fbpx

Les Ti-Lou 2021

Elena, ma petite-fille de 5 ans, et moi avons relevé le Grand Défi QuébecOiseaux le 15 mai dernier. Nous avons recueilli 1500 $ en date du 11 juin, notre but étant d'amasser des fonds pour des projets devant servir à la formation de la jeune relève au niveau du loisir ornithologique. Voici un petit compte rendu de notre journée. Elena m'a réveillée vers 7 h et nous sommes parties faire le tour du chalet à Dundee.

Nous avons déjeuné en profitant des mangeoires et de la vue sur le fleuve. Nous sommes ensuite parties faire une longue promenade en canot dans le marais voisin, à la Réserve nationale de faune du Lac Saint-François. Dîner puis, repos. Il était déjà 15h, notre liste stagnait à 39 espèces, certains visiteurs réguliers comme la Grande Aigrette, le Grèbe à bec bigarré et le Martin-pêcheur d'Amérique ne voulant pas se pointer le bout du bec. Il fallait faire quelque chose de pas trop harassant mais qui allait produire les espèces manquantes.

Nous nous sommes donc rendus au parc pour enfants de Sainte-Agnès-de-Dundee. En passant par les rangs, nous avons ajouté le Dindon sauvage et la Buse à queue rousse. Au parc, surprise! Un Troglodyte familier nichait dans le tuyau de la balançoire, le voisin avait des mangeoires où traînaient une Sitelle à poitrine rousse, des Vachers à tête brune, des Tourterelles tristes et un Bruant à couronne blanche. Hop là, notre liste était complète!

Même si elle ne les voit pas toujours dans ses jumelles, Elena a entendu, entrevu ou vu la plupart des espèces. Chaque fois, elle colle un petit point de couleur dans son guide d'oiseaux, le Sibley. Sa sœur, Anaïs, 3 ans, nous a accompagnés toute la journée. Elle a une mémoire des chants qui impressionne déjà. Je conclurais qu'il n'y a pas d'âge pour s'initier au loisir ornithologique et ce Grand Défi a été une expérience familiale inoubliable.

Louise Falcon