terrain de jeu pour la journée, le sud-ouest. Alors que nous avions prévu moins de 5 minutes pour le Grand-Duc, celui-ci joue à cache-cache, et nous prenons un précieux 30 minutes à le trouver. Qu’à cela ne tienne, nous redoublons d’efforts par la suite, et les passereaux s’ajoutent à un rythme d’enfer sur les rang de Tullochgorum https://ebird.org/view/checklist/S45816130

Et surtout 3ème rang https://ebird.org/view/checklist/S4581744 à Ormstown. À 6 :00 am nous atteignions le 100 espèces, et il restait encore 11 heures.

Nous poursuivons sur les rangs Gore https://ebird.org/view/checklist/S45819988 et des Planches https://ebird.org/view/checklist/S45821847 et notre liste gonfle à vue d’œil. Sur des Planches, nous cocherons notre 20ème espèce de paruline, la Paruline verdâtre, vus par tous, ainsi que le Coulicou à bec noir et le Bruant des plaines, entres autres. Ce rang ne déçoit jamais.

Nous arrivons sur Biggar à 11 :00. La paruline de Brewster se fait voir et entendre, mais elle ne compte pas. Nous chercherons ses parents, en vain. https://ebird.org/view/checklist/S45824555

A midi, notre chiffrier stagne à 135 (!!!) et nous partons vers Dundee, à la recherche de cibles précises. Un petit détour en chemin nous permet d’ajouter la Maubèche des Champs. Alors que nous espérions le Viréo à gorge jaune sur Murchisson, nous avons plutôt été surpris de croiser une 50taine d’Alouettes hausse-col. Nous observons ensuite le Troglodyte à bec court et la Grande Aigrette, mais les Grues nous font faux pas à la Digue aux Aigrettes et dans les champs avoisinants. L’heure avance et il nous manque encore plusieurs espèces ‘’faciles’’. Nous nous rendons au bout du chemin Trépanier à St-Anicet pour ajouter Plongeon Huarts, Garrot à œil d’Or et Balbuzard, puis nous terminons à la Pointe Fraser avec l’observation d’une Sterne Caspienne.

Notre total final des espèces se chiffre à 145 espèces, un total au-dessus de nos attentes, Nous sommes comblés, évidemment. Ce fut une magnifique mémorable, passée en agréable compagnie. Nous espérons refaire l’expérience l’année prochaine.

Il est toujours temps de faire un don à l’adresse suivante : https://quebecoiseaux.org/index.php/fr/gdqo-equipes/gdqo-mon-equipe?view=teamcontributions&id=412